RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymnes JMJ: Panama
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Marie Immaculée ou pas ?

   

Immaculée Conception

Voici l’expression exacte de la foi catholique en l’Immaculée Conception :
Bienheureux Pie IX bulle “Ineffabilis Deus”, 8 décembre 1854 : "Par l’autorité de Notre Seigneur Jésus Christ, des bienheureux Apôtres Pierre et Paul, et la nôtre, nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la bienheureuse Vierge Marie, dès le premier instant de sa conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu tout-puissant, en vue des mérites de Jésus Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, par conséquent qu’elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles."

La grâce originelle est plus grande et agissante que le péché originel : l’immaculée conception et le oui de Marie à l’ange en sont la preuve.
Dieu avait déjà construit la première Eve sans péché, et Il n’était pas limité pour créer ainsi la Nouvelle Eve (dès son premier instant), et préparer ainsi le monde à recevoir Son fils.
Ne doute pas de la Miséricorde de Dieu et de la puissance de sa grâce : tes pires et nombreux péchés ne sont rien à côté de la grâce immaculée qui repose sur Marie pour toi !

Il ne s’agit pas d’une pieuse opinion pour l’esprit d’un catholique, mais d’une certitude, aussi pour le coeur : mieux exprimer la place de Marie dans le Salut permet de mieux (de manière plus réelle, vraie, pleine et puissante) accepter et affirmer l’identité et la mission de Jésus-Christ (son Incarnation et Rédemption).

Voyons les fondements scripturaires et traditionnels de ce dogme, et ses conséquences pour toi.

1. Marie immaculée, révélée dans l’Ecriture reçue par l’Eglise depuis 2000 ans
- Ancien Testament (annonces)
Ct 4,7 Tu es toute belle ma bien-aimée, et sans aucune tache. (immaculata)
Ps 45,13 Toute la beauté de la fille du roi vient de l’intérieur.
Ps 50,2 De Sion, beauté parfaite, Dieu resplendit.
Sg 1,4 La Sagesse n’habitera pas dans un corps tributaire du péché
Is 30,26 La lumière de la lune (Marie) sera comme la lumière du soleil (le Christ).
Ez 3,12 Bénie soit la gloire de YHWH du lieu de sa demeure !
Marie est le commencement de la création nouvelle promise par les prophètes (Is 65,17par), le signe grandiose dans le ciel (Ap 12,1).
1Ch 15,14 : ceux qui portaient l’arche de la présence de Dieu devaient être sanctifiés. A plus forte raison lorsqu’il ne s’agit pas d’une boite mais du Dieu vivant en la personne du Christ…

- Nouveau Testament
Jn 2,20 (en l’an +27) "Il a fallu quarante-six ans pour construire ce Temple...". Il s’agit de la reconstruction du Temple de Jérusalem par Hérode, à partir de l’an -20/-19, l’année de la conception de Marie, qui sera le Temple de chair du Seigneur ! Or chaque année peu avant l’hiver (le 25 du mois juif de Kislev, c’est-à-dire autour du 8 décembre), le peuple juif fêtait Hanuka (de la racine hébraïque hinuk : éduquer, inaugurer) : purification (katharismos) et dédicace (eigkainismos) du Temple en mémoire de la (re-)consécration du Temple (2M 2,18-19).
Lc 1,28 : Marie est comblée de grâce (grec kecharitomene) ; et cette grâce est ce qui s’oppose au péché (cf. Rm 6,14…), accomplissant ainsi la promesse de Gn 3,15 Vg : Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien, et elle t’écrasera la tête. "Comblée de grâce" est un participe parfait passif : c’est ainsi depuis toujours, et c’est l’œuvre de Dieu.
Lc 1,42 "Bénie entre toutes les femmes" : Marie ne pouvait donc pas être moins pure dès sa conception qu’Eve la première femme (qui fut aussi créée immaculée, avant le péché originel).
Rm 6,23 "Le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ… notre Seigneur" : Marie a reçu la grâce inouïe de recevoir le Christ, la Vie dans son sein ; il ne pouvait ainsi y avoir en elle de péché, car celui-ci au contraire produit la mort.
Rm 8,3 "Dieu a envoyé son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché" : cette chair reçue de Marie est "semblable à celle du péché" mais n’est pas celle du péché : en Marie il n’ y a pas de péché.
Marie reçoit sa sainteté immaculée du Christ lui-même (1P 1,19), et nous sommes nous-mêmes tous appelés à être un jour immaculés (2P 3,14 ; cf. Is 1,18, Ps 51).

Aucune autre créature n’a été autant remplie de l’Esprit Saint que Marie qui en a conçu Jésus (Lc 1,35), devenant le palais où le Fils de Dieu en personne assumait la nature humaine. Or : 2Co 3,17 "Là où est l’Esprit de Dieu, là aussi est la liberté". Marie fut donc libre de l’esclavage de tout péché (cf. Rm 8,2).

Rm 3,23 "Tous ont péché". Mais la Bible ne parle pas selon la lettre ; ainsi Rm 11,26 dit "Tout Israël sera sauvé", ce qui ne signifie pas qu’un membre du peuple n’ait pas la liberté de se perdre.
Ainsi Jésus pleinement homme n’a pas péché non plus (He 4,15). Le péché ne fait pas partie de la nature créée par Dieu : ni les handicapés mentaux profonds, ni Adam et Eve avant la chute, ni même les anges fidèles n’ont péché…
Marie n’est pas égale de Dieu pour autant, mais comme Adam et Eve avant la chute ou les anges demeurés fidèles.
Marie est aussi sauvée, mais par anticipation. Imagine que quelqu’un marche sans bien regarder et va tout droit tomber dans un puits. Un homme s’interpose entre le puits et l’avertit in extremis. La personne qui a ainsi évité le puits dira que cet homme l’a sauvé, pareillement que si elle était vraiment tombée et ensuite secourue au fond du puits.
Ps 90,12 Il envoie son ange pour que ton pied ne heurte les pierres : Dieu agit aussi par prévention !

2. Développement historique de l’expression du dogme de Marie Immaculée
Le dogme de l’Immaculée Conception a été proclamée en 1854 mais n’est que le sceau de l’Eglise posé sur la règle de Foi depuis les premiers Chrétiens, même si la prise conscience et la formulation se font progressivement. Justin et Irénée au IIè s évoquent la conception virginale de Marie et la terre toute vierge de laquelle fut façonné Adam.
Les Pères syriaques, au contact du judaïsme, perçoivent qu’un Contenu pur, le Christ, ne doit être mis que dans un dans un réceptacle pur, la Mère de Dieu (il ne s’agit pas d’une question de morale ni d’une contradiction de l’abaissement du Fils de Dieu, mais de la compréhension de la sainteté -qadisha- divine).
Les Eglises de langue grecque la nomment la Pan-agia : la Toute Sainte. Dès la fin du IVe siècle il est acquis dans l’enseignement de l’Eglise que Marie n’avait commis aucun péché au cours de sa vie ; mais restait ouverte la question de la marque en elle du péché originel. Lex orandi, lex credendi : par la prière des fidèles est ainsi venue la règle de foi. Dès le VIIIe siècle il y avait en Orient une fête de la Conception de Marie, passée en Italie du Sud et en Irlande au IXe siècle, chez les franciscains à partir de Duns Scott (au XIIIè, comprenant que le péché originel ne se transmet pas comme une nécessité de la génération charnelle), chez le pape en 1330, et dans toute l’Eglise romaine en 1470.
Les apparitions de la rue du Bac (1830) et Lourdes (1858) ont confirmé la foi de l’Eglise.
La préservation du péché chez Marie a certes eu une popularité plus grande chez les fidèles que chez les théologiens, sans doute parce que c’est dans ce mystère que Dieu apporte au pécheur la plus grande Espérance.

Ephrem le Syrien +373, Hymnes à la Mère de Dieu : Pleine de grâce,… toute pure, toute immaculée, toute sans faute, toute sans souillure, toute sans reproche, toute digne de louange, toute intègre, toute bienheureuse, … vierge d’âme, de corps et d’esprit,… arche sainte… belle par nature, tabernacle sacré que le Verbe... a travaillé de ses mains divines, … complètement étrangère à la toute souillure et à toute tache du péché.
Basile +379 : La chair sanctifiée était digne de s’unir à la Divinité du Fils Unique."
Grégoire de Nysse +394 : Il convenait que Dieu fait homme pour rétablir l’homme dans sa pureté primitive prit naissance au sein de la pureté.
Ambroise +397, Lettre à Sirice 42,2 : Marie est sans défaillance, immaculée.
Augustin +430, De natura et gratia 36,42 PL 44,267 : De la sainte Vierge Marie, pour l’honneur du Christ, je ne veux pas qu’il soit question lorsqu’il s’agit de péchés. Nous savons en effet qu’une grâce plus grande lui a été accordée pour vaincre de toutes parts le péché par cela même qu’elle a mérité de concevoir et d’enfanter celui dont il est certain qu’il n’eut aucun péché.
Jacques de Saroug +521, Sur la Vierge 24, P125 ; cf. 26, P127 : Sa nature originelle était préservée, avec une volonté pour les choses bonnes.
Romain le Mélode +565, Analecta Sacra, Paris 1876, 199 : [Marie a été] le Temple saint dès sa naissance... Anne a enfanté l’Immaculée.
Anastase d’Antioche +599, Orat 3, de Inc 6, PG 89 : Le Verbe est descendu dans un sein virginal exempt de toute corruption.
Sophrone de Jérusalem +634 PG 87,3 3160 : Marie, pure, sainte, sans tache, resplendissante, aux sentiments divins, sanctifiée, libre de toute souillure du corps, de la pensée, de l’âme.
Isidore de Séville +636 : Marie est le miracle des miracles, et rien de ce qui est, Dieu excepté, n’est aussi beau qu’elle.
Denys l’aréopagite +510 : Marie est si sainte, que seule la foi orthodoxe, m’empêcha de la prendre pour une divinité.
Saint Bonaventure +1274 : Dieu aurait pu créer l’univers plus grand, mais rien de plus grand que Marie (Curé d’Ars : Le monde pourrait être plus beau, mais Marie ne pourrait pas être plus parfaite).
Marthe Robin+1981 : Marie est le Chef d’œuvre de Dieu
Luther +1546 (qui exprima sa foi en la conception immaculée de Marie) : Marie est le très précieux joyau, jamais assez loué.

Le mystère de Marie Immaculée est intrinsèquement lié à celui de l’Incarnation, l’union de la divinité avec l’humanité dans la personne du Christ né de Marie.
Le culte n’occulte pas la Sainteté transcendante de Dieu mais plutôt ceux qui refusent d’y croire pour des raisons historiques ou par endurcissement.

3. Conséquences pour toi
- Marie Immaculée nous annonce ce que tu seras jour, "saint et immaculé en présence de Dieu dans l’Amour" (Ep 1,4) .
- Ce mystère est grand (Ep 5,32) et source de ton Espérance. Puisque Marie a ainsi été rendue immaculée et sainte, ce même salut est possible aussi pour toi ! Marie est femme de notre chair et non pas un ange, engagée comme nous dans un monde de péchés. Si la pureté parfaite existe, la purification est possible…
Ce n’est pas l’expression d’un dogme, mais on pourrait dire Jésus (plus précisément selon Maximilien Kolbe : l’Esprit) est l’Immaculée conception incréée, par nature ; et que Marie est l’Immaculée conception créée, par grâce.
- Son origine immaculée ne l’éloigne pas de toi, comme certains le pensent. Bien au contraire. On ne comprend pas le péché par le péché mais par l’amour.
- Sa sainteté lui vient de l’union à Dieu en son être : c’est une conséquence gratuite et non une condition, sinon Dieu ne viendrait pas en toi pécheur.
- Marie est la terreur des démons, car toutes les grâces qui furent aussi proposées à Lucifer mais refusées par lui, elle les a acceptées. Marie immaculée est comme une cristal parfaitement transparent à la lumière divine ; là où Lucifer (porteur de la lumière) détourne cette lumière car il est père du mensonge (Jn 8,44) afin d’enténébrer nos intelligences puis de capturer nos volontés, la Mère de la Lumière te permet à nouveau de voir la laideur du péché pour t’en détourner.
Pour ne pas adorer Eve entachée du péché originel, vénère et invoque la Nouvelle Eve, Immaculée.
- Reconnaître la pureté toute particulière de Marie, c’est glorifier la sainteté de Dieu, la toute-puissance de son Amour (1Jn 4,8 Dieu est Amour). Lc 1,49 "Le Puissant fit pour moi des merveilles : Saint est son Nom", Sg 7,24 "la sagesse de Dieu [qui] pénètre tout à cause de sa pureté"

 


Citations :
Gn 28,17 Que ce lieu est redoutable ! Ce n’est rien de moins qu’une maison de Dieu et la porte du ciel !
Les Pères unanimes ont personnalisé la Sagesse divine en Marie : Sg 9,4 La Sagesse est celle qui partage ton trône.
Eadmer de Cantorbéry +1141 : La conception de Marie fut comme le fondement où a germé la cité, demeure du souverain Bien ; en elle se préparaient la maison de la lumière éternelle et le temple où habiterait corporellement l’Esprit incorporel et sans limite qui crée tous les êtres en même temps qu’il les vivifie.
Au moment où cette Vierge, digne d’enfanter un tel Fils, fut conçue dans le sein de sa mère, comment pourrait-on croire que la sagesse divine, qui déploie sa force d’un bout à l’outre de l’univers (Sg 8,1), qui remplit tout et gouverne tout, n’a pas inondé le ciel, la terre et tout ce qu’ils contiennent d’une joie nouvelle et ineffable ?
Méliton de Sardes +170 hom sur la Pâque : L’agnelle [devait être elle aussi pure et sans tâche].
saint André de Crète +740 Hom IV sur la Nativité, 97,880a : La Theotókos Marie, le refuge commun de tous les chrétiens, a été la première à être libérée de la chute originelle de nos ancêtres.
Jean Damascène +749, Hom sur nativité 9-10 : Ton nom est un parfum qui s’épanche (Ct 1,3), tes genoux un trône plus haut que les chérubins, tu es la chambre nuptiale du Saint Esprit, la cité du Dieu vivant, la toute belle, la toute proche de Dieu. Mieux que l’or et les pierres inanimées, c’est l’Esprit qui fait ta splendeur, et pour pierreries, tu as la perle toute précieuse, le Christ, la braise de la divinité ; dis-lui de toucher nos lèvres afin que purifiés, nous chantions le Dieu trois fois saint.
Bernard de Clairvaux +1153 : Dieu a déposé en Marie la plénitude de tout bien.
O Marie, votre sein très sacré est un jardin de délices, où le péché n’a jamais pu pénétrer pour ternir les fleurs dont vous êtes couvertes : la violette de l’humilité, le lys de la chasteté, la rose de l’humilité.
Dante +1321, Paradis, 31,134-135 : la Vierge, « beauté, qui réjouissait les yeux de tous les autres saints" !.
En grec : belle et bonne se dit avec le même mot kalos : Marie est belle parce qu’elle aime.
St Jean de Cronstadt +1908 : En Dieu, Marie est comme une braise ardente au coeur d’un brasier, toute pleine de feu. Et puisque Lui est lumière et sainteté, elle est aussi lumière éternelle et éternelle sainteté.
Bernanos +1948:Marie est plus jeune que le péché.
Claudel +1943:Je viens seulement vous regarder Mère, parce que vous êtes belle, immaculée, la femme dans la grâce enfin restituée, la créature dans son honneur premier et dans son épanouissement final, telle qu’elle est sortie de Dieu au matin de sa splendeur originale (avant la chute et après le salut).
St Maximilien Kolbe +1941 franciscain conventuel, crée la milice de l’Immaculée, (et le journal de ce nom) Les chevaliers de l’Immaculée, etc. Le jour où la Gestapo vint l’arrêter, le 17 février 1941, il écrivit un petit mémoire sur la Vierge Marie, texte bouleversant, difficile, très théologique, où il explique précisément que Marie ne peut pas porter le nom d’Immaculée Conception : "A Lourdes, la Vierge Immaculée répondit à Bernadette qui l’interrogeait : Je suis l’Immaculée Conception. Par ces paroles lumineuses, elle exprima non seulement qu’elle fut conçue immaculée, mais plus profondément qu’elle était l’Immaculée Conception même. Ainsi autre chose est une chose blanche, et autre chose sa blancheur. Autre chose est une chose parfaite et autre sa perfection".
Le Père Kolbe va jusqu’à appeler Marie l’Immaculation. Et comme il était grand théologien, ayant étudié le dogme trinitaire, et il s’aperçut qu’au sein de la Trinité, c’est l’Esprit-Saint qui pourrait porter ce nom : l’Immaculée Conception. Et il dit : "Et bien voilà que la Vierge Marie donne le nom de son Epoux. Comme une femme prend le nom de son mari, et bien la Vierge Marie se donne le nom de l’Esprit-Saint dont elle est l’épouse."
Certains théologiens hurleraient à entendre cela, mais l’Eglise a reconnu que c’était une doctrine authentique : "Certes, la troisième Personne de la Sainte Trinité [le Saint-Esprit] n’est pas incarnée, cependant, notre mot humain épouse n’arrive pas à exprimer la réalité du rapport de l’Immaculée avec le Saint-Esprit. On peut affirmer que l’Immaculée est, en un certain sens, l’incarnation de l’Esprit-Saint". Heureusement qu’il y a en un certain sens, le quodammodo (en quelque sorte) de Thomas d’Aquin. P.Laurentin.
Claude La Colombière +1682, Ecrits spi, DDB 139 : “Le jour de la Conception Immaculée de la Sainte Vierge, j’ai résolu de m’abandonner tellement à Dieu, qui est toujours en moi et en qui je suis et je vis, que je ne me mette nullement en peine de ma conduite, non seulement extérieure mais même intérieure, reposant doucement entre ses bras, sans craindre ni tentation, ni illusion, ni prospérité, ni adversité, ni mes mauvaises inclinations, ni mes fautes mêmes, espérant qu’Il conduira tout par sa bonté et sa sagesse infinie, de telle sorte que tout réussira à sa gloire ; de ne vouloir, ni être aimé ni être soutenu de personne, voulant avoir en lui mon père, et ma mère, et mes frères et mes amis, et tout ce qui pourrait avoir pour moi quelque sentiment de tendresse.
Il me semble qu’on est bien à son aise dans un asile si sûr et si doux, et que je n’y dois craindre ni les hommes, ni les démons, ni moi-même, ni la vie, ni la mort...”
saint Épiphane +403, Hom 5, PG 43,491s : Que dirai-je, quel éloge ferai-je de la Vierge illustre et sainte ? Elle surpasse tous les êtres, Dieu seul excepté ; par nature, elle est plus belle que les chérubins, les séraphins et toute l’armée angélique ; ni la langue du ciel, ni celle de la terre ne suffisent à la louer, ni même celle des anges. Ô bienheureuse Vierge, colombe pure, épouse céleste, Marie, ciel, temple et trône de la divinité ! Le Christ, soleil resplendissant au ciel et sur terre est à toi ! Nuée lumineuse qui fis descendre le Christ, l’éclair étincelant qui illuminerait le monde !
Réjouis-toi, comblée de grâce, porte des cieux ; c’est de toi que parle l’auteur du Cantique dans l’élan de son discours quand il s’exclame : Tu es un jardin clos, ma sœur, mon épouse, un jardin fermé, une source scellée. La Vierge est ce lis immaculé qui engendra le Christ, rose toujours fraîche. Ô sainte Mère de Dieu, brebis immaculée, tu as mis au monde l’Agneau, le Christ, le Verbe incarné en toi !
Vierge très sainte, qui remplis de stupeur les milices angéliques ! Prodige étonnant dans les cieux : une femme revêtue du soleil, portant en ses bras la lumière ! Prodige étonnant dans les cieux : une Vierge offrant sa chambre mystique au Fils de Dieu ! Prodige étonnant dans les cieux : le Seigneur des anges devenu petit enfant de la Vierge ! Les anges accusaient Ève ; maintenant ils comblent Marie de gloire car elle a relevé Ève de sa chute et fait entrer aux cieux Adam chassé du paradis ; c’est elle la médiatrice du ciel et de la terre, en elle s’est accomplie leur union.



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Connaissance de Dieu
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Signe de Croix: sens
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Abandono a Dios
    Alegría cristiana
    Armas del Cristiano
    Combate espiritual
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Matrimonio y Amor
    Matrimonio-desafío
    Matrimonio-instrumentos
    Matrimonio-renovación
    Matrimonio-sexualidad
    Misa-sentido
    Noviazgo cristiano
    Palabra de Dios
    Paz del corazon
    Resurección de Cristo
    RNN vs contracepción
    Señal de la cruz

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés