RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymne Cracovie 2016
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Le Silence pour aimer

   

Silence chrétien

Le silence est une réalité intérieure plus qu’extérieure, neutre en soi comme par exemple aussi le célibat. Le silence selon la Parole de Dieu n’est pas vide mais plénitude, il n’est motivé que par la charité. Le silence n’est donc pas une fin en soi : le seul critère déterminant le silence ou la parole est l’Amour.
Le silence chrétien n’est pas mutisme mais écoute de Dieu et du prochain, il est d’abord accueil, ouverture du cœur, présence.
La véritable désolation n’est pas le désert où le peuple d’Israël rencontrait Dieu, où le Christ et les moines prient le Père, mais la vacuité du vacarme du monde. Ton silence ne doit donc pas dépendre des décibels extérieurs, de même que la véritable paix du cœur ne dépend pas des circonstances.
Ce n’est pas pour le silence que vit l’être de prière, mais par le silence l’être de prière permet à Dieu qui est Sa vie de le rencontrer. Celui qui a peur du silence n’a pas commencé de se rencontrer lui-même, et encore moins de rencontrer autrui.

1. Pourquoi chercher le silence d’après l’Ecriture :
- Gn 3 : Eve perd l’humanité en entrant en discussion avec le serpent.
Mt 12,36 Or je vous le dis : de toute parole inutile que les hommes auront proférée, ils rendront compte au Jour du Jugement (Vg : verbum otiosum : futile, vs BJ -sans fondement- : "sans effet" a privatif + ergos, œuvre).
Pr 18,7 La bouche du sot est sa ruine et ses lèvres un piège pour sa vie.
Jr 9,7 Leur langue est une flèche (dard) meurtrière.
Si 19,16 Souvent on glisse sans mauvaise intention ; qui n’a jamais péché en parole ?
2Tm 2,15-16 Efforce-toi de te présenter à Dieu comme... un fidèle dispensateur de la parole de vérité. Quant aux discours creux et impies, évite-les.
Tradition juive : Dire du mal de quelqu’un provoque la mort de trois personnes : celui dont on dit du mal, celui qui dit du mal, et celui qui écoute.

- Le Verbe de Dieu apporte le Salut en s’incarnant : Sg 18,14 Alors qu’un silence médian/paisible enveloppait toutes choses et que la nuit parvenait au milieu de sa course rapide, 15 du haut des cieux, ta Parole toute-puissante s’élança du trône royal, guerrier inexorable, au milieu d’une terre vouée à l’extermination. Portant pour glaive aigu ton irrévocable décret 16 … elle touchait au ciel et se tenait sur la terre. (ange Paque Ex).
Lc 2,19 : Marie, Joseph, et Jésus au désert, devant l’accusation de la femme adultère (Jn 8,6) et lors de son procès ont gardé le silence…
Lm 3,26 Il est bon d’attendre en silence le salut du Seigneur.
Dieu parle dans "une voix de voix fin silence" (1R 19,12).
Entendre passer le souffle de Dieu.
La Foi es une stupeur, le silence des paroles et raisonnements humains devant l’infinie Sagesse et l’Absolu Amour divins.

2. Et d’après les Saints
Jean de la Croix maxime 147 : Le Père éternel a dit une seule parole : c’est son Fils. Il la dit éternellement dans un éternel silence. C’est dans le silence de l’âme qu’elle se fait entendre.
Mère Teresa : Le fruit du silence est la prière. Le fruit de la prière est la foi. Le fruit de la foi est l’amour. Le fruit de l’amour est le service. Le fruit du service est la paix…
…L’important, ce n’est pas ce que nous disons, mais ce que Dieu nous dit et dit à travers nous.
Bernard de Clairvaux : Si vous considérez sérieusement l’examen rigoureux que le grand Juge fera des paroles, vous n’auriez pas beaucoup de peine à vous taire... C’est le silence qui commence les Saints, c’est lui qui les continue, c’est lui qui les achève.
François de Sales : Le bruit fait peu de bien, le bien fait peu de bruit.
Dominique : Ne parle que de Dieu ou avec Dieu.
Carmel : L’amour du silence conduit au silence de l’amour.
Anwar-i-Suhaili : Les épées ayant été faites pour tuer, on fit bien de les fabriquer en formes de langues effilées…
Abbé Robert, Cîteaux, Sagesse des anciens : Mets-toi bien cela dans la tête : Si Dieu nous a fait deux oreilles et une seule bouche, c’est pour que nous ne disions que la moitié de ce que nous entendons.

3. Le silence chrétien, lieu de l’Amour
Dieu lui-même qui nous a aimés le premier garde le silence pour nous écouter : Ct 2,14 "Montre-moi ton visage, fais-moi entendre ta voix ; car ta voix est douce et charmant ton visage".
Le silence amoureux est l’attitude d’écoute de celui qui cherche davantage à reconnaître ce qui fait plaisir à son aimé qu’à exprimer ce dont il a lui-même envie.
Pascal : En amour, un silence vaut mieux qu’un langage.
Jean de la Croix Ct A13, B14 : parle d’une musique silencieuse ("i>musica callada").
Le silence est condition et conséquence de l’écoute de la Parole, et de la prière. Comme entre deux personnes ayant par le dialogue déjà depuis longtemps appris à se connaître, selon les Pères et les Saints, la prière spirituelle et véritable (cf. Jn 4,24) doit à un moment entrer dans un silence réciproque, car elle est un état, la présence pure à la Présence, contemplation de la Sainte Trinité au-delà de toutes nos représentations mentales en images ou pensées aussi humainement sublimes nous paraissent-elles. Fais taire tes simples pensées (logismoi) pour entrer dans la Pensée ou connaître le Dieu-Logos (Evagre, De Oratio 56-63 parle de "prière monologique", "sans aucun intermédiaire" -§3-, "silencieuse adoration de l’ineffable" -§41-) : le théologien (au sens plénier : le contemplatif), "pareil aux anges et fils de Dieu" (Lc 20,26), libre des pensées passionnées (Ep. 58,3) voit Dieu ("la cause et le Père des intelligibles" idem) et est réellement habité par Lui (Inst supl 6). Le combat pour ce silence du cœur et de l’esprit, à moins de vouloir jouer l’autruche, est indispensable. Concrètement, il faut :
* faire la lumière sur ces pensées en s’en ouvrant sans dissimulation au père spirituel
* refuser toute conversation avec l’Adversaire en le chassant comme le Christ au désert (Mt 4) par l’antirrhesis (réfutation du démon par la toute-puissance de la Parole divine.
* occuper son propre cœur et ses pensées par la répétition méditative d’un ou quelques versets de la Parole de Dieu dans la prière continue (cf. fiche)
Celui qui fait trop de bruit par lui-même dans son coeur et au dehors, non seulement ne peut pas déceler l’approche de l’ennemi, mais l’attire. Le silence est l’attitude du veilleur, le serviteur fidèle qui attend d’abord la venue du bon Maître. Seul le silence laisse la possibilité de connaître les mouvements profonds de ton coeur, d’y reconnaître aussi la présence de Dieu, et ainsi de te connaître toi-même, connaître Dieu, ton prochain, et donc d’aimer.
Homélie antique du Samedi Saint PG 43,439s : Un grand silence règne aujourd’hui sur la terre, un grand silence et une grande solitude, un grand silence parce que le roi dort et qu’il a réveillé ceux qui dormaient dans les siècles.
Un des jeûnes les plus importants en plus de celui des pensées génériques de péché (colère, vanité… cf. Evagre, Praktikos 6), est celui des paroles qui ne cherchent pas d’abord à aimer, c’est-à-dire le bien d’autrui
A moins d’être avancé en sainteté (en bref, humilité et don de soi), plus de 80% de nos paroles sont prononcées par vanité, pour nous faire valoir (et un certain pourcentage pas nécessairement superposable par intérêt)... Les psychologues disent qu’a fortiori, le rire est exprimé pour signifier un désir inconscient de s’attacher aux personnes présentes (effectivement, celui qui regarde un spectacle comique tout seul en video rit en général beaucoup moins, et de toute façon, moins bruyamment).


Citations
Madeleine Delbrêl : La joie de croire, Seuil 1995, 119 : Si nous attendons le silence pour prier, nous risquerons de prier rarement ; ou bien si nous prions, ce ne sera pas dans la part du monde la plus dépourvue de prière, celle des grandes villes où le travail comme le plaisir s’unissent contre le silence.
Nous autres, gens des rues, Seuil 1995, 67-68 : Le silence ne nous manque pas, car nous l’avons. Le jour où il nous manque, c’est que nous n’avons pas su le prendre. Tous les bruits qui nous entourent font beaucoup moins de tapage que nous-mêmes. Le vrai bruit, c’est l’écho que les choses ont en nous. Ce n’est pas de parler qui rompt forcément le silence. Le silence est la place de la Parole de Dieu et si, lorsque nous parlons, nous nous bornons à répéter cette parole, nous ne cessons pas de nous taire.
Nous autres, gens des rues, 78 : Une journée pleine de bruits et de voix peut être une journée de silence si le bruit devient pour nous écho de la présence de Dieu.
Nous autres, gens des rues, 98 : Le silence, c’est quelquefois se taire, mais le silence c’est toujours écouter. Une absence de bruit qui serait vide de notre attention à la parole de Dieu ne serait pas silence.
La joie de croire, 123 : Il me semble que la base du silence, pour nous, pourrait être une phrase d’allure bien séculière peut-être : "On ne coupe pas la parole à Dieu"
Nous autres, gens des rues, 78 : Le silence n’aime pas la profusion des mots. Nous savons parler ou nous taire, mais nous savons mal nous contenter des mots nécessaires. Sans cesse nous oscillons entre un mutisme qui abîme la charité et une explosion de paroles qui déborde la vérité. Le silence est charité et vérité.

- Le silence des pensées de curiosité est disponibilité à Dieu
Le silence des paroles inutiles est maîtrise de soi
Le silence sur les faiblesses des autres est charité
Le silence sur mes œuvres et opinions est humilité
Le silence des idées personnelles est don de soi
Le silence sur mes souffrances est patience et abandon à Dieu

Jean-François Six Le Père, silence en acte : Dieu est un être de silence. II pèse chacun de ses mots, car chacun de ses mots a le visage même de son Fils, que les hommes n’ont pas écouté, qu’ils ont mis à mort. Dieu n’a pas parlé à la légère, il n’a pas donné des lois et des ukases, mais son Fils. Sa parole à lui est une parole vivante. Pourquoi attendre de lui mille autres paroles ? Si Dieu semble se taire, c’est qu’il a parlé, et qu’il souhaite avec intensité qu’on se réfère à cette parole qui n’a pas encore été écoutée : il y a tant de bâillons, tant d’agonies. Nous sommes embarqués dans un torrent de mots, des mots écrits, des mots parlés, des dossiers et des haut-parleurs, des manifestes et des manifestations. Et nous avons tellement pris l’habitude d’user les mots, de les utiliser pour donner à nos consciences de « bonnes paroles » qui les apaisent à si peu de frais. Dieu a horreur des bonnes paroles. Devant Pilate, Jésus se tait. Ce silence est insupportable : il révèle à chacun qui il est et qui est l’autre. La parole cache, le silence dévoile.

Cardinal Pierre de Bérulle +1629 : La vie de la Vierge se passe de silence en silence, de silence d’adoration en silence de transformation.
Proverbe italien : Plus le coeur est petit, plus la langue est longue.
Proverbe chinois : Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire.
On a souvent le regret d’avoir parlé, plus rarement de s’être tu.
Parole ne doit pas précéder la pensée

Jean de la Croix +1591, carme, docteur de l’Église, Avis et Maximes 307-319 : Le Père céleste a dit une seule parole : c’est son Fils. Il l’a dit éternellement et dans un éternel silence. C’est dans le silence de l’âme qu’elle se fait entendre.   Parlez peu, et ne vous mêlez pas des choses sur lesquelles vous n’êtes pas interrogé.   Ne vous plaignez de personne ; ne faites jamais de questions ou, s’il le faut absolument, que ce soit en peu de mots.   Veillez à ne contredire personne, et ne vous permettez jamais une parole qui ne soit pas pure.   Quand vous parlez, que ce soit de façon à n’offenser personne, et ne dites que des choses que vous puissiez sans crainte dire devant tout le monde.   Ayez toujours la paix intérieure ainsi qu’une attention amoureuse pour Dieu, et quand il faudra parler, que ce soit avec le même calme et la même paix.   Gardez pour vous ce que Dieu vous dit, et souvenez-vous de cette parole de l’Écriture : « Mon secret est à moi » (Is 24,16)...   Pour avancer dans la vertu, il est important de se taire et d’agir, car en parlant on se distrait, tandis qu’en gardant le silence et en travaillant, on se recueille.   Dès que l’on a appris de quelqu’un ce qu’il faut pour l’avancement spirituel, il ne faut pas lui demander d’en dire davantage ni continuer à parler, mais se mettre à l’oeuvre sérieusement et en silence, avec zèle et humilité, avec charité et mépris de soi.   Avant toutes choses, il est nécessaire et convenable de servir Dieu dans le silence des tendances désordonnées, comme de la langue, afin de n’entendre que des paroles d’amour.

Guigues le Chartreux +1136, prieur de la Grande Chartreuse, SC 163, 127 : Jésus lui-même, Dieu et Seigneur, dont la force n’avait pas besoin d’un appui dans la retraite, ni n’était entravée par la société des hommes, a eu soin pourtant de nous laisser un exemple. Avant son ministère de prédication et de miracles, il s’est soumis, dans la solitude, à l’épreuve de la tentation et du jeûne (Mt 4,1s). L’Écriture nous rapporte que, délaissant la foule des disciples, il gravissait seul la montagne pour prier (Mc 6,46). Puis à l’heure où sa passion était imminente, il abandonne ses disciples, et il s’en va prier seul (Mt 26,36) : exemple qui fait saisir entre tous combien la solitude est avantageuse à la prière, puisqu’il ne veut pas prier à côté de compagnons, même des apôtres.   Il ne faut pas passer sous silence un tel mystère qui nous concerne tous. Lui, le Seigneur, le Sauveur du genre humain, offre en sa personne un vivant exemple. Seul au désert, il se donne à la prière et aux exercices de la vie intérieure — le jeûne, les veilles et les autres fruits de pénitence — surmontant ainsi les tentations de l’Adversaire par les armes de l’Esprit.   O Jésus, j’accepte qu’à l’extérieur, il n’y ait personne avec moi ; mais que ce soit pour qu’à l’intérieur je sois davantage avec toi. Malheur à l’homme seul, si tu n’es pas seul avec lui ! Et combien d’hommes demeurent dans la foule et sont vraiment seuls, parce qu’ils ne sont pas avec toi. Je voudrais, avec toi, n’être jamais seul. Car, en ce moment personne n’est avec moi, et pourtant je ne suis pas seul : je suis à moi-même une foule.

Diadoque de Photicée Vès : Quand on laisse continuellement ouverte la porte du bain de vapeur, la chaleur qui se trouve à l’intérieur s’échappe rapidement ; de même l’âme, son désir de dire beaucoup de choses, fait se dissiper le souvenir qu’elle a de Dieu par la porte du discours, même si tout ce qu’elle dit est bon. Après cela, l’intellect, bien que dépourvu d’idées appropriées, déverse un fatras ’de confuses pensées à quiconque veut l’entendre, comme s’il n’y avait plus l’Esprit-Saint pour garder son intelligence libre de divagation. Les idées de valeur évitent toujours le verbiage, étrangères à la confusion et à l’extravagance. Le silence opportun est précieux, car il n’est rien de moins que la mère des pensées les plus sages,

Grégoire le Grand Regula pastoralis 3,14 SC 382,345 : La garde de la bouche est comme un barrage qui retient l’eau de l’esprit et permet d’irriguer et féconder tt ce qui vous entoure, au lieu de laisser l’esprit s’emporter en dehors de lui-même. Ou comme un rempart protégeant la cité de l’esprit contre les tentations, alors que le bavardage est une capitulation, et que ce bavardage peut même avoir lieu dans la cité même (pensées vaines).
…Peut-être n’avez-vous pas de pain pour le donner à un mendiant ; mais celui qui a une langue peut donner mieux que du pain. Car nourrir de l’aliment de la Parole une âme destinée à vivre éternellement est mieux que rassasier d’un pain terrestre un corps qui doit mourir un jour. Prenez donc bien garde de priver votre prochain de l’aumône de la parole. C’est un avertissement que je me donne autant qu’à vous. Que vos conversations inutiles tournent désormais à l’édification du prochain. Faites attention à la rapidité avec laquelle s’écoule notre vie ; voyez la vérité du Juge qui doit venir.



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Palabra de Dios
    Resurección de Cristo

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés