RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymne Cracovie 2016
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Eucharistie : préparation et digestion

   

Eucharistie

L’Eucharistie, plus grand des miracles et source et sommet de la vie chrétienne, demande l’intériorité pour que les effets s’en déploient pleinement : il s’agit de s’y préparer, puis d’en garder les bonnes dispositions. L’Eglise recommande donc de :
- croire en ce Mystère et, pour cela aussi, de former son intelligence
- se confesser aussi souvent que possible, en cherchant bien entendu honnêtement aussi à mettre sa vie en conformité avec l’Evangile
- ouvrir les oreilles de son coeur en lisant et priant au préalable les passages de lectures bibliques prévues
- prier (le jeûne eucharistique d’une heure avant la communion en fait partie : notre corps aussi a faim de Dieu). Nous recommandons ici les prières des Saints, au choix, pour aider chaque personne à mettre son coeur en adoration et à recevoir les fruits de l’Eucharistie. La traduction est littérale et en partie inédite.

AVANT LA COMMUNION
St Ambroise, Ad mensam dulcissimi convivii tui
À la table de ton très doux banquet, tendre Seigneur Jésus-Christ,
pécheur que je suis et ne présumant en rien de mes propres mérites,
mais confiant en ta miséricorde et ta bonté, je m’approche avec crainte et tremblement.
En effet, j’ai le cœur et le corps maculés de beaucoup de crimes,
je n’ai pas gardé avec prudence mon esprit et ma langue.
O Dieu tendre, O majesté saisissante, je suis un misérable, pris entre les angoisses,
je recours donc à Toi, la source de la miséricorde, vers Toi je me hâte pour être guéri,
sous ta protection je me réfugie ; et ne pouvant pas supporter un Juge, j’aspire à avoir un Sauveur.
A Toi, Seigneur, je montre mes plaies, à Toi je découvre ma honte.
Je sais que mes péchés sont nombreux et grands, et pour cela je crains,
j’espère en tes miséricordes, qui ne sont pas dénombrables.
Jette en moi les yeux de ta miséricorde, Seigneur, Jésus-Christ, Roi éternel, Dieu et Homme, crucifié pour l’homme.
Exauce-moi, qui espère en Toi ; aie miséricorde de moi, plein de misères et de péchés,
Toi qui ne cesseras jamais de faire couler la source de la compassion.
Salut, Victime salutaire, offerte sur le gibet de la croix pour moi et pour tout le genre humain.
Salut, noble et précieux Sang, qui coule des blessures de mon Seigneur Jésus Christ crucifié, et lave les péchés du monde entier.
Fais mémoire, Seigneur, de ta créature, que par ton Sang Tu rachetas.
Je me repens d’avoir péché, je veux amender ce que je l’ai fait.
Ôte donc de moi, Père très clément, toutes mes iniquités et péchés,
afin que purifié d’esprit et de corps, je sois digne de goûter les choses les plus saintes.
Et concède, que cette sainte communion à ton Corps et à ton Sang,
que moi, indigne, j’entends recevoir,
soit la rémission de mes péchés, la purification parfaite des fautes,
la fuite des honteuses pensées et la régénération des bons sentiments,
l’efficacité d’œuvres saines qui te plaisent,
ainsi que la maîtrise très ferme de l’âme et du du corps contre les embûches de mes ennemis. Amen.

St Thomas d’Aquin, Omnipotens sempiterne Deus Prière avant la communion
Dieu tout-puissant et éternel, voici que je m’approche du sacrement de ton fils unique Notre Seigneur Jésus-Christ.
Infirme, j’accède au médecin dont dépend ma vie ; impur, à la source de la miséricorde ;
aveugle, au foyer de la lumière éternelle ; pauvre et dépourvu de tout, au Seigneur du Ciel et de la terre.
J’implore donc l’abondance de ton immense largesse, afin que Tu daignes guérir mes infirmités, laver mes souillures, illuminer mon aveuglement, combler mon indigence, couvrir ma nudité ;
et qu’ainsi je puisse recevoir le Pain des Anges, le Roi et Seigneur des dominations,
avec toute la révérence et l’humilité, toute la contrition et la dévotion, toute la pureté et la foi,
toute la fermeté de propos et la droiture d’intention que requiert le salut de mon âme.
Donne-moi, je Te prie, de ne pas recevoir simplement le sacrement du Corps et du Sang du Seigneur, mais bien toute la vertu et l’efficacité du sacrement.
Ô Dieu plein de douceur, donne-moi de si bien recevoir le Corps de ton Fils Unique, Notre Seigneur Jésus-Christ, qu’il tira de la Vierge Marie,
que je mérite d’être incorporé à son Corps Mystique et compté parmi ses membres.
Ô Père très aimant, concède-moi que ton Fils Bien-Aimé que je m’apprête à recevoir maintenant voilé dans le voyage, je le contemple enfin le visage dévoilé à jamais,
Lui, qui vit et règne avec Toi dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu, dans les siècles des siècles. Amen

Anonyme de Reichenau, XIVè s, Ave verum Corpus
Je Te salue [Jésus],
vrai corps né de la Vierge Marie,
Qui as vraiment souffert
et as été immolé sur la croix pour l’homme,
[Toi] dont le côté transpercé a coulé en eau et sang.
Qu’il soit pour nous un avant-goût dans l’épreuve de la mort,
O doux, O bon, O [Jésus] fils de Marie, [aie Miséricorde de moi], Amen.

Prière de la messe maronite
Je suis entré dans Ta maison, ô Dieu. Je suis prosterné devant Ton trône/bema. Roi céleste, pardonne-moi tous les péchés que j’ai commis contre Toi.
Les saints mystères sont donnés aux saints dans la pureté et la sainteté !
Fais, Seigneur, que nos corps soient sanctifiés par ton Corps sacré, que nos âmes soient purifiées par ton Sang et que notre communion soit pour le pardon des péchés et la vie nouvelle !
Gloire à toi, Seigneur Notre Dieu, pour les siècles des siècles. Nous nous prosternons devant Toi, ô Roi des rois et Seigneur des seigneurs, et nous Te demandons, suppliants, de nous regarder avec pitié.
Ne nous délaisse pas, Seigneur clément, de peur que nous ne soyons la proie des tentations, mais délivre-nous du Mauvais rebelle et de ses voies tortueuses.
[Nous inclinons nos têtes devant le Dieu miséricordieux, devant Son autel de pardon, devant le Corps de notre Sauveur, et Son sang vivifiant.]
Délivre-nous de tous les maux et rends-nous dignes de communier, en toute pureté de cœur et sainteté de corps, à ces Mystères divins et d’être par eux pardonnés et sanctifiés. Et nous Te rendons gloire et grâce maintenant et à jamais. Amen.

Prière orthodoxe, de St Dimitri de Rostov, 1651-1709
’Ouvrez-vous, O portes et verrous de mon coeur, que le Christ le Roi de Gloire puisse entrer !
Entre, O ma Lumière, et illumine mes ténèbres.
Entre, O ma Vie, et ressuscite-moi de ma tristesse.
Entre, O mon Médecin, et guéris mes blessures.
Entre, O Feu Divin, et brûle les épines de mes péchés ; enflamme tout mon intérieur et mon coeur avec la flamme de Ton Amour.
Entre, O mon Roi, et détruis en moi le royaume du péché ;
assieds-Toi sur le trône de mon coeur et règne Seul en moi, O Toi, mon Roi et Seigneur’.

Prières byzantines - Divine liturgie
Christ, agrée l’oraison de mes lèvres souillées (cf. Is 6,7), afin que d’un coeur pur je puisse recevoir tes Mystères très-saints qui transforment en Dieu et vivifient tout homme.
Toi-même, Tu l’as dit : ’Qui mange cette Chair et boit aussi mon Sang, c’est en moi qu’il demeure et je demeure en lui.’
Vérité la parole de mon Seigneur et Dieu : celui qui participe à ces grâces divines qui nous divinisent n’est certes pas tout seul,
mais il est avec toi, avec toi, Jésus Christ, lumière au triple feu illuminant le monde.
Pour n’être donc pas seul et séparé de toi, Dispensateur de vie qui me donnes le souffle et qui me vivifies, ma joie, mon allégresse et le salut du monde, pour cela, je m’approche et te prie, suppliant, d’effacer mes péchés, pour que je communie, sans mériter de blâme, à tes Mystères saints, sans tache et vivifiants.
Je sais que nul au monde n’a péché contre toi ainsi que je l’ai fait, ni commis les forfaits dont je suis l’artisan.
Mais je sais, derechef, que mes péchés si grands et mes fautes sans nombre ne peuvent surpasser la longanimité et l’amour de mon Dieu envers le genre humain.
Ta grande compassion, pour qui d’un coeur fervent vient à résipiscence, est l’huile qui le fait briller et purifie, qui richement lui donne sa part de clarté et le fait communier à ta Divinité.
Tout cela m’enhardit et me donne des ailes ; confiant dès lors, ô Christ, en tes riches bienfaits envers le genre humain, à la fois tout joyeux et tremblant, je reçois, moi le chaume, ton feu et, merveille inouïe, d’ineffable façon suis couvert de rosée, tout comme ce buisson brûlant, inconsumé.
C’est en l’action de grâces du coeur et de l’esprit et de toute mon âme et de toute ma chair,
que devant toi, mon Dieu, je me prosterne donc et je te glorifie,
Toi qui seul es béni maintenant et toujours, et dans les siècles. Amen.
          Je crois, Seigneur, et je confesse que Tu es en vérité le Christ, le Fils du Dieu vivant,
venu en ce monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.
Je crois encore que ceci même est ton Corps immaculé, que ceci même est ton Sang précieux.
Je t’en prie donc : aie pitié de moi, pardonne-moi mes fautes volontaires et involontaires,
commises en parole, en action, sciemment ou par inadvertance.
Et juge-moi digne de communier, sans mériter condamnation, à tes mystères immaculés
pour la rémission de mes péchés et la vie éternelle.
          A ta mystique et sainte Cène, en ce jour, ô Fils de Dieu, donne-moi de participer ;
devant tes ennemis je n’irai pas révéler ton mystère ni te trahir par un baiser, ainsi que fit Judas ;
mais comme le Larron je m’écrie :
Souviens-toi de moi, Seigneur, quand tu entreras dans ton royaume.’
Que la réception de tes saints Mystères, Seigneur, ne tourne pas à mon jugement ni à ma condamnation, mais à la guérison de mon âme et de mon corps.
          Regarde du haut du ciel ceux qui inclinent leurs fronts devant toi :
ce n’est pas devant la chair et le sang qu’ils les ont inclinés, mais devant toi, Dieu redoutable.
Toi donc, Seigneur, partage entre nous tous et pour notre bien, selon les besoins de chacun, les dons ici présents.
Navigue avec les navigateurs, fais route avec les voyageurs, guéris les malades,
ô médecin de nos âmes et de nos corps.
Par la grâce, les miséricordes et l’amour pour l’homme de ton Fils Unique, avec lequel tu es béni, ainsi que ton Saint, Bon et Vivifiant Esprit, maintenant et toujours et aux siècles des siècles.

Liturgie de Saint Basile
Maître, Ami de l’homme, Seigneur Jésus Christ mon Dieu,
que tes saints dons ne soient pas pour moi condamnation à cause de mon indignité,
mais purification de mon âme et de mon corps, gage pour le royaume et la vie éternelle.
Il m’est bon de m’attacher à Dieu et de placer dans le Seigneur l’espérance de mon salut...
Comment entrerai-je, indigne que je suis, dans les splendeurs de tes saints ?
Si j’ose pénétrer dans la chambre des noces, mon habit me trahira (Cf. Mt 22,11),
car il n’est pas l’habit nuptial, et les anges me chasseront après m’avoir lié.
Lave, Seigneur, la souillure de mon âme, et sauve-moi, ô Ami de l’homme
.


APRES LA COMMUNION
Liturgie de Saint Basile
Nous Te rendons grâces, Seigneur notre Dieu, pour cette participation à tes saints, immaculés, immortels et célestes mystères que Tu nous as donnés pour le bien...
Toi, Maître de toutes choses, fais que la communion au saint Corps et au saint Sang de ton Christ devienne en nous [l’illumination des yeux de nos coeurs, la paix,] une foi sans honte, une charité sans détour, une plénitude de Sagesse, la guérison de nos âmes et de nos corps, une victoire contre tout ennemi, I’accomplissement de tes commandements et une efficace défense devant le redoutable tribunal de ton Christ.
Car Tu es notre sanctification et nous Te rendons gloire, Père, Fils, et saint Esprit,
et maintenant et toujours et aux siècles des siècles...
Toi qui ne prends pas le joug du péché mais qui es immolé volontairement pour nous ;
Toi qui es fractionné et non divisé,
Toi qui es Nourriture qui ne s’épuise jamais, mais sanctifie ceux qui S’en nourrissent ;
Toi qui, en mémorial de ta Passion volontaire et de la Résurrection vivifiante en trois jours,
nous as fait participer à tes mystères ineffables, célestes et terribles, à ton saint Corps et à ton précieux Sang : garde-nous dans ta Sainteté, nous tes serviteurs, tous ceux qui sont au pouvoir et tout le peuple qui nous entoure...
Car Tu es le Donateur de tout bien et nous Te rendons gloire, avec ton Père éternel et ton Esprit très saint, bon et vivifiant, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Prière byzantine
Nous te rendons grâce, Seigneur, ami des hommes, bienfaiteur de nos âmes, de nous avoir rendus dignes aujourd’hui de communier à tes célestes et immortels Mystères. Redresse nos voies, confirme-nous dans ta crainte, sois le gardien de notre vie, affermis nos pas, par les prières et les supplications de la glorieuse Mère de Dieu et toujours Vierge Marie et de tous les saints...
Que ton Corps, Seigneur Jésus Christ, me donne la vie éternelle, et ton Sang très précieux la rémission de mes péchés. Et que cette Eucharistie me donne la joie, la santé, le bonheur. Lors de ton second et redoutable Avènement, rends-moi digne, moi pécheur, de me tenir à la droite de ta gloire, par l’intercession de ta Mère toute-pure et de tous les Saints. Amen.

Syméon Métaphraste (Xè siècle)
Toi qui m’as accordé ta chair en nourriture,
Toi le feu consumant l’indigne créature,
ne me consume pas, tout-puissant Créateur :
pénètre dans mes membres, mes reins et mon coeur.
Aux ronces de mes fautes viens mettre la flamme, purifie mon esprit et sanctifie mon âme, illumine mes sens,
fais que je sois meilleur, et des clous de ta crainte perce-moi, Seigneur.
Garde-moi, défends-moi, protège-moi toujours de ce qui nuit à l’âme, attitude ou discours.
Donne-moi pureté, savoir et discipline ; qu’avec toi tout mon être brille et s’illumine.
Fais de moi la demeure de ton seul Esprit et non plus la caverne où Péché trouve abri,
pour que, ta communion m’ayant pris pour demeure, toute ladre passion l’évite et ne m’effleure.
Le choeur de tous les Saints soit mon intercesseur : les Anges, les Apôtres et Jean, ton Précurseur ; avec eux tous, ô Christ, ta virginale Mère !
En ta miséricorde, reçois leur prière et de ton serviteur fais un fils de lumière.
Car Tu es pour nos âmes la sanctification, et Toi seul, Tu leur donnes l’illumination ;
c’est pourquoi chaque jour nous ne pouvons omettre, nous tous, de rendre gloire à Toi, le divin Maître.

Prière byzantine à la Mère de Dieu
O très sainte Souveraine et Mère de Dieu, lumière de mon âme enténébrée,
mon espérance, ma protection, mon refuge, ma consolation, ma joie,
je te rends grâce, car tu m’as rendu digne, moi indigne, d’être participant au Corps Très-Saint et au Sang précieux de Ton Fils.
Mais toi qui as enfanté la lumière véritable, illumine les yeux spirituels de mon cœur.
Toi qui as enfanté la source de l’immortalité, rends la vie à moi que le péché a fait mourir.
Toi la Mère, pleine d’un profond amour du Dieu miséricordieux, aie pitié de moi,
donne-moi le sentiment de repentir, la contrition dans mon cœur, l’humilité dans mes pensées
et donne-moi de t’invoquer du fond de la captivité de mes raisonnements.
Permets-moi jusqu’à mon dernier soupir, de recevoir sans condamnation la sanctification des très purs mystères,
pour la guérison de l’âme et du corps et donne-moi les larmes du repentir et de la confession,
afin que je te chante et te loue tous les jours de ma vie, car tu es bénie et glorifiée pour les siècles, Amen.

St Thomas d’Aquin Gratias tibi ago
Je Te rends grâces, Seigneur saint, Père tout-puissant, Dieu éternel, de ce que Tu as daigné me rassasier du Corps et du Sang précieux de ton Fils, notre Seigneur Jésus-Christ,
moi pécheur, ton indigne serviteur, sans aucun mérite de ma part,
mais par ta pure miséricorde.
Et je Te supplie que cette sainte communion ne soit pas pour moi un sujet de châtiment,
mais un titre salutaire de pardon.
Qu’elle me soit une armure de foi, et un bouclier de bonne volonté.
Qu’elle soit l’expulsion de mes vices, l’extinction de la concupiscence et des désirs impurs, l’augmentation de la charité et de la patience, de l’humilité et de l’obéissance, et de toutes les vertus ; une ferme défense contre les embûches de mes ennemis, visibles aussi bien qu’invisibles, un apaisement complet de ma chair comme de mon esprit, une adhésion très ferme à Toi, Dieu unique et véritable, un heureux achèvement de ma fin.
Et je Te supplie de daigner me conduire, moi pécheur, à ce banquet ineffable où, avec ton Fils et le Saint-Esprit, vous êtes pour vos saints la lumière vraie, le rassasiement complet, la joie éternelle, le bonheur consommé, la félicité parfaite. Par le même Christ notre Seigneur. Amen.
Très doux Jésus, que ton Corps très sacré et ton Sang soient douceur et suavité pour mon âme, salut et sainteté en toute tentation, joie et paix en toute tribulation, lumière et force en toute parole ou action, et suprême protection à ma mort. Amen.

St Thomas d’Aquin Adoro te devote
Je T’adore avec dévotion, Divinité cachée,
Qui sous ces figures es réellement présent.
A Toi mon cœur tout entier se soumet,
Car en Te contemplant tout entier il défaille.
Vue, toucher, goût sont ici déroutés,
Mais par l’ouïe toute seule ma foi se rassure.
Je crois tout ce qu’a dit le Fils de Dieu,
Rien n’est plus vrai que ce Verbe de Vérité.
Sur la croix se cachait la seule Divinité,
Ici se cache aussi l’humanité.
Pourtant, croyant et confessant l’une et l’autre,
J’implore ce qu’implora le larron pénitent.
Je n’inspecte pas Tes plaies comme Thomas,
Pourtant, je confesse que Tu es mon Dieu.
Fais que de plus en plus en Toi je croie,
Qu’en Toi j’espère, que je T’aime.
O mémorial de la mort du Seigneur,
Pain vivant donnant la vie à l’homme,
Donne à mon âme de vivre de Toi,
Et de toujours Te goûter avec douceur.
Doux pélican, Seigneur Jésus,
Purifie-moi, impur, par Ton sang
Dont une seule goutte peut sauver
Le monde entier de ses crimes.
Jésus, que j’aperçois maintenant voilé,
Je Te prie, fais ce dont j’ai tant soif :
Que, discernant Ta face révélée,
Je sois heureux de la vue de Ta gloire. Amen

St Bonaventure Transfige (français du XVIIè s)
Transpercez, tres doux Seigneur Jesus, les moüelles et entrailles de mon ame par une tres-douce et tres-salutaire plaie de vostre amour, et par une vraie, apostolique et tres-saincte charité,
afin qu’elle languisse et se liquefie tousjours en ce seul et divin amour, et au desir de vous seul,
qu’elle vous desire et se pasme en la pensée de vos tabernacles,
et qu’elle souhaite d’estre deliée de son corps pour estre et demeurer avec vous.
Faites que mon ame ait [toujours] faim de vous, ô sacré pain des Anges,
qui estes la refection et nourriture des ames sainctes,
nostre pain quotidien et supersubstantiel, qui a toute douceur et saveur, et tout plaisir de suavité.
Que mon cœur, ô bon Jesus, ayt tousjours faim de vous, et vous mange, vous mon Dieu,
que les Anges desirent regarder ;
et que les entrailles de mon ame soient remplies de la douceur de vostre saveur.
Que toujours mon esprit soit [dés]alteré de vous, ô fontaine de vie, fontaine de sagesse et de science, fontaine de lumiere eternelle, torrent de voluptez, abondance de la maison de Dieu.
Que tousjours il vous desire, vous cherche, vous trouve, aspire à vous, parvienne à vous, vous medite, vous parle, et fasse et opere toute chose en la loüange et gloire de vostre Nom,
avec humilité et discretion, avec amour et plaisir, avec facilité et affection, et avec perseverance jusques à la fin.
Que tousjours, ô mon Dieu, vous soyez mon esperance, toute ma confiance, mes richesses, ma liesse, mon plaisir, ma joye, mon repos et ma tranquilité, ma paix, ma suavité, mon odeur, ma douceur, ma viande, ma refection, mon refuge, mon aide, ma sagesse, ma portion, ma possession et mon tresor,
auquel mon esprit et mon cœur soient tousjours fixement attachez et fermement enracinez. Amen.

Suscipe (Fin des exercices de St Ignace)
Prends Seigneur et reçois toute ma liberté,
Accepte ma mémoire, mon intelligence, et toute ma volonté
Ce que j’ai ou possède, tu me l’as accordé,
A toi je le restitue tout entier,
je le livre à ta volonté pour que tu le gouvernes.
donne-moi seulement ton amour avec ta grâce :
je serai assez riche, et ne réclame rien de plus.

En ego
Me voici, ô bon et très-doux Jésus,
en ta sainte présence, prosterné à genoux,
Qui te prie et supplie, de toute l’ardeur de mon âme,
De daigner imprimer au-dedans de mon cœur
Des sentiments de foi, d’amour et d’espérance,
Un repentir sincère de tous mes péchés,
La volonté très ferme de m’en corriger ;
En ce moment où je considère en moi-même
Et contemple en esprit, tes cinq plaies vénérables,
D’un cœur fort affligé, tout empreint de douleur,
J’ai sous les yeux ce que le Prophète David
Disait à ton sujet, le plaçant sur tes lèvres
Ô bon Jésus : Ils m’ont percé les mains, les pieds :
Et ils ont pu compter le nombre de mes os
(Ps 21,17-18)

Jésus à Ste Catherine de Sienne :
"Je vous ai aimée plus que ma vie humaine, que j’ai sacrifié pour votre salut... Je veux qu’après la communion vous me nommiez : Cœur de mon cœur, Âme de mon âme, Vie de ma vie et mon seul Tout".

Bhx John Henry Newman
Cher Jésus, aidez-moi à répandre Votre parfum où que j’aille.
Inondez mon âme de Votre Esprit et de Votre Vie.
Pénétrez et possédez tout mon être si complètement que ma vie ne soit qu’un rayonnement de la Vôtre.
Brillez à travers moi et soyez tellement en moi que chaque âme que je rencontre puisse sentir Votre présence en mon âme.
Qu’en levant les yeux, ce ne soit plus moi que l’on voit mais seulement Jésus !
Restez avec moi, et je commencerai alors à briller comme Vous brillez,
à briller jusqu’à en être une lumière pour les autres.
La lumière, ô Jésus, sera toute de Vous, aucunement de moi.
Ce sera Vous qui brillerez sur les autres à travers moi.
Que je Vous loue ainsi de la manière que Vous préférez en brillant sur ceux qui m’entourent.
Que je Vous prêche sans prêcher, non par des mots mais par l’exemple, par la force d’attraction,
l’influence bienveillante de ce que je fais, l’évidente plénitude de l’amour que mon coeur Vous porte. Amen.

Pape Léon XIII Prière en action de grâce après la sainte Messe
O Marie, Vierge et Mère très sainte,
voici que j’ai reçu ton Fils très aimé,
que tu as conçu dans ton sein immaculé, allaité, et pressé en de très suaves embrassements.
Voici que celui-là même dont la vue te réjouissait et te remplissait de toutes les délices,
je te le présente à nouveau, humblement et amoureusement,
et je l’offre à tes bras pour que tu le serres, à ton cœur pour que tu l’aimes, à la Très Sainte Trinité,
en culte suprême d’adoration pour ton honneur et ta gloire,
pour mes besoins et ceux du monde entier.
Je te sollicite donc, Mère très tendre,
demande-lui le pardon de tous mes péché,
une grâce abondante pour le servir désormais avec plus de fidélité,
et enfin la grâce de la persévérance finale,
pour que je puisse le louer avec toi
dans tous les siècles des siècles. Amen.

Marthe Robin
Seigneur Mon Dieu, que nourrie chaque jour de ton Corps Sacré,
inondée de ton Sang Rédempteur,
enrichie de ta Sainte Ame,
submergée de ta Divinité,
je n’aime, je ne désire,
je ne cherche, je ne veuille, je ne goûte que Toi.
Que mon cœur et tout mon être soupirent et ne tendent que vers Toi,
que je sois toute tienne et tout occupée de Toi seul ;
que je demeure perpétuellement avec Toi, en Toi,
unie à Toi pour être consommée tout entière
dans la fournaise ardente de ton divin Cœur,
filialement unie au Cœur Immaculée de ma Maman chérie
par qui je veux Te glorifier, Te louer, Te servir, T’obéir à jamais. Amen.



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Palabra de Dios
    Resurección de Cristo

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés