RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymnes JMJ: Panama
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



CONNAITRE L’EGLISE ET L’AIMER

   

Aimer l’Eglise

Ps 47,10Vg : Nous recevons ton Amour Seigneur au milieu de ton Temple.

"Eglise" vient du grec ek-kaleô : ceux qui sont "appelés hors de" (par Dieu). En araméen, ’edta signifie "assemblée" (comme Ex 12,3, ou Nb 17,4 la tente de la "rencontre"). Church ou Kirche vient de Kyrie : elle appartient au "Seigneur".
L’Eglise n’est donc pas un club, une simple association née d’une initiative humaine, mais la réponse à un appel universel de Dieu.
Elle est divino-humaine c’est-à-dire qu’elle reçoit son être du Christ (sa tête), et a chaque fidèle pour membres.
Devant Dieu et selon Sa Parole, en être membre n’est jamais une simple appartenance sociologique, mais une adhésion profonde de foi, et de foi vivante et active (cf.1Co 3,9), c’est-à-dire la communion recherchée en toute chose avec tout le reste du corps.
Son prototype est la Sainte Trinité.
Elle est sacrement (signe et moyen) du salut offert à tous les hommes.
Elle est (toujours) ta mère et (parfois) ta croix.


DOUZE RAISONS de (re-)CHOISIR L’EGLISE :

1. Fondée par le Christ son Epoux, pour que tu en sois membre (Mt 16,18 ; cf. Col 1,18a : "Corps") et Le rencontre ainsi en elle, reçoives le maximum de l’Esprit-Saint, et connaisses pleinement Dieu ton Père.
2. Elle a reçu la Parole de Dieu, l’a délimitée, transmise, utilisée pour composer sa liturgie, annoncée et enseignée depuis les origines.
3. Elle te donne l’Eucharistie, corps vivant du Christ, plus forte union à Dieu possible.
4. Elle te donne le Sacrement du Pardon de Dieu (confession).
5. Elle te permet de te connaître mieux toi-même, d’améliorer tes relations aux autres (prochain, couple, famille...), et de réussir ta vie en vérité (anthropologie chrétienne à la lumière de la Parole de Dieu, vocation au don de soi à l’image de Dieu...)
6. Elle te donne l’accès le plus simple et rapide vers la Vérité (ie le Christ) dont elle est la colonne et le soutien (1Tm 3,15) par son magistère (enseignement) depuis les origines.
7. Elle te donne suite au baptême et par la foi de demeurer membre de la famille de Dieu (Ep 2,19), avec Marie et tous les Saints.
8. Elle te garde en communion avec 1,2 milliards d’autres Chrétiens sur cette terre plus toute l’Eglise invisible au purgatoire et dans les cieux, en suivant les évêques autour du pape, successeurs des apôtres.
9. Elle te garde ainsi dans la Foi complète, en harmonie avec la Raison, et qui ne défaille pas (Lc 22,32) de Pierre et ses successeurs. Des milliers de saints ont préféré être martyrisés que séparés du pape (St Thomas More et St John Fisher en 1535, les gréco-catholiques d’Ukraïne et Bulgarie au XXè s., les catholiques de Chine...)
10. Elle vient à ton secours quand tu as du mal (Sacrement des malades, prière d’intercession, aide caritative, exorcismes).
11. Elle te communique la totalité des moyens du Salut (sacrements, grâces...) institués par le Christ.
12. Elle te donne accès à des millénaires de Beauté, reflet de Sa gloire et chemin vers Lui : écologie judéo-chrétienne, trésors d’art sacré...



MIEUX CONNAITRE L’EGLISE POUR L’AIMER :

1. Fille (enfant) de Dieu (cf. Ep 2,19)
Enfant, elle est donc fragile, petite, faible : 23 des 31 premiers papes ont été martyrs, et sa partie visible est faite de pécheurs.
Elle trouve sa force dans ses faiblesses (2Co 12,5s).
Ambroise : L’Eglise est née au pied de la croix, du coeur transpercé du Christ. (Et à la Cène, l’Ascension, la Pentecôte).
Mais indestructible : Mt 16,18 Les portes de la mort ne prévaudront pas contre elle. Lc 22,32 Simon, j’ai prié afin que ta Foi ne défaille pas ; toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères.


2. Epouse du Christ, dans l’Esprit Saint.
L’Eglise est la chair de la chair du Christ, qui s’est livré pour elle (Ep 5,25) : elle est le Corps, dont le Christ est la tête et nous les membres et (Col 2,19, l’Esprit constituant les jointures). Elle continue donc la présence visible de Jésus-Christ sur la terre.
Jean Chrysostome : Le moindre intervalle entre le corps et la tête nous ferait mourir.
Grégoire de Nysse : L’Epouse a reçu [la bonté, la sagesse, et] la beauté de l’Epoux, qui au ciel s’est élevé ...Si quelqu’un regarde l’Eglise, il regarde le Christ.
Jeanne d’Arc : Le Christ et l’Eglise, c’est tout un.
Bossuet : L’Eglise, c’est Jésus Christ répandu et communiqué.
Communion avec le Christ, à l’image de la vie de Jésus avec apôtres (mission, joies, souffrances,...).
Athénagoras : L’Eglise est le Christ lui-même, son corps ressuscité par lequel les grâces divines se déversent dans l’humanité.
JPII : Si vous aimez Jésus, aimez l’Eglise ! Ne vous découragez pas devant les fautes et les manquements de certains de ses fils !
L’Eglise est le fleuve dont le Christ est la source et les sacrements sont les bras.
- L’Esprit-Saint est ce qui anime l’Eglise (Il est son souffle, sa vie) et la tient unie.
L’Eglise est le Temple de l’Esprit (1Co 3,16), lieu où Il déverse la plénitude de ses grâces.
Irénée : Là où est l’Eglise, là est l’Esprit de Dieu ; là où est l’Esprit de Dieu, là est l’Eglise, et toute grâce... C’est à elle qu’a été confié le don de Dieu, c’est-à-dire l’Esprit-Saint.
Augustin : C’est dans la mesure où on aime l’Eglise du Christ qu’on a l’Esprit-Saint.
Catherine de Sienne : L’Eglise est fondée sur l’Amour, elle est l’Amour même.


3. Notre mère (cf. Ga 4,26) : nous nourrit, éduque, redresse, console…
Mère parce que unie à Marie, qui est mère du Christ et notre mère, le cou par lequel passent toutes les grâces et nos prières, le modèle de la vie de vertus théologales, la réalisation exemplaire de l’Eglise.
Cyprien : Il n’a pas Dieu pour Père, celui qui n’a pas l’Eglise pour mère.
Bernanos : Hors de l’Eglise, nous ne sommes qu’orphelins, enfants errants, bâtards.
Cette mère (ou même grand-mère) nous donne vie et amour ; on l’aime malgré ses défauts (dont nous sommes…) : lorsqu’elle a commis des erreurs, on ne l’enfonce pas ; ce serait soit un flagrant manque de savoir-vivre, soit une crise d’adolescence invétérée… Etant vivifiée avant tout par l’Esprit que Dieu lui a insufflé (Jn 20,22), sa jeunesse d’Esprit se renouvelle (Ps 103,5) : ne cherchons pas à tout comprendre mais faisons lui confiance.
Isaac de l’Étoile : Dans les Écritures divinement inspirées, ce qui est dit de la vierge mère qu’est l’Église, en général, s’applique en particulier à la Vierge Marie ; et ce qui est dit de la vierge mère qu’est Marie, en particulier, se comprend en général de la vierge mère qu’est l’Église. Et lorsqu’un texte parle de l’une ou de l’autre, il peut s’appliquer presque sans distinction et indifféremment à l’une et à l’autre.


4. Institution
L’Eglise n’est pas une organisation existant pour elle-même mais la servante des hommes. Elle n’est pas le fruit d’un projet avec une intention humaine, mais au service divin de toute la personne humaine.
En raison de sa dimension et afin de vivre son unité, elle a une hiérarchie d’autorité mais non de dignité, parce qu’elle est don des uns aux autres dans la complémentarité.
Mt 9,36 Jésus fut ému de compassion parce que les hommes étaient comme des brebis sans berger… Mt 16,18s Il dit : "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise…, je te donnerai les clefs du Royaume des Cieux : quoi que tu lies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour lié, et quoi que tu délies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour délié. Lc 22,31 …Moi j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas… Quand tu seras revenu, affermis tes frères." Lc 10,16 "Qui vous écoute m’écoute, qui vous rejette me rejette, et qui me rejette rejette Celui qui m’a envoyé."
Ainsi l’Eglise visible peut assurer ici-bas ses 3 fonctions : mener, enseigner, sanctifier les hommes.
- Le pape est comme un phare : il gêne parfois pour dormir mais ne doit pas s’éteindre pour autant. La primauté (présidence d’amour), préside à la charité dans les 3 fonctions de l’Eglise : conduire, enseigner, sanctifier.
Successeur de Pierre "Vicaire du Christ" (Bernard de Clairvaux) -le Christ demeurant le seul Chef de l’Eglise (Ep 1,10)-, il est Summus Pontifex ie Grand prêtre ou "faiseur de pont" entre Dieu et les hommes, en participation à l’unique médiation du Christ (1Tm 2,5).
Irénée : Cette succession est la garantie de la persévérance de la Parole du Seigneur.
Le centralisme peut certes sembler problématique, mais le pape reste un facteur historique d’unité de l’Eglise, et la vraie autorité morale entendue dans le monde (si son rôle suscite des critiques, celui des Eglises nationales orthodoxes et protestantes ou des évêques diocésains suscite les mêmes à leur échelle).
L’Infaillibilité, déjà présente selon Jaques de Saroug, VIès, n’a été utilisée qu’une seule fois depuis la proclamation en 1870 : pour l’Assomption en 1950.
Le Christ est en personne la Vérité (Jn 14,6) divine, la Lumière véritable (Jn 1,9) chassant tout mensonge et toute ténèbre d’erreur ou d’ignorance, puisque Lui seul a vu le Père (Jn 6,46) et qu’Il "connait le Père" (Jn 10,15). Or une vérité perpétuellement cachée, donc sans assentiment et sans adhésion possible par un sujet autre qu’elle-même, perdrait par là-même son essence : Dieu se révèle, Il se donne en participation, selon la mesure adaptée à chacun, et Il convient que le Christ confie à son Epouse (ou son Corps) qui est l’Eglise, à qui il a ordonné d’enseigner toutes les nations (Mt 28,19), la part maximale de sa Vérité. Il a commencé cette oeuvre en confiant aux Apôtres et Evangélistes sa Parole lors de son existence terrestre, puis à partir de la Pentecôte, en animant leur ministère par Son Esprit Saint. Cet Esprit infaillible a ainsi inspiré, chez des auteurs humains (donc pécheurs aussi) la formation des Ecritures et de la tradition, comme lors de la rédaction progressive du Credo, que nous professons être sans erreur de fond. Nous croyons que le même Esprit infaillible continue d’animer l’enseignement de Foi de l’Eglise, et ceci, même si depuis le départ, Dieu est passé par des hommes pécheurs "de même nature" (Ac 14,15) qu’autrui, car Jésus en personne a prié pour Pierre "afin que [sa] Foi ne défaille pas" (Lc 22,32) : Pierre est le porte-parole de l’Eglise pour la confession de Foi (cf. Mt 16,16). Dans l’histoire, certains papes ont pu commettre de grands péchés personnels (dès Pierre reniant Jésus), mais ils n’ont jamais failli en matière de Foi.
Léon le Grand : Celui-là n’a pas part à l’économie divine, qui ose se séparer de l’unité de Pierre… Tu es Pierre car tu es solide par ma force, et ce que j’ai en propre par ma puissance, tu l’as en commun avec moi du fait que tu y participes... Le premier à confesser le Seigneur est le premier dans la dignité d’apôtre.
- Evêque= epi-scopos = veille sur, comme un père de famille (pasteur d’Hermas). Successeur des apôtres "colonnes de l’Eglise" (Ga 2,9) et "fondations de la cité sainte" (Ap 21,9). Tout prêtre participe de son degré de sacerdoce. Cyprien de Carthage : L’évêque est dans l’Eglise, et l’Eglise est dans l’évêque
Ministre= serviteur du Christ (Rm 1,1), serviteur de tous (1Co 9,19) comme le Christ.
Son rôle : vigilance (avertir, exhorter, défendre, reprendre), animer la mission, garder et transmettre la Foi, discerner, maintenir l’unité...
Ignace d’Antioche : Là où est l’évêque, là doit être la communauté…Comme le Seigneur n’a rien fait par lui même sans son Père, avec qui il ne fait qu’un, de même ne faites rien sans votre évêque et vos prêtres.
- Paroisse (="pèlerinages", notre cité étant dans les cieux –Ph 3,20) et communautés (="avec les dons") : fontaines du village (Jean XXIII).
Augustin : Où sont ceux qui disent : l’Eglise a disparu du monde ? L’Eglise chancellera si son fondement chancelle, mais comment pourrait-il chanceler, le Christ ?


5. Peuple de Dieu (cf. Gn 12,2)
1P 2,9 Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, pour proclamer les louanges de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.
Dans la barque de l’Eglise, il n’y a aucun passager : nous sommes tous de l’équipage ; l’Eglise, c’est aussi toi-même, tu en es responsable.
Ps 35,18 Je rendrai grâce dans la grande assemblée, dans un peuple nombreux je te louerai.
Gn 7 Arche de l’Alliance.
2R 19, 31 Un reste sortira de Jérusalem
Jn 10,9 : Bergerie, bercail dont le Christ est la porte …16 Il y aura un seul troupeau et un seul pasteur
Ex 34,5-6 Les brebis se sont dispersés parce qu’elles n’avaient pas de pasteur. Elles sont devenues la proie de toutes les bêtes sauvages. Mon troupeau est errant... Nul ne s’en soucie, car nul ne les recherche.
1R 8,1 Cité de David, ie Sion Is 56,7 Maison de prière pour tous les peuples
Is 26,11 Nous avons une ville forte pour notre salut, il y a placé remparts (dons Esprit) et avant-murs (saints et anges)
Lien insécable avec Israël. Sarah, Rébecca (épouses). L’Eglise est juive par ses racines. En pèlerinage dans le désert.
Ep 2,19 Famille de Dieu. Rm 8,29 Le Christ est le premier né d’une multitude de frères
Les différences d’expression (et non de foi) servent l’unité, la complémentarité donne la plénitude et permet la mission.
Jean Chrysostome : L’Eglise, la barque de Pierre, défie vents et tempêtes. Elle a le Seigneur pour pilote, la croix pour mât, les doctrines évangéliques pour voiles, les fidèles pour voyageurs, les saints pour rameurs, les anges pour gardiens à bâbord et tribord (+ la Vierge Marie comme figure de proue, les évêques pour officiers, les contemplatifs pour vigie...)


6. Anticipation du Royaume de Dieu : Germe du Royaume, achèvement de l’Alliance…
Augustin : L’Eglise n’est ici-bas qu’en pèlerinage... Elle est le monde réconcilié
Epiphane : L’Eglise est la fin de toutes choses. Hermas : Le monde fut créé en vue de l’Eglise.
Ce n’est pas le monde qui est le milieu ou support de l’Eglise, mais l’Eglise qui porte le monde.


7. "Notes de l’Eglise" :
Attention, le texte grec original et latin du credo, remontant au IVè siècle au moins, ne dit pas comme en Français "je crois en l’Eglise…", mais "Je crois l’Eglise…" !
- Une, parce que Epouse de Dieu, unie à Dieu qui est Un (Jn 17,21) ; Une par sa source (le Père), par son fondateur (le Fils) et par son Esprit.
Jn 6,56 Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.
Jn 19,23 Vêtement sans couture qui ne peut être divisé
Augustin : Qui s’éloigne de l’enseignement de l’Eglise s’éloigne du corps du Christ.
Si tu n’aimes qu’une partie, tu es séparé ; si tu es séparé, tu n’es pas dans le corps ; si tu n’es pas dans le corps, tu n’es pas sous la tête. Il est vain de vouloir honorer quelqu’un en lui baisant le visage mais en lui écrasant les pieds. Et c’est bien par son corps qu’après l’Ascension le Seigneur est demeuré sur la terre.
Cyprien : L’Esprit fait l’Eglise, les mauvais esprits la divisent… Rompre avec les frères, c’est rompre avec Dieu.
Tout ce qui s’éloigne du centre de sa vie ne saurait vivre et respirer à part : comme les rayons qui se répandent de l’unique soleil, les branches qui croissent et s’étendent d’un tronc unique, les ruisseaux qui s’épanchent d’une source unique.
Cyrille d’Alexandrie : Par notre communion à l’unique chair du Christ (1Co 10,17) et à l’unique Esprit, nous sommes fondus en un seul corps, nous sommes un seul Etre dans le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Image de Dieu qui est Trinité.
Jean Chrysostome : Ne te sépare pas de l’Eglise : aucune puissance n’a sa force. Ton espérance c’est l’Eglise, ton salut c’est l’Eglise, ton refuge c’est l’Eglise. Elle est plus haute que le ciel, plus vaste que la terre, elle ne peut ni vieillir ni mourir.
Ce qui permet l’unité ("œcuménisme") : communion dans la même Foi à l’Eucharistie, médiation de Marie.
Ce qui provoque les divisions : orgueil, fausses théologies, refus de l’obéissance, quête du pouvoir, mauvais témoignage, dia-ble (=diviseur).
Ce qui nous unit est bien plus fort que ce qui nous distingue ou sépare.

- Sainte, car unie à Dieu qui seul est saint. Conséquence : sanctifiante (Levain : > "reste")
Ex 19,6 [vous êtes une] nation sainte. Ps 93,5 A sa maison convient la sainteté (à appel)
Ct 1,5 Je suis noire mais belle. Ep 2,20 Le Temple Saint dont nous sommes les pierres vivantes….
"Sainte Eglise des pécheurs". Cal Journet : L’Eglise n’est pas sans pécheur, mais elle est elle-même sans péché.
Augustin : Quand Paul baptise, c’est Jésus qui baptise, de même quand… Judas baptise.
L’Eglise donne l’accès le plus rapide à Dieu par la prière liturgique, la transmission de la Parole, les sacrements, Marie et les autres Saints (l’Evangile vécu), les frères.
Malgré les nombreux péchés de Chrétiens dans l’histoire, le bilan objectif de l’Eglise depuis 2 000 ans est largement positif, aucun autre groupe n’ayant réellement et durablement créé autant d’écoles et oeuvres sociales et promu autant d’initiatives de paix et de développement (cf. statistiques infra).
N’exige pas des autres membres et responsables de l’Eglise la perfection humaine dont tu n’es pas plus capable.

- Catholique : universalité et plénitude (le grec kat’olon signifie : selon la totalité).
Ignace d’Antioche : Là où est le Christ Jésus, là est l’Eglise catholique.
Or le Christ est la totalité de la Vérité (Jn 14,6) et des moyens du Salut (Rm 11,36 Tout est de Lui et par Lui…).
Lumen Gentium 8 : L’Eglise du Christ subsiste dans l’Eglise catholique (romaine), ie tout est dans cette dernière (et certains éléments sont aussi dans les autres Eglises ou communautés ecclésiales).

- Apostolique, car :
* fondée par le Christ sur les apôtres ; proclame la Foi des apôtres ; vit dans la succession des apôtres, et vit par les sacrements que les apôtres ont transmis.
* envoyée (apostolos) par le Christ : missionnaire.
* Enseignante : Mt 5,13-15 Sel (et non sucre) de la terre, lumière du monde, lampe sur le lampadaire.
Epouse du Verbe, qui est la Vérité (Jn 14,6)
1Tm 3,15 Colonne et support de la vérité.
Fondée par la Parole du Christ, et dépositaire de cette Parole.
* Ta responsabilité : témoignage nécessaire ; l’Eglise est visible en particulier dans la liturgie = la prière de l’assemblée.
Voix des sans voix, consolation de ceux qui pleurent, richesse des pauvres, salut des pécheurs...


8. Autres figures de l’Eglise dans la Parole de Dieu :
Gn 2 : La nouvelle Eve tirée du côté du nouvel Adam endormi (sur la croix)
Ex 3 Le buisson brûlant sans se consumer : l’Eglise embrasée par les épreuves et par le désir de Dieu...
Ex + 1S + Ep 2,20 Temple saint dont nous sommes les pierres vivantes. Lv 26+ Ap 21 Demeure de Dieu parmi les hommes
Is 5,1 + Mt 21,28 Vigne choisie, donnant vie aux sarments. Ps 52 + Rm 11,17 Olivier sauvage greffé sur l’olivier franc.
1Co 3,9 : Champ de Dieu, construction de Dieu
Ap 7,4 : 144 000 = 12 (tribus) * 12 (apôtres) * 1 000 (multitude) = toute l’humanité qui accueille Dieu.
Jos 2 Rahab, prostituée, idolâtre, pécheresse repentante. Osée : pécheresse recherchée, repentante, féconde.
1R 17 Veuve de Sarepta avec son enfant. Lc 8,46 Femme hémorroïsse touchant Jésus.


9.Ta place dans l’Eglise :
- Puisqu’elle est aimée Dieu (sa fille, épouse du Christ, dans l’Esprit), l’Eglise mérite que tu l’aimes de toutes tes forces.
Ps 68,10 Le zèle (= amour) de ta maison me dévore. Pleurer qu’elle ne soit pas aimée.
- Puisque sa partie visible est faite de pécheurs, aime-les. Oublie-toi pour faire plaisir (conversion de Thérèse), n’aie plus le soucis de toi mais des âmes. Vivre au bénéfice des autres est une folie aux yeux du monde !
- Puisqu’elle est ta mère, accepte de recevoir d’elle : laisse-toi aimer, consoler, enseigner, conduire, corriger, sanctifier par elle. Sois son enfant, son membre ; aime (et prie) en elle, sers-la, tu es aussi responsable d’elle.
Le Christ à François d’Assise : Vas et reconstruis mon Eglise
Bernanos : L’Eglise n’a pas besoin de réformateurs (beaux-parleurs, organisateurs...), mais de saints.
Ps 27,4 Une chose qu’à YHWH je demande, la chose que je cherche, c’est d’habiter la maison de YHWH tous les jours de ma vie, de savourer la douceur de YHWH, de rechercher son palais.


Quelques citations :
Augustin : Les sacrements font l’Eglise, et l’Eglise fait les sacrements.
Grégoire le Grand : Dans la seule Eglise catholique est immolée la véritable hostie du Rédempteur.
Pape Pélage, VIès : Ceux qui ne veulent pas être dans l’unité, ceux-là n’ayant pas l’Esprit qui habite le corps du Christ, ne peuvent pas offrir le Sacrifice.
Grégoire VII : Tous ceux qui dans le monde portent le nom de chrétien et connaissent vraiment la foi chrétienne, savent et croient que saint Pierre, le prince des apôtres, est le père de tous les chrétiens, le premier pasteur après le Christ, et que l’Eglise romaine est la mère et la maîtresse de toutes les églises... Par le Dieu tout-puissant, aidez et secourez votre père et votre mère.
Padre Pio oc 466 : Consacrons et sacrifions tout à Dieu pour la sainte Eglise, notre très tendre mère.
Isaac de l’Etoile : Il y a beaucoup de fils, et il n’y a qu’un seul Fils. Et de même que la tête et le corps sont un seul Fils et plusieurs fils, de même Marie et l’Église sont une seule mère et plusieurs mères, une seule vierge et plusieurs vierges. L’une et l’autre est mère ; l’une et l’autre, vierge. L’une et l’autre a conçu du Saint-Esprit, sans attrait charnel. L’une et l’autre a donné une progéniture à Dieu le Père, sans péché. L’une a engendré, sans aucun péché, une tête pour le corps ; l’autre a fait naître, dans la rémission des péchés, un corps pour la tête. L’une et l’autre est mère du Christ, mais aucune des deux ne l’enfante tout entier sans l’autre.
Erasme de Rotterdam à Luther lui reprochant de rester dans l’Eglise malgré la corruption de cette dernière : Je supporte cette Eglise dans l’Espérance qu’elle devienne meilleure, du moment qu’elle est aussi forcée de me supporter moi-même, dans l’Espérance que je devienne meilleur.
Saint-Exupéry 1942, Pilote de guerre, 189 : Puisque je suis l’un d’eux, je ne renierai jamais les miens, quoi qu’ils fassent. Je ne prêcherai jamais contre eux devant autrui. S’il est possible de prendre leur défense, je les défendrai. S’ils me couvrent de honte, j’enfermerai cette honte dans mon coeur et je me tairai. Quoi que je pense alors sur eux, je ne servirai jamais de témoin à charge.
Un mari ne va pas de maison en maison instruire lui- même ses voisins de ce que sa femme est une gourgandine. Il ne sauvera pas ainsi son honneur. Car sa femme est de sa maison. Il ne peut s’ennoblir contre elle. C’est une fois rentré chez lui qu’il a le droit d’exprimer sa colère.
John-Henry Newman Pensées sur l’Église, p.161s : Un regard de Foi : Nous devons tous croire en quelque chose. La différence entre les hommes religieux et les autres est que les premiers mettent leur confiance dans le monde invisible, et les derniers dans le monde visible. Tous ont la foi, mais les uns ont foi dans l’apparence des choses, les autres en la Parole de Dieu. Les hommes de ce monde se figurent qu’il n’existe rien de plus profond que ce qui paraît à première vue. Ils ne peuvent se résoudre à penser que la vérité est cachée ; que les caractères, les paroles, les actions, les professions, les fortunes et les infortunes, les doctrines et les raisonnements des hommes doivent être examinés soigneusement et avec précision, avant que nous puissions y découvrir les moindres traces de vérité. Ils sont prêts à reconnaître que pour les sciences du monde, l’apparence est contraire à la réalité des choses, mais, pour les questions religieuses, ils trouvent absurde de douter de l’apparence du monde ou de rechercher parmi les ombres, périssables du temps, les empreintes et les demeures de l’Éternel.
Au contraire, le point de départ des hommes religieux est l’aveu que le monde visible parle contre eux, et que, malgré tout, ils doivent croire en Dieu.
Ainsi, c’est une épreuve pour la foi que le succès obtenu par des mesures ou des institutions non conformes aux préceptes révélés concernant nos devoirs. D’après ce que nous voyons dans les psaumes et les prophètes, c’était autrefois une source de perplexité de voir les méchants réussir là où les serviteurs de Dieu semblaient échouer. Il en est de même au temps de l’Évangile.
L’Église a ce privilège unique, que ne possède aucune autre société religieuse de savoir qu’ayant été fondée lors de la première venue du Christ, elle ne disparaîtra pas avant son retour. Cependant, au cours de chaque génération il semble qu’elle succombe et que ses ennemis triomphent.
Tel est le caractère particulier du combat de l’Église et du monde : le monde semble toujours l’emporter sur Église, alors qu’en réalité, c’est l’Église qui l’emporte sur le monde. Les royaumes se fondent et s’écroulent, les nations s’étendent et se resserrent, les dynasties commencent et finissent, les princes naissent et meurent, les sociétés, les ligues, les institutions, les philosophies, les sectes et les hérésies se font et se défont. Tous ont leur temps, mais l’Église est éternelle. Et cependant, en leur temps, ils paraissent avoir une grande importance. Nous voyons aujourd’hui une multitude d’écoles philosophiques, de sectes, de partis, grandir et se développer, tandis que l’Église semble pauvre et impuissante. Nous voyons des formes imparfaites du christianisme devenir religions d’État et paraître porter de bons fruits.
Lorsque l’on considère de tels faits, n’est-il pas vrai que ceux qui sont exposés à la tentation ont besoin d’une foi spéciale pour demeurer fidèles à l’Église catholique et rester insensibles aux sophismes et aux succès du monde qui les entoure ?



Statistiques annuaire pontifical 2014 :
Les baptisés catholiques sont 1,272 milliards dans le monde, soit plus de 17,8 % de la population mondiale (env. 6 milliards), les orthodoxes (toutes confessions) 340 millions, et les protestants 600 millions.
50% des catholiques habitent le continent américain, 25 % l’Europe, 13 % l’Afrique, 11 % l’Asie, 1% l’Océanie..
Les catholiques représentent ainsi 62 % de la population américaine, 40% de la population européenne, 27% de la population océanienne, 16% de la population africaine et 3% de la population asiatique.
L’Eglise catholique gère 5 880 hôpitaux, 16 440 dispensaires, 8 645 orphelinats, 760 léproseries, 27% des centres de lutte contre le sida…
On compte 5 200 évêques, 416 000 prêtres, 117 000 séminaristes, 54 000 religieux non ordonnés, 45 000 diacres, 734 000 religieuses, 2,7 millions de catéchistes. Ces chiffres baissent en occident mais augmentent partout ailleurs. Les orthodoxes (qui partagent avec les catholiques la reconnaissance de la succession apostolique par le sacrement de l’ordre) ont 130 000 prêtres.

Ressources sur l’Eglise, avec les références :

Word - 1000.8 ko



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Connaissance de Dieu
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Signe de Croix: sens
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Abandono a Dios
    Alegría cristiana
    Armas del Cristiano
    Combate espiritual
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Matrimonio y Amor
    Matrimonio-desafío
    Matrimonio-instrumentos
    Matrimonio-renovación
    Matrimonio-sexualidad
    Misa-sentido
    Noviazgo cristiano
    Palabra de Dios
    Paz del corazon
    Resurección de Cristo
    RNN vs contracepción
    Señal de la cruz

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés