RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymnes JMJ: Panama
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Dîme

   

Dîme dans la bible

La dîme est un commandement de la Parole de Dieu (Lv 27,30 et al.) consistant à partager le dixième de tous ses revenus avec les prêtres et ceux qui dans l’Eglise, ont tout laissé pour le service de Dieu. Cela pourrait sembler injuste si on ne tenait pas compte de ce que dès l’Ancien Testament, les Lévites ne recevaient ni ne transmettaient aucune propriété, leur seul héritage (kleros) étant Dieu.
Cette dîme signifie la reconnaissance à la fois spirituelle et matérielle que tous les biens viennent de Dieu. En effet, la conversion touche tous les aspects de la vie, sans exclure le porte-monnaie. Si cela ne te "coûte" pas justement un peu, c’est que ce n’est pas encore vraiment un don. La Parole de Dieu nous indique que nous ne sommes qu’intendants de tout ce que le bon Dieu nous a confiés (Mt 25,15s : talents ; 1Co 4,7 Qu’as-tu que tu n’aies reçu ?).

La pratique de la dîme n’est pas littéralement citée dans le Nouveau Testament mais ce qui est décrit en est l’accomplissement : le commandement n’est pas aboli par le Christ (Mt 5,17) mais transformé, comme en témoignent les Actes des apôtres (Ac 2,44s ; 4,34s), les collectes suscitées par Paul pour l’Eglise (1Co 16), et le témoignage des premiers Chrétiens (Didachè 13,3-7).
La dîme inclut non seulement les biens matériels mais aussi le partage de ton temps, de tes talents, de ta capacité d’aimer. Il s’agit d’un commandement de charité, nous faisant participer personnellement au service de ceux qui, dans tous les états de vie (laïcs et clercs), travaillent le plus directement "pour "la gloire de Dieu et le salut du monde" (ministère pour le salut des âmes).

La dîme est indépendante de l’impôt des Etats (que payaient déjà le Christ et les apôtres eux-mêmes, cf. Mt 17,27) et des dons faits à nos proches (cf. Mt 5,46) ou en plus de ce que la Parole de Dieu requiert.
On la différencie de l’aumône par sa destination principale (l’aumône s’adresse au besoin de toute personne) et sa régularité (l’aumône est la réponse à un besoin ponctuel).

- Qui y est tenu ?
Tous, quelle que soit la richesse ou la pauvreté (cf. la pauvre veuve, Lc 21,4). Les bénéficiaires eux-mêmes donnent aussi 10% de leurs revenus (Nb 18,2 : dîme de la dîme) à ceux qui en ont le plus besoin (maisons de mission notamment).

- Quelles ressources sont concernées ?
Tout revenu : salaire, indemnités, cessions de biens mobiliers et immobiliers, héritage, dîme reçue soi-même... ; mais pas les remboursements de frais (assurances) ou de prêts.

- Combien ?
Cette proportion d’un dixième est donnée par Dieu (Dt 14,28 et al.), et par conséquent il est bon de s’y tenir. En même temps, la Parole de Dieu transmise par l’Eglise invite à recevoir tout commandement dans la liberté de l’Esprit Saint (cf. 2Co 3,17 ; Rm 8,2) : ce qui importe n’est pas le respect scrupuleux de ce taux mais la générosité réelle et concrète.
Ml 3,8 Un homme peut-il tromper Dieu ? Or vous me trompez ! - Vous dites : En quoi t’avons-nous trompé ? - Quant à la dîme et aux redevances…. 10 Apportez intégralement la dîme au trésor, pour qu’il y ait de la nourriture chez moi.

- A qui ?
Si on se veut catholique : aux prêtres et communautés religieuses de l’Eglise catholique (en laquelle nous professons notre foi à chaque Credo) impliqués dans la mission (ce qui inclut les communautés contemplatives !) et les œuvres de charité.
Plutôt que de disperser notre aide selon les fréquentes sollicitations marketing, il est bon une fois par an de déterminer quelle mission on désire particulièrement soutenir et de répartir notre aide sur quelques unes parmi les œuvres qui en ont le plus besoin, qu’elles soient locales (denier du culte diocésain) ou lointaines (formation, mission en pays pauvre ou de persécution). Pour soutenir le ministère sacerdotal, la dîme peut être versée sous forme d’offrandes de messe.

- Comment ?
Avec le cœur, et dans la discrétion (pas de plaque en marbre… cf. Mt 6,2 : "ils tiennent déjà leur récompense").
Comme tout commandement divin, la dîme ne se contente pas du geste extérieur mais demande la générosité, et l’implication de toute la personne.
2Co 9,7 Que chacun donne selon ce qu’il a décidé dans son coeur, non d’une manière chagrine ou contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie.
Dans la corresponsabilité avec ceux qui bénéficient concrètement de ces dons, dans l’honnêteté et la vérité, en évitant que la piété soit "source [de manipulation et] de profit" (1Tm 6,5). La transparence et la collégialité doivent permettre d’éviter tout appât du gain et injustice et de garder la simplicité radicale de la vie évangélique.

- Quelles promesses de Dieu ?
Augustin explique : "L’amour n’est pas pour la récompense, mais l’amour n’est pas sans récompense."
La Parole de Dieu attache à la dîme de nombreuses promesses :
* bénédictions de YHWH en tous travaux (Dt 14,8)
* larges excédents (2Ch 31,10)
* ouverture en notre faveur des écluses du ciel (Ml 3,10)
* superflu comblant de toutes sortes de libéralités (2Co 9,8).


Au delà de la dîme : donner toute sa vie pour la gloire de Dieu et le salut des âmes...
Irénée de Lyon Contre les Hérésies IV,17,5, - 18,1-3 : Jadis, on donnait la dîme de ses biens pour être consacrés ; mais ceux qui ont acquis la liberté, mettent joyeusement tout ce qu’ils ont à l’usage du Seigneur, donnant avec joie et librement des biens moindres parce qu’ils ont l’espérance de plus grands biens, comme cette femme, veuve et pauvre, qui mettait alors dans le trésor de Dieu tout ce qu’elle avait pour vivre (Mc 12,44).
Haer 5,21-22 PG 7, 1159 ; SC 153, 261s : Dieu n’a pas besoin pour eux-mêmes de nos sacrifices, mais celui qui les offre est glorifié en son présent, lorsqu’il est agréé. Un présent fait à un roi témoigne de l’estime et de l’affection qu’on lui porte : aussi le Seigneur désire-t-il que nos offrandes soient faites en toute simplicité et en toute innocence, après nous être réconciliés : Mt 5,23-24 "Présente ton offrande".
Nous devons présenter à Dieu les prémices de sa création ; Déjà Moïse nous y invite : Dt 16,16 "Tu ne paraîtras pas les mains vides devant le Seigneur ton Dieu." Ainsi, en son offrande, l’homme témoigne sa reconnaissance.
La réalité du sacrifice n’est pas abolie. Il n’est rien d’inutile, rien qui ne renferme un sens, ne fasse argument auprès de Dieu. Ainsi les juifs lui consacraient la dîme de leurs biens ; aujourd’hui ceux qui sont des hommes libres mettent toutes leurs richesses au service du Seigneur et donnent, d’un coeur libre et joyeux, ce qu’ils ont de plus cher, dans l’espérance de biens plus grands encore : comme cette veuve pauvre qui jeta dans le tronc de Dieu tout ce qu’elle avait pour vivre.



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Connaissance de Dieu
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Signe de Croix: sens
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Abandono a Dios
    Alegría cristiana
    Armas del Cristiano
    Combate espiritual
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Palabra de Dios
    Paz del corazon
    Resurección de Cristo
    Señal de la cruz

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés