RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymnes JMJ: Panama
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Marie Médiatrice ?

   

Médiation de Marie

Depuis 2 000 ans, et y compris chez les premiers grands réformateurs Luther et Calvin, l’Eglise s’est appuyée sur les Ecritures pour reconnaître en Marie la mission de premier plan que Dieu lui a confiée pour nous conduire à Jésus.
Marie a reçu de Dieu la grâce (Lc 1,28), non seulement pour elle-même mais aussi pour nous.
Elle est "bénie entre les femmes" (Lc 1,28.42 -expression sémitique-) et nous croyons en la puissance divine de la bénédiction du Seigneur !
L’ange du Seigneur dit (Mt 1,20) : "N’aie pas peur de recevoir Marie !"
En Jn 19,26, elle n’est pas seulement la mère de Jésus (le texte grec ne dit pas "sa mère" mais "la mère") ni celle du disciple qui n’est pas nommé (afin que tous puissent s’y reconnaître) : elle est la mère de tous, la mère de l’Eglise, et dans l’Evangile, surtout à ce moment ’crucial’, il ne s’agit pas seulement de son ’plan de retraite’ pour le soutien matériel de sa veillesse ou de simples sentiments...
Affirmer que les Eglises historiques auraient inventé la dévotion mariale à partir des cultes de déesses païennes (Cybèle/Rhéa, divinités diverses de la fécondité...) reviendrait à dire que Dieu révélé dans les Ecritures juives et chrétiennes est une simple invention à partir de Zeus et des autres panthéons païens, et méconnaît l’histoire et l’interprétation chrétienne (cf. fresques et prières comme le "Sub tuum praesidum/Sous l’abri de ta miséricorde") depuis les premiers siècles de notre ère jusqu’au moins le XVIIè siècle.
Expliquons un peu plus...

1. Dieu ne garde pas ses qualités pour Lui seul mais donne tout et se donne Lui-même.
En Dieu qui est "Don", une qualité n’est pas un privilège exclusif mais se partage, par participation : 1Co 3,9 Nous sommes les co-opérateurs de Dieu. Ainsi :
- Ap 15,4 : Dieu seul est saint, mais Il donne les choses saintes (Ac 13,34) pour les saints (Ps 30,5) ;
- He 10,12 : L’unique offrande du Christ prêtre (récapitulant toute chose, Ep 1,10) est participée sous des formes variées (ministres, laïcs ; cf. 1P 2,5) ;
- Mc 10,18 : L’unique bonté de Dieu se répand sous des formes diverses dans les créatures (eg 1P 2,18) ;
- Rm 16,27 : Dieu est l’unique sage, mais dit aussi "Soyez sages" (Rm 16,19) ;
- Ep 3,15 Toute paternité, au ciel et sur la terre, tire son nom du Père ; mais d’autres y participent (eg Ga 4,19 ; 1Jn 2,1) ;
- Jn 10,16 citant Ez 37,24 Il y aura un seul troupeau, un seul pasteur  ; 1P 5,4 Il est le Chef des pasteurs ;
- Mt 23,8 Vous n’avez qu’un Maître, mais Ep 4,11 Il a donné à d’autres d’être maîtres.
1Tm 2,5 : Pareillement, l’unique médiation du Rédempteur suscite une coopération variée chez les créatures.
Aucun verset de la Bible ne se lit tout seul, extrait (="hérésie" en grec) du reste de toute la Bible et de manière littéraliste. Il n’y a pas la moindre once de jalousie au Ciel.
Ainsi Dieu dispose souverainement et fréquemment des anges (="messagers" ; le terme se trouve 512 fois dans la bible ; ceux qui sont restés fidèles ne sont pas des obstacles !) entre Lui et les hommes, et dans les évangiles Jésus passe très souvent par des tiers avant d’opérer ses miracles.
Thomas d’Aquin : Marie a obtenu la grâce de nous faire grâce.
St Louis-Marie VD 36 : Quand le Saint-Esprit, son Epoux, l’a trouvée dans une âme, il y vole, il y entre pleinement, il se communique à cette âme abondamment et autant qu’elle donne place à son Epouse ; et une des grandes raisons pourquoi le Saint-Esprit ne fait pas maintenant des merveilles éclatantes dans les âmes, c’est qu’il n’y trouve pas une assez grande union avec sa fidèle et indissoluble Epouse.

2. Marie médiatrice vient à toi t’apportant la grâce de Dieu
- Lc 1,43 La mère de mon Seigneur vient jusqu’à moi.
La hâte de Marie manifeste et réalise l’Amour divin pour ses créatures.
Thérèse MA 2v : Le propre de l’Amour, c’est de s’abaisser.
p.Daniel-Ange : La Visitation est la première procession du Saint Sacrement.
Marie n’est pas salut, mais cause de salut, en ce sens que Dieu dans sa transcendante toute-puissance a voulu et continue de vouloir passer par elle. La libre-volonté divine a confié à Marie de continuer à le rendre présent.
Cette médiation est librement voulue par Dieu ; si elle devient facultative pour l’homme, certains iront chercher ailleurs que dans l’Eglise (Cf. sectes s’emparant lieux apparitions).
Irénée haer 3,22,4 PG 7,959A : Par son obéissance, elle est devenue pour elle-même et pour tout le genre humain cause de salut.
Marie participe à l’unique médiation du Christ (1Tm 2,5), elle est le visage attirant et accueillant de la douce tendresse de Dieu.

3. Réciproquement, va à Marie pour mieux accéder auprès de Dieu.
La Mère de Dieu nous est donnée par Dieu comme Mère ; au minimum, le moindre tact serait de nous lever pour aller à sa rencontre, ne pas l’ignorer mais l’accueillir chez soi avec délicatesse.
Louis-Marie Grignion de Montfort VD 139 : Marie est le chemin le plus parfait et plus court vers Jésus.
He 6,18-19 Nous qui avons trouvé un refuge - à saisir fortement l’espérance qui nous est offerte. 19 En elle, nous avons comme une ancre de notre âme, sûre autant que solide, et pénétrant par-delà le voile… 10,19 Ayant donc, frères, l’assurance voulue pour l’accès au sanctuaire par le sang de Jésus, 20 par cette voie qu’il a inaugurée pour nous, récente et vivante, à travers le voile - c’est-à-dire sa chair -, 21 et un prêtre souverain à la tête de la maison de Dieu, 22 approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs nettoyés de toutes les souillures d’une conscience mauvaise et le corps lavé d’une eau pure.
Apocalypse de la Vierge IXè : (lors de la dormition :) Aucun homme qui m’invoque en ton nom ne sera abandonné.
Éphrem : Le Nom de Marie est la clé qui ouvre la porte du ciel à ceux qui le prononcent avec piété.
Alphonse de Liguori Les Gloires de Marie : On lit dans les Chroniques franciscaines que le Frère Léon vit un jour deux échelles : une rouge, sur laquelle se tenait Jésus-Christ ; l’autre blanche où était Marie. Il aperçut ensuite des âmes qui prenaient l’échelle rouge. Elles montaient quelques échelons, puis tombaient ; elles essayaient encore et finissaient toujours par retomber. Alors on les engagea à prendre l’échelle blanche, et le Frère Léon les vit monter heureusement, parce que la sainte Vierge leur tendait la main. Ainsi arrivèrent-elles sans difficulté en paradis.
Alphonse de Liguori : Se recommander à la sainte Vierge, ce n’est pas douter de la miséricorde divine, mais nous défier de notre propre indignité et demander à Marie que sa dignité compense notre misère.
… On demande beaucoup de choses à Dieu, observe Nicéphore, et on ne les obtient pas. On demande beaucoup à Marie et on les obtient. Pourquoi cela ? Ce n’est pas que Marie soit plus puissante que Dieu ; mais c’est que Dieu veut ainsi honorer sa Mère. 
Jésus à Ste Gertrude d’Helfta : Chaque fois que tu auras paru me délaisser pour saluer ma mère, je te récompenserai car tu auras ainsi accompli un acte de plus haute perfection et m’auras (par elle) glorifié davantage.
Marcel Van : Marie, je veux aimer Dieu avec ton coeur.
Lorsque j’ai tout perdu, il me reste toujours toi, Marie.
Tout ce qui passe par ses mains acquiert une nouvelle beauté.
Bernard de Clairvaux, Docteur de l’Eglise + 1153, S 2 in Assumpt. et Hom. 8 : Qu’on ne parle plus de ta tendresse si un seul de ceux qui l’ont invoquée dans les nécessités a souvenance qu’elle lui ait fait défaut. (…) Il faut savoir en toute certitude que les miracles très fréquents, les bienfaits innombrables, les visions spirituelles, les révélations célestes, les consolations sublimes de la sainte Mère du Seigneur resplendiront continuellement dans l’univers, jusqu’à ce que ce monde vieilli trouve sa fin, à l’aurore du règne qui n’a pas de fin.
Jésus est mort à environ 35 ans, mais dans l’éternité il n’a pas cet âge. La foi en l’Incarnation nous invite à passer par Marie et Joseph pour rencontrer Jésus.

4. Marie ne garde rien pour elle, elle n’entre pas en concurrence avec Dieu
Puisque Marie est Immaculée, elle est transparente à Dieu, elle laisse tout passer vers nous. Marie n’est vénérée que pour que le Christ soit glorifié. La Toute pure n’a jamais rien pris pour elle mais s’est donnée (définition de la sainteté, humble, douce, chaste, miséricordieuse…).
Jésus a voulu se laisser aimer, nourrir, éduquer par Marie ; tu peux bien daigner accepter d’accepter d’elle les même grâces que ton Dieu ! Depuis la Création, c’est dans notre nature que de tout recevoir par une mère, a fortiori quand il s’agit de la vie divine.
Ainsi la prière du "Réjouis-toi Marie" est en réalité toute centrée sur le nom de "Jésus", encadré de "Seigneur" et "Dieu". Ex 20,12 Honore ton Père et ta Mère.
Benoît XVI à Czestochowa : Jamais la vraie dévotion mariale ne cache ni ne diminue la foi et l’amour pour Jésus Christ, Notre Sauveur, unique Médiateur entre Dieu et les hommes.
Vatican II LG 60 : Le rôle maternel de Marie à l’égard des hommes n’offusque et ne diminue en rien cette unique médiation du Christ : il en manifeste au contraire la vertu62 : Toute influence salutaire de sa part découle de la surabondance des mérites du Christ, de la médiation duquel elle dépend en tout... L’unique médiation du Rédempteur suscite une coopération variée des créatures en dépendance de l’unique source. 66 : Légitime invocation, en raison de l’éminente dignité de Marie.

5. Il est légitime et fécond de recourir à la médiation des saints en général
Mt 17 (la Transfiguration) : Les saints Moïse et Elie apparaissent aux hommes. Il n’y a pas de mur infranchissable entre la terre et le ciel. Même les esprits que sont les anges, y compris les anges déchus que sont les démons peuvent nous entendre ; mieux vaut donc s’adresser aux Saints du Ciel ! : Jc 5,16 Priez les uns pour les autres... La prière du juste agit avec grande force.
Ap 5,8 Les quatre Vivants et les vingt-quatre Vieillards se prosternèrent devant l’Agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or pleines de parfums, les prières des saints.
Ap 8,3-4 Un Ange vint se placer près de l’autel, muni d’une pelle en or. On lui donna beaucoup de parfums d’encens pour qu’il les offrît, avec les prières de tous les saints, sur l’autel d’or placé devant le trône. 4 Et, de la main de l’Ange, la fumée des parfums s’éleva devant Dieu, avec les prières des saints.
Nicétas symb. 10, PL 52,871B : Qu’est-ce que l’Église sinon l’assemblée de tous les saints ?
Si quelqu’un que tu aimes était très malade, tu irais chercher tes amis et leur dirais de prier pour lui. Si des pauvres personnes humaines peuvent ainsi intercéder pour d’autres, à plus fortes raisons les saints du ciel déjà purifiés, en particulier Marie, devant la face de Dieu.
Toutes les images et statues des saints et de Marie tournent nos cœurs et nos pensées vers le Ciel et Dieu, contre toutes les distractions du monde. Les saints ne sont pas des idoles mais des icônes. Et n’as-tu pas chez toi quelques images de ceux que tu aimes ?
Dominique, mourant, à ses frères, cf. Jourdain de Saxe, lib. 93 : Ne pleurez pas, je vous serai plus utile après ma mort et je vous aiderai plus efficacement que pendant ma vie.
Thérèse de l’Enfant-Jésus (tmge sr Marie-Philomème au procès, 1915) : Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre.
Dans le combat contre tous tes péchés, recours à la Mère du Dieu unique, terreur et antithèse des démons ;
Elle est Mère de la Délivrance et de Miséricorde :
Gn 3,15 (YHWH Dieu au serpent :) Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et la tienne. Elle t’écrasera la tête et tu l’atteindras au talon.
Jean de Cronstadt : Quand tu te sens pécheur, impie, impur, méchant, blasphémateur, c’est précisément le moment de la prier avec ferveur. Ne reste pas dans la bourbe du péché, mais viens, tiens-toi devant son icône dans la certitude qu’elle est là, présente, montre-lui sans honte tes plaies répugnantes et demande-lui de te purifier de ta lèpre spirituelle, et tu ne seras pas confondu.

6. Recours donc sans crainte à la médiation de Marie
Mt 1,20 L’Ange dit à Joseph : Ne crains pas Joseph de prendre chez toi Marie !
Jn 19,27 : Le disciple la prit chez elle. - Sois toi aussi ainsi disciple de Jésus.
Dieu est tout puissant par nature, Marie toute puissante par grâce. Marie est la "toute puissance suppliante" (Cal Newman). Partout où Jésus est sauveur, Marie est mère.
// Annonciation, Qana, Croix…
Personne n’a aimé Marie autant que Jésus lui-même ne l’a fait, et il ne te reprochera jamais d’avoir fait comme lui : passer par elle pour se rapprocher de nous. Le Père l’a choisie, l’Esprit-Saint l’a prise sous son ombre, et toi-même ne daignerais pas alors lui dire juste un mot ?
Marie Pellevoisin, Visitation (2 juillet 1876) : Le Coeur de mon Fils a tant d’amour pour le mien qu’il ne peut refuser mes demandes. Par moi, il touchera les coeurs les plus endurcis.
Tradition de l’Eglise indivise et de la prière liturgique : Marie est Hod-êghitria : elle montre le chemin.
Bossuet + 1704 : Marie est Mère de Dieu (reine) pour tout obtenir, mère (des hommes) pour tout accorder.
Marie est le ministre de Dieu au département de la bonté.
L’amour des mères a des bornes, le sien n’en a pas.
Sa grandeur est la main qui puise, sa bonté la main qui répand.
Bernard de Clairvaux : Marie est le cou du corps de l’Eglise. Tout souffle et tout aliment nous arrivent par là, et le Père l’orne de tous les colliers de ses grâces.
St Germain de Constantinople : Grâce à ta maternelle autorité sur Dieu lui-même, tu obtiens le pardon même pour les pires criminels... car Dieu accorde tout aux volontés de sa sainte Mère.
P.MD Philippe : Nous n’arriverons jamais à l’aimer autant que Jésus l’a aimée. Pourtant, cet amour de Jésus pour elle demeure la mesure de notre amour. Et plus nous aimons Marie, plus nous la laissons nous éduquer, c’est-à-dire réaliser en nous l’oeuvre propre de l’Esprit.
Louis-Marie Grignion de Montfort TSR 58 : Le Fils fait sa Mère trésorière de tout ce que son Père lui a donné en héritage. …C’est son aqueduc, par où il fait passer doucement et abondamment ses miséricordes.
C’est par Marie que Jésus-Christ est venu au monde, et c’est aussi par elle qu’il doit régner (2de venue) dans le monde. C’est par Marie que le salut du monde a commencé, et c’est par Marie qu’il doit être consommé.
Passer par Marie, c’est imiter [Dieu].
… : Le retour de Jésus en gloire sera précédé d’un temps de Pentecôte, d’un temps de l’Esprit et de Marie. Comme Dieu s’est fait homme par Marie, c’est aussi par elle qu’il achèvera son oeuvre.
Des apôtres se lèveront, formés par Marie, assidus à son enseignement. Comme un feu brûlant, ils enflammeront le monde de l’Amour divin.
VD 155 : On avance plus en peu de temps et de soumission et de dépendance de Marie qu’en des années de propre volonté et d’appui sur soi-même.
VD 54 : C’est dans les derniers temps que le pouvoir de Marie éclatera, particulièrement sur les puissances du mal, où satan mettra des embûches à son talon, c’est-à-dire ses humbles serviteurs et à ses pauvres enfants qu’elle suscitera pour lui faire la guerre. Ils seront tout petits et pauvres... abaissés devant tous, foulés et persécutés... Mais ils seront riches en grâce de Dieu, que Marie leur distribuera abondamment... Il leur faudra entrer dans la pratique intérieure et parfaite de la vraie dévotion à Marie.
SdM 28 : Fais toute chose avec Marie, en Marie, par Marie et pour Marie.

7. Trois témoignages historiques
- P. Frederick William Faber (1814-1863 Angl) : Si Jésus n’est pas connu, c’est parce que Marie est laissée en oubli. Des milliers d’âmes périssent parce que Marie est éloignée d’elles... Oh Si Marie était seulement connue, il n’y aurait pas de froideur pour Jésus ! Oh si Marie était seulement connue, combien plus admirable serait notre foi et combien différentes seraient nos communions…
Si tu ne veux pas adorer Eve, vénère la Nouvelle Eve.
- Cal Newman : elle est la toute-puissance suppliante, [car elle a un accès sans entrave à Son coeur]
Culte de Marie dans l’Église, 126‑131 : Dieu avait prévu l’impression que nous causerait la vue de l’élévation de Marie. S’il n’avait pas voulu que Marie exerce dans l’Église l’influence qu’elle y a, ce serait Lui qui nous aurait induits en erreur : Il n’aurait pas [manifesté] qu’Il l’avait faite si grande.
- Thérèse PN 54 : Le trésor de la mère (comblée de grâce Lc 1,28) appartient à l’enfant.
Je préfère être Thérèse que Marie car alors je n’aurais pas la joie d’avoir une Marie à aimer ! (DE 21 août //)
Etre nous aussi temple de l’ Esprit, habitation des 3 personnes.
Ne crains pas d’aimer trop la Sainte Vierge, jamais tu ne l’aimeras assez et Jésus sera bien content puisque la Sainte Vierge est sa Mère (Lt 92).



Citations :
Sophrone de Jérusalem Vè : Grâce à toi Marie, même tes ancêtres sont sauvés puisque tu donnes naissance à leur Sauveur.
Charles Péguy Le porche du Mystère de la deuxième vertu :
Il faut […] s’adresser hardiment à celle qui est infiniment belle, Parce qu’aussi elle est infiniment bonne.
A celle qui intercède. La seule qui puisse parler de l’autorité d’une mère.
S’adresser hardiment à celle qui est infiniment pure, Parce qu’aussi elle est infiniment douce
A celle qui est infiniment noble. Parce qu’aussi elle est infiniment courtoise. Infiniment accueillante.
Accueillante comme le prêtre qui au seuil de l’église va au-devant du nouveau-né jusqu’au seuil.
Au jour de son baptême. Pour l’introduire dans la maison de Dieu.
A celle qui est infiniment riche, Parce qu’aussi elle est infiniment pauvre.
A celle qui est infiniment haute, Parce qu’aussi elle est infiniment descendante.
A celle qui est infiniment grande, Parce qu’aussi elle est infiniment petite.
Infiniment humble. Une jeune mère.
A celle qui est infiniment jeune, Parce qu’aussi elle est infiniment mère.
A celle qui est infiniment droite, Parce qu’aussi elle est infiniment penchée.
A celle qui est la plus imposante. Parce qu’aussi elle est la plus maternelle.
A celle qui est infiniment éternelle. Parce qu’aussi elle est infiniment temporelle.
A celle qui est infiniment au-dessus de nous. Parce qu’elle est infiniment parmi nous.
A celle qui est la mère et la reine des anges. Parce qu’elle est aussi la mère et la reine des hommes
A celle qui est infiniment joyeuse, Parce qu’aussi elle est infiniment douloureuse.
Septante et sept fois septante douloureuse.
A celle qui est infiniment touchante, Parce qu’aussi elle est infiniment touchée.
A celle qui est toute Grandeur et toute Foi, Parce qu’aussi elle est toute Charité.
A celle qui est toute Foi et toute Charité, Parce qu’aussi elle est toute Espérance.
A celle qui est Marie. Parce qu’elle est pleine de grâce.
A celle qui est pleine de grâce. Parce qu’elle est avec nous.
A celle qui est avec nous. Parce que le Seigneur est avec elle.

LMGM SM 16 : Marie est appelée par saint Augustin, et est, en effet, le monde [moule] vivant de Dieu, forma Dei, c’est-à-dire que c’est en elle seule que Dieu [fait] homme a été formé au naturel, sans qu’il lui manque aucun trait de la Divinité, et c’est aussi en elle seule que l’homme peut être formé en Dieu au naturel, autant que la nature humaine en est capable, par la grâce de Jésus-Christ.
Un sculpteur peut faire une figure ou un portrait au naturel de deux manières : 1 se servant de son industrie, de sa force, de sa science et de la bonté de ses instruments pour faire cette figure en une matière dure et informe ; 2 il peut la jeter en moule. La première est longue et difficile et sujette à beaucoup d’accidents : il ne faut souvent qu’un coup de ciseau ou de marteau donné mal à propos pour gâter tout l’ouvrage. La seconde est prompte, facile et douce, presque sans peine et sans coûtage, pourvu que le moule soit parfait
et qu’il représente au naturel ; pourvu que la matière dont il se sert soit bien malléable, ne résistant aucunement à sa main.
VD 222 : "esclavage" = Remets toutes tes intentions, n’aie plus rien en propre.
VD 58 : Comme c’est par Marie que Dieu est venu au monde pour la première fois, dans l’humiliation et l’anéantissement… c’est par Marie que Dieu viendra une seconde fois, comme toute l’Eglise l’attend, pour régner partout…

St Pie X Ad Diem illum laetissimum : "Qu’il appartienne à la Vierge, surtout à elle, de conduire à la connaissance de Jésus, c’est de quoi l’on ne peut douter, si l’on considère, entre autres choses, que, seule au monde, elle a eu avec lui, dans une communauté de toit et dans une familiarité intime de 30 années, ces relations étroites qui sont de mise entre une mère et son fils. (...) Comme nous parvenons par Marie à la connaissance de Jésus-Christ, par elle aussi, il nous est plus facile d’acquérir la vie dont il est le principe et la source"

En théologie, on dit que la participation particulière de Marie est non seulement subjective (distributive, de sujet à sujet ; minimaliste), mais objective (coopération active au sacrifice rédempteur), par union de son coeur avec le coeur de son Fils (cf. Lc 2,35 ; Jn 19,34). Cf. Scheeben, Köster, Balic, Jean-Paul II, Hauke, Miravalle.



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Connaissance de Dieu
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Signe de Croix: sens
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Abandono a Dios
    Alegría cristiana
    Armas del Cristiano
    Combate espiritual
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Matrimonio y Amor
    Matrimonio-desafío
    Matrimonio-instrumentos
    Matrimonio-renovación
    Matrimonio-sexualidad
    Misa-sentido
    Noviazgo cristiano
    Palabra de Dios
    Paz del corazon
    Resurección de Cristo
    RNN vs contracepción
    Señal de la cruz

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés