RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymne Cracovie 2016
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Purgatoire : secourir et se convertir

   

Purgatoire

Le purgatoire fait partie de la Foi de l’Eglise, même si dans les tout premiers siècles on nommait autrement cette purification post-mortem des effets des péchés pardonnés pendant l’existence, et s’il a fallu du temps pour en préciser progressivement l’expression.
Dans toutes les cultures, la prière pour les défunts a été un critère essentiel d’hominisation (développement humain intégral). La Liturgie depuis les origines, les Pères de l’Eglise, le magistère des conciles et l’enseignement des papes abondent tous en ce sens. Seuls le dédain gallican rationaliste, l’ignorance de la Bible et l’inculture religieuse ont parfois fait rejeter ou ignorer ce sujet pourtant essentiel du mystère du Salut qui nous attend, sujet intrinsèque à la Miséricorde divine.
Nous synthétisons dans cette fiche ce que la Parole de Dieu et les mystiques en disent.
S’occuper des âmes du purgatoire est non seulement un des plus grandes actes de charité, mais motive et accélère aussi par ses exigences considérablement la sanctification personnelle.
"On n’arrive pas si facilement au Ciel" : l’appel à la sainteté et à la perfection de l’amour n’est pas à prendre à la légère. Les Juifs eux-mêmes se le rappellent trois fois par jour avec le "Shema’" (Dt 6,4-9 Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton esprit et de toute ta force) : on n’aime pas Dieu partiellement mais entièrement.
C’est la grâce de l’Amour divin qui nous sauve, mais avec la co-opération des croyants (cf. 1Co 3,9) : les sacrements (Baptême, Pardon, Eucharistie...) n’agissent pas comme mécaniquement sur une matière inerte, mais s’appliquent en nous par une participation opérante à la Foi de l’Eglise ; chaque péché est comme un clou enfoncé dans un mur, le pardon divin vient l’en retirer, et les trous qui demeurent sont rebouchés par la coopération de notre charité ; comme un voleur repentant participant, avec tous ses humbles moyens, à la réparation des dommages causés.

FONDEMENT DANS LA BIBLE
2M 12,39-46 Le vaillant Judas Maccabée fit une collecte et envoya deux mille drachmes d’argent à Jérusalem afin qu’on offre un sacrifice pour les péchés des morts. Belle et noble action inspirée par la pensée de la résurrection, car s’il n’avait pas espéré que les soldats tombés doivent ressusciter, il serait superflu et ridicule de prier pour les morts. - Dans le Judaïsme, on parle alors du "sein d’Abraham" (Lc 16,22) comme leur séjour et on prie pour eux le Qadish et le Yizkor ("Que Dieu se souvienne des âmes de...", cf. Kalah rabaty 2 : les défunts éprouvés dans l’attente de la prière des vivants).
Mc 9,49 Tous seront salés par le feu. (Jésus vient juste d’évoquer la géhenne, qui est dans le judaïsme l’équivalent du purgatoire -TB Shabbat 33b-)
Ap 21,27 Rien d’impur n’entrera [dans le ciel].
1S 2,6 C’est YHWH qui fait mourir et vivre, qui fait descendre au shéol et en remonter.
Mt 5,25 Mets-toi vite d’accord avec ta partie adverse, pendant que tu es en chemin avec elle, de peur que ta partie adverse ne te livre au juge (Jésus), et que le juge ne te livre au garde, et que tu ne sois jeté en prison ; 26 amen, je te dis : Tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé le dernier quadrant.
Mt 12,32 - Le blasphème contre l’Esprit Saint ne sera pas pardonné, même dans le monde à venir.
Lc 12,59 ; 1P 1,7 ; Mt 5,25-26 - exemples de peine temporelle.
1P 3,19 Le Christ est allé même prêcher aux esprits en prison, 20 à ceux qui avaient jadis refusé de croire lorsque se prolongeait la patience de Dieu, aux jours où Noé construisait l’Arche, dans laquelle un petit nombre, en tout huit personnes, furent sauvées à travers l’eau.
1Co 3,13 L’oeuvre de chacun sera manifestée ; car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révélera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’oeuvre de chacun. (verbes grecs au futur)
1Co 15,29 : Paul parle du "baptême pour les morts" ;
2Tm 1,16-18 : prière pour Onésiphore, qui est déjà mort.
He 12,23 - Les esprits des justes dans les cieux, ont été rendus parfaits.
Sg 3,1-6 Les âmes des justes, elles, sont dans la main de Dieu et nul tourment ne les atteindra plus.
2 Aux yeux des insensés, ils passèrent pour morts, et leur départ sembla un désastre,
3 leur éloignement, une catastrophe. Pourtant ils sont dans la paix.
4 Même si, selon les hommes, ils ont été châtiés, leur espérance était pleine d’immortalité.
5 Après de légères corrections, ils recevront de grands bienfaits. Dieu les a éprouvés et les a trouvés dignes de lui ;
6 comme l’or au creuset, il les a épurés, comme l’offrande d’un holocauste, il les a accueillis.

QU’EST-CE QUE LE PURGATOIRE ?
"Etat intermédiaire" de purification, de transformation et d’Espérance, plus que "lieu" ou "temps" selon nos concepts terrestres.
Il s’agit du dépouillement complet du "vieil homme" (philautie : amour désordonné de soi, avec tous ses attachements désordonnés) pour revêtir "l’homme nouveau" (cf. Ep 4,24).
Le purgatoire est ainsi le détachement du péché, l’ultime miséricorde, et l’unification de la volonté humaine à celle de Dieu.
Il est comme un incubateur pour prématurés, où cœur, poumons, et sens peuvent grandir pour une vie nouvelle. Ou comme un service de soins post-opératoire après avoir été guéri (=pardonné) d’une maladie ou d’un accident grave, afin d’effacer toute cicatrice et séquelle et de réapprendre à vivre en plénitude (cf. Jn 10,10).
On parle d’Eglise souffrante, non pas par volonté de Dieu, mais parce que, comme on peut le constater ici-bas, se détacher de ce qui est comme greffé en nous fait toujours souffrir : il s’agit d’une conséquence intrinsèque du péché (et des soins pour la guérison du péché) et non d’un châtiment que Dieu infligerait. La souffrance de ces âmes consiste à être comme dans une prison où on sentirait derrière la cloison la présence de l’Amour absolu, sans être le moins du monde en mesure de faire quoi que ce soit pour pour pouvoir aller le rencontrer : ne pas encore pouvoir voir Dieu, ce qui provoque grande peine, tristesse, fatigues et pleurs.
Ce n’est pas une punition mais une purification : les âmes sont patientes et heureuses d’y être lavées plutôt que de paraître souillées devant Dieu. A la fois souffrance et joie (cf. Bonaventure, In IV Sent. d.20). Ces âmes brûlent encore davantage de l’amour de Dieu que de leurs peines.
Contrairement à la plupart des souffrants sur la terre, les souffrants du purgatoire savent le sens de ce qu’ils vivent, c’est une souffrance d’amour.
Et pour que l’amour soit consommé, il faut que l’égoïsme soit consumé.
C’est le "temps" non plus de la grâce mais de la justice, c’est-à-dire de la réparation matérielle et spirituelle des manquements et torts causés aux autres et à soi-même.
             Comparaisons chez les Saints et mystiques :
Le purgatoire est vu comme un séjour dans un feu (lac de souffre et de poix…), et parfois dans la glace.
Un désert brûlant et aride, où la soif porterait la douleur d’une énorme et longue rage de dents.
St Césaire d’Arles : Que nul ne dise ’Peu importe le purgatoire, pourvu qu’on arrive finalement au ciel’, car ce feu est plus terrible que tout ce qu’on peut imaginer, voir ou subir comme tourments en ce monde.
Ste Catherine de Gênes : C’est un feu non extérieur, mais intérieur… L’amour même pour Dieu devient flamme, l’amour lui-même la purifie de ses taches de péché. Cf. Dt 4,24 YHWH ton Dieu est un feu dévorant.
Vivier plein d’une multitude de poissons assoiffés. Fourmilière dans un cachot. très large essaim (alors qu’on s’imagine que les gens vont tous bien vite au Ciel).
Canal contenant une eau brûlante comme le feu. (// Dn 7,9) et un fort courant.
Cf. Thomas d’Aquin (4,21 q.50,2,2) : Lieu profond bien distinct mais en relation avec l’enfer.
Ps 88,13 Pays de l’oubli… 19 Ma compagne, c’est la ténèbre.
Jn 9,4 Tant qu’il fait jour, il nous faut travailler aux oeuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, où nul ne peut travailler.
Un sou en cette vie vaut plus que mille florins dans l’autre, parce qu’ici l’homme peut encore acquérir des mérites (cad se convertir et progresser dans l’amour).
             La durée :
Elle n’est pas mesurable selon le temps de ce monde, (Thomas d’Aquin explique que les créatures après la mort ne sont pas totalement hors de la temporalité mais dans l’aevum des anges, qu a bien un commencement) mais les mystiques évoquent souvent l’équivalent de centaines d’années. St Robert Bellarmin, de gemitu columbae 1,1 : "mille ans et même jusqu’à la fin du monde", d’où l’importance des messes à perpétuité (ce qui reste peu devant l’éternité). Des mystiques disent l’équivalent d’"en moyenne 40 années". Il semble que presque tous les êtres humains aient besoin d’y passer, et les écrits de Padre Pio semblent indiquer que les âmes y sont à peu près aussi nombreuses que sur la terre.
           Différence avec l’enfer :
Le feu éternel (litt. "des siècles") est une tout autre réalité, préparé par le diable lui-même pour lui-même et ceux qui le suivent, c’est-à-dire ceux qui refusent la source même de l’Amour (cf. Mt 25 ; ce n’est pas le sujet ici). Les mystiques le décrivent comme un gouffre puant, une fosse de porcs, profonde et en grand désordre. // Thérèse d’Avila, Vie 30.
Is 38,18 : fosse.
CDF 17 05 1979 : Ni les Ecritures ni la théologie ne nous fournissent de lumières suffisantes pour une représentation de l’au-delà.

POURQUOI EST-CE BON ET NECESSAIRE ?
Dans Son Amour qui nous a créés, Dieu qui est Miséricorde et Justice, propose à tout homme le Salut. Pour ceux qui l’accepte, tout doit être expié c’est-à-dire purifié (cf. Lv 16,30).
Jn 10,10 Le Christ est "venu afin que les brebis aient la vie [syriaque : ’soient sauvées’ ; il s’agit du pardon], et qu’elles l’aient surabondante [il peut s’agir du purgatoire]".
Le Christ notre-grand-prêtre, a obtenu une fois pour toutes le pardon de tous nos péchés (cf. He 7,27 et al), c’est-à-dire la remise de toute dette envers l’Amour divin. Mais les effets temporels de nos actes passés, sur nous-mêmes et sur notre prochain dans la communion des saints demeurent. Nous avons tous été créés avec la responsabilité personnelle de nos actes ; l’être humain est libre, il coopère (1Co 3,9) à son propre salut et porte les conséquences de ses choix ; il lui appartient donc de réparer les suites de ses manquements personnels soit sur cette terre, soit ensuite en dépendant du secours de la communion des saints.
Les compulsions diminuent certes la liberté et la responsabilité morale, mais précisément l’être humain doit être libéré de toutes ses entraves et addictions, et ce qui ne se fait pas par des actes positifs d’Amour et d’Abandon confiant ici-bas doit être attendu après la mort.
Ste Faustine PJ 20 : Je me trouvai dans un endroit enfumé, rempli de flammes… c’était la nostalgie de Dieu. J’ai vu la Sainte Vierge, visitant les âmes au purgatoire. Elles l’appellent "Étoile de la mer". Elle leur apporte du soulagement. Je voulais encore leur parler, mais mon ange gardien m’avait déjà donné le signal du départ. Nous sortions de cette prison de douleurs quand Dieu a dit : "Ma Miséricorde ne veut pas cela, mais la justice l’exige".
Serviteur de Dieu Fra Daniele Natale (1919-1994) disciple de Padre Pio : On sent comme si on avait un corps. Les sens qui avaient le plus offensé Dieu dans ce monde : les yeux, la langue... ressentaient une plus grande douleur. Seulement 2 à 3 heures de purgatoire m’ont paru 300 ans. J’ai compris que je n’avais pas répondu à l’immense Amour divin, Nous sommes sur terre pour vivre et agir seulement pour l’amour de Dieu !

QUI SE TROUVE AU PURGATOIRE ?
Sg 11,16 On est "châtié" par où on pèche.
Ps 49,21 L’homme dans son luxe ne comprend pas, il ressemble au bétail muet. // Chrysostome : Là où est la plaie du péché, là est aussi la plaie du supplice ; le pécheur est puni la plupart du temps par ce qui lui a servi d’objet ou d’instrument de péché, cela non seulement en ce monde mais dans l’autre. // Dante, Chants 5 ;6
Les personnes qui s’y trouvent ont commis notamment un ou plusieurs des péchés suivants (et sont vus par les mystiques avec les "déformations" correspondantes) :
- Dureté envers le prochain (très grave)
- Orgueil (têtes déformées), entêtement, susceptibilité
- Réticence à faire l’aumône
- Tous les comportements mondains, alors qu’au contraire, Mt 11,12 le Royaume des cieux est pris par violence
- Préférence pour les choses terrestres (nanisme). Cf. Lc 10,41 Marie vs Marthe de Béthanie
- Gaspillage de son temps, de son argent et de ses préoccupations : mode, recherche du prestige, "luxe", bijoux, collections, gadgets, vaines lectures et vains spectacles, loisirs en tout genre, "amour" pour les bêtes, tout ceci au détriment de la prière et du prochain…
Cf. Mt 25,14 : parabole des talents
- Vanité
- Colère
- Envie
- Connivence avec la tristesse
- Regards sans pureté (défigurés)
- Impudeur (vieillissement)
- Ceux qui mangent et boivent sans se modérer
- Ivrognerie (crapauds)
- Paresse, négligence pour les actes spirituels
- Bavardage et médisance (bouche clouée)
- Blasphème (fauve derrière une grille) et manque de respect de la sainteté de l’Eucharistie
- Croyants ayant beaucoup reçu mais ne vivant pas en fonction de ces talents, Lc 12,48 "A qui on aura donné beaucoup il sera beaucoup demandé, et à qui on aura confié beaucoup on réclamera davantage".
- Prêtres, à qui a été confié bien davantage
- Prêtres utilisant l’argent de l’Eglise (bien spirituel des fidèles) pour leurs proches
- Une vierge qui s’était fiancée est envoyée au purgatoire
- Epoux ayant vécu d’abord pour les plaisirs charnels
- Parents qui ont empêché leurs enfants de se consacrer
- Aussi des enfants de moins de quatre ans (d’où l’importance des sacrements précoces)

QUI NE S’Y TROUVE PAS ? (Ou : Les 6 moyens concrets pour ne pas y aller...)
Ceux qui y sont le moins sont les personnes qui, au cours de leur existence terrestre :
- ont exercé la bonté de Dieu, pas seulement en sentiments et en paroles mais en actes et en vérité (cf. 1Jn 3,18). Car cet Amour oblatif (sincère et désintéressé) purifie, et donne toute grâce de surcroît, dont la liberté (par rapport aux attachements avec le mal). Cf. Lc 7,47 ; Mt 6,33.
- ont décidé de mettre toute leur confiance en Dieu, à tout moment mais surtout dans les moments importants et notamment à l’heure de leur mort.
- n’ont commis de péchés qu’essentiellement par "omission" (péchés peu conscients).
- ont vécu l’humilité du repentir profond (peine réelle d’avoir peiné l’Amour divin) et posent toujours des décisions conséquentes de réparation : il s’agit déjà sur la terre d’un purgatoire, une purification par l’Amour.
- sont déjà entrés dans l’apatheia (c’est-à-dire qu’ils ont délaissé toutes leurs pensées passionnées et renoncé à tout égocentrisme, ce qui presque toujours passe par un combat spirituel persévérant) : Mt 5,3 Bienheureux les pauvres dans l’Esprit, le Royaume des Cieux est à eux... 8 Bienheureux les coeurs purs, ils verront Dieu.
- ont accepté avec un amour patient le martyre au Nom du Christ, lors de leur vie et/ou lors de leur mort : Mt 5,10-11 Bienheureux les persécutés... le Royaume des Cieux est à eux.
Selon les descriptions des mystiques, il semble que ceux qui passent directement au Ciel réunissent au moins environ la moitié de ces 6 caractéristiques.
Thérèse de l’Enfant Jésus : Chercher en toute chose d’abord à faire plaisir à Jésus.
Padre Pio : Accepter tout des mains de Dieu, lui offrant tout avec amour et action de grâces, car il nous donne la possibilité de passer de notre lit de mort au paradis... C’est mieux pour nous, et c’est plus parfait d’être purifiés ici-bas : en souffrant par amour, on glorifie le Seigneur, son amour, sa miséricorde. En souffrant au purgatoire, on glorifie sa justice. Mais la justice suppose la faute. Je préfère glorifier son amour ici-bas.

QUE FAIRE POUR CES AMES ?
Leur seul recours : la communion des saints (car elles n’ont plus de corps pour agir).
Mt 25,10 "Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens…" - Ces âmes sont les plus pauvres de toutes, dans une dépendance aux autres comparable à celle des foetus dans le sein de leurs mères.
Ne pensons pas qu’une personne est sainte et n’a pas besoin d’intercession, car Rm 3,23 "Tous ont péché [ce qui peut être pardonné par Dieu] et sont privés de la gloire de Dieu [effet du péché même après le pardon, et qui demande une coopération humaine à la réparation]". L’expérience des mystiques montre que même derrière les apparences, trop peu de personnes ont suivi le Christ en L’aimant assez.
Il s’agit donc pour nous de les soulager, consoler, rafraichir :
- Intercéder pour elles.
Ces âmes demandent tout spécialement la Sainte Messe, la communion faite avec le coeur à leur intention, pour leur en appliquer les grâces.
St Pierre Damien : O sainte Hostie, toi qui enfonces les portes du purgatoire et ouvres la porte du Royaume des cieux aux fidèles !
St Thomas d’Aquin ST 3a q52 a8,ad2 : Le sacrement de l’Eucharistie libère l’homme du Purgatoire pour autant qu’il est un sacrifice de satisfaction pour le péché.
St Curé d’Ars : Je souffre la nuit pour les âmes du purgatoire, et le jour pour la conversion des pécheurs. La pratique de la prière pour la délivrance du purgatoire est, après celle pour la conversion des pécheurs, la plus agréable à Dieu.
Chapelets, Chemins de croix
Ste Marguerite-Marie Alacoque, (1647-1690) Paray le Monial : Vous ferez un petit tour par le Purgatoire en la compagnie du Sacré-Cœur, en lui consacrant tout ce que vous aurez fait, pour le prier d’appliquer ses mérites à ces saintes âmes souffrantes... Et vous Le prierez, en même temps, d’employer leur pouvoir pour vous obtenir la grâce de vivre et de mourir dans l’amour et la fidélité au Sacré-Cœur de Notre-Seigneur Jésus-Christ, en répondant à ses désirs sur nous, sans résistance... Et si vous pouviez remettre en liberté quelques-unes de ces pauvres âmes prisonnières, vous serez bien heureux d’avoir dans le Ciel une avocate qui plaiderait votre salut.
Jésus a recommandé à soeur Marie Marthe Chambon (1841-1921), visitandine de Santander stigmatisée la dévotion à ses saintes Plaies, et cette prière : "Père Eternel, je t’offre les Plaies de notre Seigneur Jésus Christ, pour guérir celles de nos âmes",
Les rafraichir par nos larmes et le Sang de Jésus, Sa douloureuse flagellation.
Vénérable Maria Anna Lindmayr prie devant l’image de l’Ecce Homo (Pielenhofen)
- Leur pardonner avec tout le désir de nos cœurs toutes les offenses qu’ils auraient pu nous faire subir (et inviter leurs autres "victimes" potentielles à faire librement de même)
- Leur obtenir des Indulgences (acte de conversion, réparation et charité), offerts pour eux
- Les secourir par la vertu opposée à leurs vices passés, comme un médecin appliquant ses soins de manière localisée là où le patient s’est blessé.
Consacrer de bonnes actions en leur faveur, en remettant tout à Marie.
En particulier les actes d’humilité (réparant les effets des nombreux et graves péchés d’orgueil).
Vivre en état de grâce.
Souffrir sans le laisser paraître, vivre comme un enfant, aimer comme un séraphin (Vénérable Maria Anna)
- Asperger leur dépouille d’eau bénite.

BONS EFFETS POUR CEUX QUI LES ASSISTENT
Secourir les âmes du purgatoire est non seulement très efficace pour ces dernières, en résultat de la communion des saints, mais cela nous entraîne aussi à mener nous-mêmes une vie de grande droiture, c’est-à-dire de sainteté ; cela nous pousse à vivre la vertu et tendre à la perfection.
En effet la pensée de leurs souffrances longues et difficiles nous dégoûte du péché, et nos offrandes spirituelles et matérielles pour elles contribuent efficacement à nous faire mener une vie meilleure. Ces âmes suggèrent en outre elles-mêmes par leurs anges à nos esprits et consciences des actions droites (avertissant contre les fautes, invitant à la prière, obéissance…).
Et le secours que nous leur portons fait très plaisir à Dieu et nous garde dans Son amitié, car Il les aime.
Dieu exauce particulièrement ceux qui s’occupent de ces âmes, car l’état de grâce vers lequel cette occupation nous conduit fait qu’on ôte tout obstacle à l’accueil des dons divins. Elles ne voient pas la Face de Dieu et n’agissent donc pas elles-mêmes, mais elles peuvent aussi intercéder pour nous.
Lc 16,9 "Faites-vous des amis avec l’Argent trompeur (Mamôn) pour qu’une fois celui-ci disparu, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles."
On se prépare donc de nombreux amis au Ciel en contribuant à y faire monter ceux que nous prenons déjà comme amis alors qu’ils sont encore dans la souffrance des attaches.
Tout ceci produit en nous, comme effets secondaires mais assurés, sanctification et paix.

MANIFESTATIONS DES AMES DU PURGATOIRE
Il s’agit d’un appel particulier pour certaines personnes en cette existence. Toujours dans la prière et soumis dans l’obéissance à son confesseur, afin d’éviter les pièges trompeur du diable (orgueil…)
Les âmes peuvent se manifester par tristesse, soupirs, sanglots, coups, pour susciter la prière.
Soit on les aperçoit de loin, soit leurs anges gardiens se manifestent pour elles.
St Anselme (Ejus vita 2,56) voit l’âme d’Osbern, un de ses élèves, en état de faiblesse et fatigue extrême.
Ste Marie-Madeleine de Pazzi (1566-1607) voit aussi une consoeur.
Vénérable Crescence perçoit des ombres blanchâtres, avec coups frappés et craquements.
St Thomas d’Aquin (Suppl, q 69,3), St Stanislas Kotska (1550-1568), St Padre Pio (1887-1968), Ste Faustine (1905-1938)
Vénérable Maria Anna de Jésus Lindmayr, (1657-1726), mystique carmélite dans le monde, Münich, fait construire l’église consacrée à la Trinité, aurait fait entrer 400 âmes dans la béatitude éternelle.

CITATIONS
Ps 66,12 Nous sommes passés par le feu et par l’eau.
Is 43,2 Si tu traverses le feu, tu ne t’y brûleras pas et la flamme ne te consumera pas, car je suis YHWH ton Dieu, le Saint d’Israël, ton Sauveur.
Si 24,45 Vg J’entrerai dans les parties inférieures de la terre… j’illuminerai tous ceux qui espèrent en Dieu.
Origène Des Principes, 2,11 : Je pense que les saints qui sortent de cette vie demeurent dans une sorte d’école des âmes"
Isaac de Ninive Discours ascétiques 84 ; trad. franç. Paris, 1981, 415  : Il n’est pas juste de dire que les pécheurs de l’enfer soient privés de l’amour de Dieu... Mais l’amour agit de deux manières. ll tourmente les pécheurs... Et il réjouit ceux qui ont fait ce qui convient.
Ambroise Expositio in Ps. 118, 20,12 et 14, PL 15,1487b-88a : "Tous ceux qui désirent retourner au paradis doivent être éprouvés par le feu... Tous doivent traverser les flammes...
Augustin : Peu importe lieu de ma sépulture pourvu que vous priiez pour moi à l’autel du Seigneur.
Chrysostome, hom. in 1Co 41,5 : Pourquoi douterions-nous que nos offrandes pour les morts leur apportent quelque consolation ? N’hésitons pas à porter secours à ceux qui sont partis et à offrir nos prières pour eux. // Apophtegme N 599.
St Thomas d’Aquin : Les fournaises les plus ardentes, les feux les plus cuisants auxquels on condamne les martyrs ne sont qu’une ombre légère, en comparaison des flammes dévorantes qu’on souffre en purgatoire.
Dante : On entre en enfer avec cris d’effroi, au purgatoire avec cris de joie.
Ste Catherine de Gênes (1447-1510) : La brûlure de l’Amour divin ne peut voir en nous la moindre imperfection. De ce divin Amour, je vois jaillir vers l’âme certains rayons et flammes brûlantes, si pénétrants et si forts qu’ils sembleraient capables de réduire au néant non seulement le corps mais l’âme elle-même s’il était possible. Ces rayons opèrent de deux manières : l’une est de purifier, l’autre d’anéantir… Les âmes y ont à la fois grande joie et grande peine, l’une ne diminuant pas l’autre.
Ste Véronique Giuliani (1660-1727) parle de trois degrés : d’abord un feu purificateur, puis un feu du désir de Dieu, puis le feu d’un ravissement : passage de la purification à l’union.
Curé d’Ars : "Mes enfants, un prêtre [il s’agit de lui-même] avait eu le malheur de perdre un ami qu’il chérissait tendrement, aussi priait-il beaucoup pour le repos de son âme. Un jour, Dieu lui fit connaitre qu’il était au Purgatoire et qu’il souffrait horriblement. Ce saint prêtre ne crut rien faire de mieux que d’offrir le Saint Sacrifice de la messe pour son cher défunt. Au moment de la consécration, il prit l’hostie entre ses doigt et dit :"Père Saint et Eternel, faisons un échange ; vous tenez l’âme de mon ami qui est en Purgatoire et moi je tiens le corps de votre fils qui est entre mes mains. Père bon et miséricordieux, délivrez mon ami et je vous offre votre fils avec tous les mérites de sa mort et de sa passion". Sa demande fut exaucée.
St Thérèse de l’Enfant Jésus MsA v 84 : je ne puis craindre le purgatoire... Je sais que par moi-même je ne mériterais pas même d’entrer dans ce lieu d’expiation, puisque les âmes saintes peuvent seules y avoir accès, mais je sais aussi que le Feu de l’Amour est plus sanctifiant que celui du purgatoire, je sais que Jésus ne peut désirer pour nous de souffrances inutiles et qu’Il ne m’inspirerait pas les désirs que je ressens, s’Il ne voulait les combler...
PN 23 : Afin de pouvoir contempler ta gloire
Il faut, je le sais, passer par le feu (1Co 3,13-15)
Et moi je choisis pour mon purgatoire
Ton Amour brûlant ô Coeur de mon Dieu !
Mon âme exilée quittant cette vie
Voudrait faire un acte de pur amour
Et puis s’envolant au Ciel sa Patrie
Entrer dans ton Coeur sans aucun détour.
Prière 2 : Jésus fais que je sauve beaucoup d’âmes, qu’aujourd’hui il n’y en ait pas une seule de damnée et que toutes les âmes du purgatoire soient sauvées....
Céline : "Le jour de sa profession, Thérèse demanda au bon Dieu de vider les prisons du purgatoire" (PA, p.287).
Lubac De la connaissance de Dieu, Paris 1948, 132 : "Dans son essence inchangée, le même Feu divin qui pour celui-là est Supplice, est Purification pour cet autre, pour cet autre enfin Béatitude".

UNE HISTOIRE
Un jour une porte s’ouvre et vous apparait un être extraordinairement beau, mais beau comme vous n’en avez encore jamais vu sur la terre. Vous êtes fasciné, bouleversé par cet ETRE de lumière et de beauté, d’autant plus que cet être vous montre qu’il est fou amoureux de vous. Vous ne pouviez pas imaginer avant, d’être ainsi aimé. Vous devinez aussi qu’il a un grand désir de vous attirer à lui, de vous étreindre, et le feu de l’amour qui brûle déjà votre coeur vous pousse à vous précipiter dans ses bras. Mais vous réalisez à ce moment-là qu’après avoir fait la sieste sur un tas de fumier, vous sentez horriblement mauvais, que vous avez le nez qui coule, les cheveux gras et tout collés, de grosses taches horribles sur vos vêtements etc... Alors vous comprenez que vous ne pouvez pas vous présenter dans cet état, qu’il faut d’abord aller vous laver, prendre une bonne douche et ensuite vite revenir le voir. Toutefois, l’amour qui est né dans votre coeur est si intense que ce retard dû à la douche est absolument insupportable ! La douleur de l’absence, même si elle ne dure que quelques minutes, est une brulure atroce dans votre coeur car elle est proportionnelle à l’intensité de la révélation de l’amour. C’est une brûlure d’amour. Le Purgatoire, c’est cela ! C’est un retard imposé à cause de notre impureté, un retard avant l’étreinte de Dieu, une brûlure d’amour qui fait terriblement souffrir, une nostalgie qui nous lave de ce qui est encore impur en nous. Le Purgatoire est un lieu de désir, du désir fou de Dieu, de ce Dieu que l’on connait déjà parce qu’on l’a vu, mais auquel on n’est pas encore uni. Les âmes du Purgatoire ont souvent parlé à Maria Simma (1915-2004) du grand désir qu’elles ont de Dieu, et combien ce désir leur est profondément douloureux : il s’agit vraiment d’une agonie. Le Purgatoire est une grande crise de manque de Dieu.




PRIERES POUR LES AMES DU PURGATOIRE
Sept Psaumes de repentir : 6, 32, 39, 51, 102, 130, 143 (numérotation bibles modernes)

Seigneur, aie pitié de nous
Jésus-Christ, "
Seigneur, "
Jésus-Christ, écoute-nous
Jésus-Christ, exauce-nous
Père Céleste qui êtes Dieu, aie pitié des âmes du purgatoire
Fils Rédempteur du monde qui êtes Dieu, "
Esprit Saint qui êtes Dieu, "
Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, "
Sainte Marie, prie pour les âmes du purgatoire
Sainte Mère de Dieu, "
Sainte Vierge des vierges, "
Saint Michel,
Tous les Anges et les Archanges,
Tous les chœurs des Esprits Bienheureux,
Tous les saints Patriarches et prophètes,
Saint Jean-Baptiste,
Saint Joseph,
Saint Pierre,
Saint Jean,
Tous les saints Apôtres et Evangélistes,
Saint Etienne,
Saint Laurent,
Tous les saints Martyrs,
Saint Grégoire,
Saint Ambroise,
Saint Augustin,
Saint Jérôme,
Tous les saints Pontifes et Confesseurs,
Tous les saints Docteurs,
Tous les saints Prêtres et Lévites,
Tous les saints Moines et Ermites,
Saint Padre Pio,
Sainte Faustine,
Sainte Marie-Madeleine,
Sainte Catherine,
Sainte Barbe,
Toutes les saintes Vierges et Veuves,
Tous les saints de Dieu,
Sois leur propice, pardonne-leur, Seigneur
Sois leur propice, exauce-nous, Seigneur
De tout mal, délivre-les, Seigneur
De ta colère, "
De la sévérité de ta justice, "
Du ver rongeur de la conscience, "
Des ténèbres effroyables, "
De leurs pleurs et gémissements,
Par ton Incarnation,
Par ta Sainte Nativité,
Par ton Nom très doux,
Par ton Baptême et ton Saint Jeûne,
Par ta profonde humilité,
Par ta grande obéissance,
Par ton amour infini,
Par tes angoisses et tes souffrances,
Par ta sueur de sang,
Par tes liens et tes chaînes,
Par ta couronne d’épines,
Par tes très saintes plaies,
Par ta Croix et ta Passion,
Par ta mort ignominieuse,
Par ta sainte Résurrection,
Par ton admirable Ascension,
Par l’avènement du Saint Esprit Consolateur,
Tout pécheur que nous sommes, nous T’en prions, écoute- nous
Toi qui as pardonné à la pécheresse et exaucé le Bon Larron, "
Toi qui sauves par ta Grâce, "
Qu’il te plaise de délivrer nos parents, amis et bienfaiteurs des flammes expiatrices, "
Qu’il te plaise de délivrer tous les fidèles trépassés de leurs souffrances, "
Qu’il te plaise de prendre en pitié ceux qui n’ont pas en ce monde d’intercesseurs particuliers, "
Qu’il te plaise de faire grâce à tous et de les délivrer de leurs peines, "
Qu’il te plaise d’exaucer leurs désirs, "
Qu’il te plaise de les admettre au Ciel parmi les élus, "
Agneau de Dieu qui efface les péchés du monde, donne leur le repos éternel
Agneau de Dieu qui efface les péchés du monde, "
Agneau de Dieu qui efface les péchés du monde, "
Jésus-Christ, écoute nous
Jésus-Christ, exauce nous
Seigneur, écoute ma prière
Et que ma supplication parvienne jusqu’à Toi.

Seigneur Jésus, prends en pitié les âmes détenues en purgatoire, pour le salut desquelles Tu as daigné prendre notre nature humaine et subir la mort la plus douloureuse.
Aie pitié de leurs aspirations brûlantes à Te voir,
aie pitié de leurs larmes de repentir,
et par la vertu de Ta Passion,
remets leur les peines encourues par leurs offenses.
Très doux Jésus,
que Ton Sang descende sur ces chères âmes.
Qu’il abrège leur temps d’expiation
et qu’elles puissent bientôt être appelées auprès de Toi dans l’Eternel bonheur, Amen.

Jésus enseigna cette prière à soeur Consolata Betrone (1903-1946), Turin, mystique capucine, lui demandant de la répéter sans cesse et avec un grand amour... A la fin, Il l’assura qu’à chaque fois, elle sauvait une âme !
"Jésus, Marie, je vous aime, sauvez les âmes !"

O Marie Reine Immaculée, je viens vous offrir mes prières et mes sacrifices
aux intentions des âmes qui souffrent dans le purgatoire.
Vous pouvez adoucir leurs souffrances, éteindre les flammes qui les dévorent,
réduire le temps de leur purification, et leur ouvrir la porte du Ciel.
Usez en leur faveur de votre Coeur maternel et de votre royale autorité.
O Marie Reine Immaculée, aidez-moi tout au long de cette journée à accueillir les grâces,
pour que je puisse ce soir déposer entre vos mains royales la "rançon" de beaucoup d’âmes en participation à la Rédemption opérée par votre Fils Jésus, unique Sauveur du monde.

Sainte Marie, Mère de Dieu, consolatrice des affligés, douce Vierge,
Mère de notre Sauveur Jésus et de tous les fidèles,
ô vous qui êtes aussi la Mère de toutes les pauvres âmes qui souffrent tant dans le purgatoire,
j’implore avec confiance l’immense bonté de votre Coeur,
et je vous prie d’intercéder auprès de votre divin Fils, afin que par les mérites de son saint Sacrifice,
les âmes qui sont si éprouvées et purifiées par le feu de la souffrance,
obtiennent le soulagement et la délivrance auxquels elles aspirent. Amen

Prière du Sanctuaire de Montligeon
Notre-Dame Libératrice des âmes du Purgatoire
Prends en pitié tous nos frères défunts,
spécialement ceux qui ont le plus besoin de la Miséricorde du Seigneur.
Intercède pour tous ceux qui nous ont quittés
afin que s’achève en eux l’oeuvre de l’amour qui purifie.
Que notre prière, unie à celle de toute l’Eglise, leur obtienne la joie qui surpasse tout désir
et apporte ici-bas consolation et réconfort à nos frères éprouvés ou désemparés.

Prière de Jean IV de Langoueznou, abbé de Landevenec (XIVè s.), Lugentibus in Purgatorio  :
A ceux qui languissent au purgatoire,
Qui sont purifiés dans une flamme excessive
Et tourmentés par un redoutable supplice,
Que votre compassion vienne en aide, O Marie !
Vous êtes la source ouverte pour effacer les fautes,
Vous secourez tout le monde et ne repoussez personne,
Étendez votre main sur les infortunés
Qui languissent en des peines sans trêve, O Marie !
Vers vous, ô Mère, soupirent les défunts
Désireux d’être arrachés aux tourments,
Et d’être en votre douce présence,
Et de jouir des joies éternelles, O Marie !
Loi des justes, règle des croyants,
Vrai salut de ceux qui espèrent en vous,
Pour les défunts employez-vous
A prier votre Fils sans relâche, O Marie !
O Bénie, par vos mérites,
Nous vous en prions, relevez les morts,
Et leur remettant leurs dettes
Soyez leur voie vers le repos, O Marie !
Clé de David qui ouvrez le ciel,
De votre bonheur, secourez les malheureux
Qui sont tourmentés amèrement :
Tirez-les de leur prison, O Marie !

"Notre Père" de Ste Mechtilde de Helfta (+ v.1298)
Notre Père, qui êtes aux cieux, je vous prie de daigner pardonner aux âmes du Purgatoire de ne vous avoir pas aimé, de ne vous avoir pas rendu le culte qui vous est dû, à vous, leur Père auguste et chéri, mais de vous avoir éloigné de leur cœur, où vous désirer habiter ; et pour suppléer à leur faute, je vous offre l’amour et l’honneur que votre Fils chéri vous a rendu sur la terre, et cette abondante satisfaction par laquelle il a payé la dette de tous leurs péchés. Ainsi soit-il.
Que votre nom soit sanctifié ; je vous conjure, ô tendre Père, de daigner pardonner aux âmes des défunts de n’avoir jamais dignement honoré votre saint Nom, de se l’être rarement rappelé avec dévotion, de l’avoir souvent employé en vain, et de s’être rendues, par leur vie déshonorante, indignes du nom de chrétien. Et comme satisfaction pour ce péché, je vous offre la très parfaite sainteté de votre Fils, par laquelle il a exalté votre Nom dans ses prédications, et l’a honoré dans toutes ses œuvres très saintes. Ainsi soit-il.
Que votre règne arrive ; je vous prie, ô tendre Père, de daigner pardonner aux âmes des défunts de n’avoir jamais désiré avec ferveur, ni recherché avec soin vous et votre règne, dans lequel seul consistent le vrai repos et l’éternelle gloire. Pour expier toute l’indifférence qu’elles ont eue pour toute espèce de biens, je vous offre les saints désirs par lesquels votre Fils a voulu que nous soyons les cohéritiers de son royaume. Ainsi soit-il.
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel ; je vous conjure, ô tendre Père, de daigner pardonner aux âmes des défunts, et surtout des religieux, d’avoir préféré leur volonté à la vôtre et de n’avoir pas aimé en tout votre volonté, pour vivre et agir très souvent d’après la leur. Et pour réparer leur désobéissance, je vous offre l’union du très doux Cœur de votre Fils avec votre sainte volonté, de même que la prompte soumission avec laquelle il vous a obéi jusqu’à la mort de la croix. Ainsi soit-il.
Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien ; je vous conjure, ô tendre Père, de pardonner aux âmes des défunts de n’avoir pas reçu le très saint Sacrement de l’autel avec les désirs, la dévotion et l’amour qu’il mérite, de s’en être rendues, pour un grand nombre, indignes, et de ne l’avoir que rarement ou jamais reçu. Pour expier leur péché, je vous offre la parfaite sainteté et la dévotion de votre Fils, ainsi que l’ardent amour et l’ineffable désir qui l’ont porté à nous donner ce précieux trésor. Ainsi soit-il.
Et pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé ; je vous conjure, ô tendre Père, de daigner pardonner aux âmes des défunts les péchés capitaux dans lesquels elles sont tombés, surtout en ne pardonnant pas à ceux qui les avaient offensées et en n’aimant pas leurs ennemis. Pour ces péchés, je vous offre la prière de la plus douce suavité, que votre Fils a faite sur la croix pour ses ennemis. Ainsi soit-il.
Et ne nous induisez point en tentation ; je vous conjure, ô tendre Père, de pardonner aux âmes des défunts de n’avoir pas résisté à leurs vices et à leur concupiscence, d’avoir souvent consenti aux embûches du démon et de la chair, et de s’être volontairement engagées dans beaucoup de mauvaises actions. Pour la multitude de leurs péchés, je vous offre la glorieuse victoire par laquelle votre Fils a vaincu le monde et le démon, ainsi que sa très sainte vie, avec tous ses travaux et ses fatigues, sa très amère passion et sa mort. Ainsi soit-il.
Mais délivrez-nous du mal ; délivrez-les aussi de tout mal et de toute peine, par les mérites de votre cher Fils, et conduisez-les dans le royaume de votre gloire, qui n’est autre que vous-même. Ainsi soit-il.



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Palabra de Dios
    Resurección de Cristo

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés