RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymnes JMJ: Panama
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Combat spirituel

   

Combats le bon combat

        Depuis la révolte et la chute d’un tiers des anges (Ap 12,4) avant la création des hommes, et suite au péché originel, la mort est entrée dans le monde (Rm 5,12), un grand combat contre Dieu et sa Création a commencé (Ap 12,7) :
Lc 22,31 Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment…
Jb 7,1Vg La vie de l’homme est un combat.
Ta vie a un immense enjeu car tu as du prix aux yeux de Dieu (Is 43,4), et c’est tout ton être (corps, âme et esprit) qui est concerné par cette lutte.
La bonne nouvelle est que le Christ a par sa Passion et sa Résurrection remporté la victoire pour nous et une fois pour toutes (He 9,26bs). Mais le genre humain, par ses péchés (usage égoïste et mortifère de la liberté), est encore réticente à reconnaître son Sauveur et coopérer (1Co 3,9) avec Lui et met du temps à accueillir les fruits de Sa victoire.
2Tm 2,3 Prends ta part de souffrances, en bon soldat du Christ Jésus.
1Tm 1,18 Combats le bon (= beau) combat, 19 possédant foi et bonne conscience ; pour s’en être affranchis, certains ont fait naufrage dans la foi.
Ignorer ses ennemis spirituels sous prétexte qu’on ne les voit pas, c’est se laisser bien bêtement tailler en pièces. De même que pour défendre la liberté des leurs, beaucoup ont dû apprendre l’art de la guerre humaine, ta mission spirituelle élémentaire est de connaître tes adversaires et de savoir comment les empêcher de tuer ou du moins blesser gravement ton âme et l’emmener captive.
Le péché ne t’est pas inhérent : ta nature humaine a été créée très bonne (Gn 1,31), et en partie seulement abîmée par le péché originel (jusqu’au sheol, la miséricorde n’est pas effacée du coeur, cf. Lc 16,20s) ; par conséquent tu as toujours la liberté de préférer Dieu et de ne pas consentir au péché personnel. Le péché est extérieur à ta nature, mais le combat contre lui est une réalité de ton existence, une conséquence du péché originel, et du désordre qu’il a provoqué dans la Création. Le mot "ascèse" ("exercice" en grec : préparation à la lutte) rebute pas mal dans une culture dévirilisée ; pourtant lorsqu’on veut atteindre des buts bien moins élevés, on est prêt à certains efforts : combien plus cela vaut-il la peine pour le Ciel ! on ne peut ni séparer, ni confondre ascèse et victoire spirituelle (ou sainteté).
          Dieu t’invite à toujours t’appuyer sur Lui, avec une confiance dépassant tout :
Hb 2,14 Il est venu réduire à l’impuissance celui qui avait l’empire de la mort, le diable.
Jn 12,31 Le prince de ce monde sera jeté dehors. Jn 16,33 Ayez confiance, j’ai vaincu le monde.
Padre Pio : Le Christ combat avec toi et pour toi.
          Et tu ne combats pas que pour toi : dans la communion des saints, ton combat concerne toute l’humanité et même la Création.


Sens du combat
Ap 2,10 Ne crains pas les souffrances qui t’attendent : voici, le diable va jeter des vôtres en prison pour vous tenter, et vous aurez dix jours d’épreuve. Reste fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie.
Ap 2,7 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises : au vainqueur, je ferai manger de l’arbre de vie placé dans le Paradis de Dieu… 17 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises : au vainqueur, je donnerai de la manne cachée et je lui donnerai aussi un caillou blanc, un caillou portant gravé un nom nouveau que nul ne connaît, hormis celui qui le reçoit.
Rm 8,28 Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu.
Antoine : Enlève les tentations, et pas un ne sera sauvé.
Les tentations nous gardent en mouvement, et nous permettent de connaître notre viscérale faiblesse et notre radical besoin de Dieu.
Evagre Inst. Mon : Tout comme un athlète ne peut être couronné s’il ne tient pas bon dans la lutte, ainsi personne ne peut devenir chrétien sans combattre.
Léon le Grand S1 carême : Il n’y a pas de foi sans épreuves,… pas de victoire sans engagement.
L’apatheia est l’apaisement des passions par la grâce et le combat, le repos donné par Dieu, le moyen permettant d’entrer dans la charité vraie (agape) et la connaissance intime de Dieu.
Dorothée de Gaza Inst 13 : L’épreuve du désert conduit à la terre de la promesse, le vent des tentations apporte la pluie bienfaisante de la Miséricorde.


Adversaires
La Parole de Dieu identifie trois sources d’agression :
- le "vieil homme" (Rm 6,6) en toi : philautie, amour propre (amour déplacé de soi, servitude de soi, auto-aliénation, attachement égoïste effréné), racine des passions.
Gn 8,21 Les desseins du coeur de l’homme sont mauvais dès son enfance.
Lm 5,17 Notre cœur est malade.
Augustin S 57 : Nul ennemi n’est réellement extérieur ; tu te vaincs et le monde est vaincu.
On ne dispose pas à 100% de notre cœur (désirs…)
Rm 7,19 Je ne fais pas le bien que je veux et commets le mal que je ne veux pas.
Jc 1,13-14 Que nul, quand il est tenté, ne dise "ma tentation vient de Dieu"... Chacun est tenté par sa propre convoitise qui l’entraîne et le séduit....
Abba Poemen : Nous ne luttons pas contre le corps mais contre les passions.

- L’esprit du monde
Jn 15,18 Le monde vous hait. 16,33 Dans le monde vous aurez à souffrir.
1Jn 2,15 N’ayez pas l’amour du monde, dit-il, ni de ce qui est dans le monde. Le monde, avec ses désirs, est en train de disparaître. Mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure pour toujours, comme Dieu lui-même.

- Le démon (Diable -"diviseur"- ; Lucifer -porteur déchu de la lumière- ; Baalzhebut -idole des mouches/de la porte- ; Adversaire, 1Th 2,18 ; Mauvais, Mt 6,13 ; Accusateur, Ap 12,10)
Ap 12,12 Le diable est descendu chez vous, frémissant de colère et sachant que ses jours sont comptés.
Ap 12,17 Alors, furieux contre la Femme, le Dragon s’en alla guerroyer contre le reste de ses enfants, ceux qui gardent les commandements de Dieu et possèdent le témoignage de Jésus.


Techniques du démon
1P 5,8 Soyez sobres, veillez ! Votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. 9 Résistez-lui, fermes dans la foi, sachant que les mêmes souffrances sont réservées à vos frères dans le monde.
Le père Tardif dit que Satan est le singe de Dieu. Il copie Dieu à merveille. Dieu fait des miracles, Satan fait des prodiges (commence par dire un peu de vérité et à construire qqch pour attirer et ensuite tt détruire). Dieu guérit, Satan guérit etc... Mais pour recevoir les cadeaux de Satan il faut toujours ensuite en payer le prix fort alors qu’avec Dieu tout est gratuit ! Satan ne présente jamais le péché comme un mal (pas de mal pour le mal) mais comme une source de bonheur facile, et ne procure en réalité que tristesse, division et malheur.
- Mensonge, cache dans les ténèbres ce que l’intelligence humaine discerne mal, voile les yeux spirituels de ta conscience.
Jn 8,44 Le diable est père du mensonge.
Forme particulière de mensonge : la distraction : te fait passer comme ultra-important ce qui ne t’apporte rien, comme indispensable de nouveau à connaître ce qui n’est que vétusté à ignorer et mépriser.
- Peur, ie manque de confiance et de Foi.
Césaire d’Arles : Le démon est comme un chien à la chaîne ; gardez vos distances, vous ne serez pas mordu... S 121
- Infiltration particulière par tes points faibles psychologiques ou moraux.
Tradition juive : Les 2 dents du serpent sont la tristesse (ou paresse) et le découragement.


Lieux de bataille
Gn 3,5 Vous mangerez, saurez, serez comme des dieux (avoir, pouvoir, être).
Mc 7,21 C’est du dedans du coeur des hommes, que sortent les desseins pervers.
- L’âme humaine a deux puissances (ou mouvements), neutres en eux-mêmes : l’irascible (thumos, capacité de s’enflammer, qui peut s’exprimer en zèle pour aimer, courage ou au contraire en colère), et le concupiscible (epithumia, qui peut s’exprimer en maîtrise de soi et désir de Dieu, ou au contraire en convoitise).
- Tout péché est l’usage contre-nature des talents confiés par Dieu, nous empêchant d’entrer dans la vraie connaissance de Dieu (1Tm 2,4), et lorsqu’il est devenu habituel, c’est une "passion".
- La tentation (peirasmos) est le choix entre l’expérience (peira) du mal et de la tristesse, ou de Dieu et de la joie.
Mt 4 : 3 tentations des pains au désert, miracle du Temple, royaumes de ce monde : convoitise, vanité (paraître), orgueil (domination).
Technique de manipulation MICE : Manipulation, Incentive, (compromise), Ego.
Une affaire connue d’euthanasie en 2003 a manifesté cette même trinité idolâtre : la vie ne vaudrait la peine qu’avec sexualité, apparence attirante, indépendance totale.
(Evdokimov : Prétention de résoudre tous les problèmes économique, cognitif, et politique. Suppression de la liberté par le miracle, le mystère et le pouvoir. Résoudre tout seul le besoin de travailler dans la Création ; refus de la prière et satisfaction de nos convoitises par la connaissance ; obtention d’une paix universelle apparente).
Grégoire Palamas PG 150 : S’y opposent pauvreté, chasteté, obéissance.


Huit pensées génériques (éléments essentiels composant tous les autres péchés) et vertus opposées, d’après Evagre (+399) puis Cassien (+435) :
- Trois concernent le corps (ou les biens extérieurs) :
* gourmandise (gastromargia, plutôt la gloutonnerie : l’excès de boire et de manger) vs maîtrise de soi (egkrateia)
* luxure (porneia), vs tempérance (sofrosune)
* avarice (philarguria : amour de l’argent) vs détachement (aktemosune)
- Trois résident dans l’âme sensible :
* tristesse (lupe) vs joie (chara)
* colère (orge) vs douceur (makrothumia)
* paresse (ou dégoût de la vie spirituelle, acédie) (akèdia) vs patience (upomone)
- Deux sont très gros et difficilement déracinables :
* vaine gloire (kenodoxia : désir de paraître) vs modestie (akenodoxia)
(* envie)
* orgueil (uperêfania - "paraître au-dessus" : désir de domination) vs humilité (tapeinofrosune)


18 armes et tactiques de défense
2Co 10,4 Non, les armes de notre combat ne sont point charnelles, mais elles ont, au service de Dieu, la puissance de renverser les forteresses.
Evagre le Pontique (+399), maître en combat spirituel, enseigne que pour gagner ce combat avec le Christ, la voie est très réaliste : la "praktike" (qu’il nomme aussi chemin resserré, porte étroite, méthode ou meta-odos : chemin à travers, houlette, exode…), consistant non en des efforts intellectuels, mais en des décisions concrètes. Exposé aux intempéries sans traitement préalable, le bois se corrompt, l’acier rouille très vite.

1. Moyens pratiques de la vie chrétienne :
- Parole de Dieu (tout en découle)
Ps 119,9 Comment, jeune, garder pur son chemin ? En gardant ta parole.
1Jn 5,3 Ses commandements ne sont pas pesants.
Le Christ au désert vainc le démon par la Parole ; ce dernier tente de l’empêcher de croître et porter du fruit (Mc 4,15).
St François de Sales : La vertu véritable s’acquiert l’épée au poing (Parole).
La Parole de Dieu prononcée avec foi a une autorité divine intrinsèque qui transforme notre être et à laquelle les démons sont soumis (c’est l’antirrhesis, ou réfutation).

- Prière : si ta prière continue est véritable en toi, le péché est empêché, et réciproquement. Si tu vis véritablement en présence de Dieu, sous le regard de Celui qui ne t’accuse pas mais a compassion de toi, la perception de son grand Amour comblera d’elle-même ton cœur, tu n’auras pas même de goût pour le péché, et si pour avoir un instant voilé ta conscience tu tombes, le repentir viendra sur le champ et le Seigneur te relèvera. Dans ton oraison, écoute honnêtement la voix de Dieu parlant à ta conscience. Sans la lumière divine reçue dans la prière, la plante ne produit plus son énergie et succombe au premier parasite venu.
Mordu par le serpent, contemple le Christ suspendu à la croix (Nb 21).
Ba 4,21 Courage, mes enfants, criez vers Dieu il vous arrachera à la violence et à la main de vos ennemis ; 22 car j’attends de l’Éternel votre salut, une joie m’est venue du Saint, pour la miséricorde qui bientôt vous arrivera de l’Éternel, votre Sauveur.
Mt 8,23 : Dans la tempête, les apôtres ont réveillé Jésus.
Rm 8,2 La loi de l’Esprit qui donne la vie t’a délivré du péché et de la mort.
Formes particulières efficaces :
* Invocation du Nom de Jésus (cf. Ac 4,12)
* Jeûne, qui fait participer le corps à la prière et fait grandir notre liberté. On peut la rattacher à l’ascèse (="exercice") chrétienne, toujours fait dans l’obéissance au père spirituel et avec cœur, qui a pour fruit la maîtrise de soi (egkrateia, fruit de l’esprit ; cf 1Co 9,25).
* Secours invincible de Marie
Le curé d’Ars invitait à dire : "Béni soit le saint nom de Marie", l’humble servante en laquelle Dieu s’est abaissé (le démon ne supporte pas l’humilité). La Mère de Dieu immaculée écrase le serpent (Gn 3,15 Vg, Ct 5,2).
p. Gabriele Amorth, exorciste du diocèse de Rome +2017 : La créature que le diable déteste et craint le plus : Marie. Le démon éprouve une grande terreur devant la mère du Christ. "Un jour, un de mes amis exorcistes a demandé au démon ce qui le dérangeait chez Marie, pourquoi il éprouvait une telle aversion à son égard. Il lui a répondu : ‘Parce qu’elle est la plus pure des créatures et moi la plus immonde. Elle est la plus obéissante de toutes les créatures et moi la plus rebelle. Elle est celle qui n’a jamais commis le moindre péché, et du coup elle arrive toujours à me vaincre’".
* Voir en particulier : Prières de combat spirituel (cliquer ici)

- Sacrements : chacun d’entre eux te donne la présence toute-puissante de Dieu lui-même. En voyant l’Eucharistie sur la porte de tes lèvres et de ton cœur, le démon est chassé (cf. Ex 12). Sans nourriture adéquate (Ps 78,25 : le pain des forts), un organisme est touché par n’importe quelle maladie. Sans purification du terrain (sacrement du pardon), une plante se laisse rapidement étouffer par les mauvaises herbes. La confession authentique referme les portes ouvertes au démon par tout péché consenti (exemple fréquents : pratiques occultes, avoir volontairement regardé des images sensuelles pour désirer la fornication, adultère répété, pratique malhonnête répétée et non réparée, demeurer dans la division entre proches et le refus de pardonner, vivre égoïstement).
Pr 24,16 Le juste tombe sept fois mais il se relève.
St Benoît Règle 4,74 : Ne jamais désespérer de la miséricorde de Dieu.

- Vie dans l’Eglise visible (accompagnement spirituel, vie fraternelle) et invisible (saints du ciel et anges). Un individu isolé a évidemment moins de force qu’une armée unie, équipée, formée et organisée...
Qo 4,12 Là où un homme seul est renversé, deux résistent, et le fil triple ne rompt pas facilement.
L’ouverture de son coeur et l’obéissance à un père spirituel importent particulièrement. Tous les maîtres spirituels et saints de l’Eglise ont insisté sur cette radicale nécessité. Sans guide, le voyageur en pays inconnu se fourvoie dans les ravins, marécages, torrents tumultueux et fausses indications des brigands.
Abba anonyme : Si des mauvaises pensées te font la guerre, ne les cache pas, mais dis-les tout de suite à ton Abba. Plus on cache ses pensées, plus elles deviennent nombreuses et fortes. C’est comme un serpent : sorti de son trou, il s’enfuit aussitôt. Ainsi la mauvaise pensée s’en va dès qu’on la montre. Mais si on la cache, c’est comme un ver dans le bois, elle détruit le cœur. Celui qui montre ses pensées est aussitôt guéri ; celui qui les cache se rend malade d’orgueil.

- Sacramentaux, puissants non par magie mais par la Foi :
Eau exorcisée et bénite par un prêtre avec le rite complet ; reliques de saints ; saintes icônes ; médaille miraculeuse (rue du Bac, Paris 1830) ; médaille d’exorciste de St Benoît ; scapulaire du Carmel ; puis les autres objets de l’Eglise exorcisés et bénis.

2. Attitudes de l’être :
- Humilité
Pr 16,18 Avant la ruine, il y a l’orgueil ; avant le faux pas, l’arrogance.
Ps 49,21 L’homme dans ses honneurs (son luxe) ne comprend pas, il ressemble au bétail muet.
L’humilité étant aussi la vie en vérité : Rm 13,12-14 La nuit est avancée, le jour est tout proche, rejetons donc les oeuvres des ténèbres et revêtons les armes de la lumière, conduisons nous honnêtement comme en plein jour.

- Abandon à Dieu (confiance)
Za 2,9 Quant à moi, je serai pour Jérusalem- oracle de YHWH - une muraille de feu tout autour, et je serai sa Gloire.
Ps 16,8 Le Seigneur est à ta droite ! 1Co 5,4 Avec la puissance de notre Seigneur Jésus !
Lc 10,19 Voici que je vous ai donné le pouvoir de fouler aux pieds serpents, scorpions, et toute la puissance de l’Ennemi, et rien ne pourra vous nuire.
1Jn 4,4 Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu et vous les avez vaincus. Car Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.
Rm 8,37-39 En tout cela, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. 38 Oui, j’en ai l’assurance : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, 39 ni les forces des hauteurs ni celles des profondeurs, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur.
Ph 4,13 Je puis tout en Celui qui me rend fort.
Hb 2,14 Il est venu réduire à l’impuissance celui qui avait l’empire de la mort, le diable.
1Co 10,13 Aucune tentation ne vous est survenue, qui passât la mesure humaine. Dieu est fidèle ; il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation, il vous donnera le moyen d’en sortir et la force de la supporter.
De soi-même, l’homme n’a pas la force de vaincre le diable, résister à l’esprit du monde, et d’extirper les mauvaises pensées.

- Motivation et détermination
Pour éviter la médiocrité et la gaspillage des années, il est bon de se rappeler chaque jour ses buts existentiels profonds, de faire mémoire de nos raisons de vivre et des motifs de notre quête.
Il s’agit d’éviter à la fois l’égoïsme du péché et le moralisme (les commandements divins sont des garde-fous mais c’est la coopération à la grâce divine qui donne de les accomplir, cf. Rm 7,18) : la persévérance et la victoire dans le combat ne peuvent venir que de l’accueil quotidien de l’Amour divin par la Foi (Ga 3,11). Tout vient de la relation personnelle à Dieu. Dans un second temps, lorsque la conscience est obscurcie par un de nos ennemis ou par notre propre faiblesse, les commandments de Dieu et l’enseignement de l’Eglise forment nos repères inébranlables (l’amnésique oubliant sa destination la retrouve par des indications). Quand tu ne sais même plus pourquoi faire le bien, il te reste une raison au-delà de tout autre motif : fais-le par amour désintéressé, pour la joie et le bien des personnes que tu aimes.
Tout ce qui ne te rapproche pas de Dieu, laisse-le ; tout ce qui peut être perdu, détache-s-en toi, en t’attachant d’abord à Dieu.
Jn 12,35 Tant qu’il fait jour il faut marcher.
Mt 11,12 Le Royaume des cieux souffre violence et des violents s’en emparent.
Ne sois pas bouffon du démon, mais bouffeur du démon. Contre le démoniaque : démo de niaque…

- Liberté
Si 11,21 Ne t’arrête pas à ce que font les pécheurs, mets ta confiance en Dieu et tiens-toi à ce que tu fais.
Nb 11,5 : ne regrette pas les oignons Egypte, l’abondance apparente dans la servitude.

- Silence
Condition de la vigilance, de l’écoute de la Parole, et de la prière. Celui qui fait trop de bruit dans son coeur et au dehors non seulement ne peut pas déceler la présence de l’ennemi, mais l’attire.

- Vigilance (nepsis) et combat des pensées
Le Christ a été mis à mort sur le golgotha, lieu de crâne…
Ps 121,8 Le Seigneur garde ta sortie et ton entrée (les pensées !).
Mt 23,26 Purifie l’intérieur de la coupe.
Pr 25,28 Ville ouverte, sans remparts : tel est l’homme qui ne se possède pas.
Il est plus facile de fermer la maison au serpent, que de le laisser s’installer dans la maison et se multiplier avant d’avoir à le combattre : le péché se combat en empêchant sa pensée même d’entrer en nous.
Lc 11,21 Lorsqu’un homme fort et bien armé garde son palais, ses biens sont en sûreté.
2Co 10,4-5 Nous détruisons les raisonnements prétentieux et toute puissance hautaine qui se dresse contre la connaissance de Dieu. Nous faisons captive toute pensée pour l’amener à obéir au Christ.
Lc 10,4 Ne saluez personne en chemin : ne t’attarde pas aux tentations.
Pr 12,28 LXX : Les chemins de ceux qui gardent mémoire du mal mènent à la mort. 26,11 Le chien retourne à son vomis…
La garde des pensées ou logismoï qui surgissent de notre subconscient : comme pour un pêcheur tentant de repérer son poisson, il faut du temps et du calme pour laisser l’eau se décanter et discerner ces pensées.
Si un homme s’endort et se réveille avec un scorpion sur la poitrine, il le chasse par réflexe ; fais de même lorsqu’une pensée mauvaise te vient sur le cœur, car certaines de ces pensées sont même plus rapides que l’intellect (cf. Evagre, Mn 58).
La prosochè est l’attention à ce qu’on fait, pense, risque… : reconnaissance honnête et humble des dangers, conscience de la nature des sollicitations, images, situations…
Toute passion (au sens de péché : 1Th 4,5…) naît de certaines pensées : pour protéger une habitation on n’y stocke pas de produits hautement explosifs ; de même pour éviter le péché (cf. fiche), chasse d’abord les mauvaises pensées.
Ces pensées sont comme des mouches ou des chiens affamés pour des aliments : il ne faut pas cesser de les chasser car ils ne cesseront pas de revenir. Le conducteur qui se laisse distraire par une guêpe, un appel téléphonique ou une publicité peut facilement avoir un accident. A s’approcher trop près du feu ou s’attarder à l’examiner, on se brûle.
Comme on emploie un clou pour en chasser un autre rouillé ou tordu, tu peux former la pensée opposée à celle de la suggestion, ou la pensée même de Dieu, son Amour, son Nom…
Evagre Pr. 77 : Les vertus ne font pas cesser les assauts des démons, mais elles nous gardent indemnes. (Ainsi François de Sales était reconnu pour sa douceur, mais menait au fond de lui-même contre la passion opposée de colère un combat acharné et victorieux avec le Christ.)

- Détachement
2Tm 2,4-5 Personne, en s’engageant dans l’armée, ne s’embarrasse des affaires de la vie civile. Et dans la lutte sportive, l’athlète ne reçoit la couronne que s’il a lutté selon les règles.
Meurs à ce qui meurt en ton âme : Si 28,6 Souviens-toi de la fin -et cesse de haïr-, de la corruption et de la mort, et sois fidèle aux commandements.
C’est ce que les Pères appellent la pensée ou l’exercice de la mort.

- Prudence spirituelle (cf. fiche Conscience), ou défiance de soi
La naïve négligence, et surtout l’orgueil de se penser intouchable provoquent des catastrophes ruinant une vie voire l’éternité. L’intelligence et l’humilité (reconnaissant honnêtement ses faiblesses et les prenant en compte) invitent donc à éviter le contact avec l’adversaire ie les occasions de chutes.
Une goutte de mercure suffit à polluer des centaines de mètres cubes de terre et d’eau. Ainsi quelques minutes de mauvaises fréquentation ou action peuvent polluer une vie entière.

- La fuite (dans certains cas) : traverser une tanière de lions mangeurs d’homme ou attaquer frontalement un champion de boxe en colère, ce ne serait en rien du courage mais de la stupidité. C’est de la présomption lamentable que de prétendre vaincre par nos propres forces frontalement l’intelligence, l’expérience, et la foule des démons.
Lors de la bataille de Hastings qui lui livra toute l’Angleterre en 1066, Guillaume de Normandie vainquit grâce à deux simulacres de retraites lui permettant d’attirer l’adversaire dans un traquenard en lieu et temps favorable.
Ps 11,2 Le passereau émigre sur les montagnes. (Choisis non les cuvettes, mais les hauteurs de la prière pour vaincre).
Ne dialogue pas avec le démon car il utilise son expérience depuis la création de l’homme et la totalité de son intelligence pour le mal, il est toujours l’agresseur cherchant le contact pour faire mal, son intention n’est pas de parvenir à un compromis, mais uniquement et toujours de nuire et détruire. Sa grande faiblesse est donc celle-ci : le fuir en ignorant et méprisant son message, c’est le vaincre.

- Acte de foi
1Tm 4,7 J’ai combattu jusqu’au bout le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi.
Augustin S 115,1 : Entrer en tentation, c’est sortir de la Foi.

- Acte de charité
La charité vraie est une coopération à l’Esprit Saint dont la présence chasse tout mal.

- Ne pas disperser trop ses efforts mais attaquer d’abord les défaut dominants, et en commençant par les petites choses.
La voie d’eau qui n’est pas colmatée causera le même désastre que la tempête déchaînée. La plupart des gens s’imaginent que le chemin du salut est constitué d’actions importantes, alors qu’il faut s’attaquer en premier aux pensées et aux petites choses.

- Persévérance (en grec : makro-thumia : grand souffle, ou upomone : demeurer –avec Dieu- sous) : qui persévère perd ses vers… (ie les "passions").
He 12,4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans la lutte contre le péché.
1Tm 4,7 J’ai combattu jusqu’au bout le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi.
Job dans l’obscurité continue d’obéir à Dieu et comprend une fois la tentation passée.
Pr 24,16 Le juste tombe sept fois par jour, mais il se relève. (Tout croyant est ainsi dans le combat un vrai terminator spirituel, spirituellement immortel car par le vrai repentir, quels que soient les coups il se relève).
Une chute que tu reconnais et dont tu te repents en vérité (avec l’intention ferme de te convertir) est toujours une occasion de grandir en humilité et dans la confiance inconditionelle en Dieu, et glorifie Sa Miséricorde toute puissante.


Quelques citations :
Ps 45,4 Ceins ton épée sur ta cuisse, vaillant, dans le faste et l’éclat 5 va, chevauche, pour la cause de la vérité, de la piété, de la justice. Tends la corde sur l’arc, il rend terrible ta droite !
Lc 13,24 Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite
Césaire d’Arles S64 : Travaillez pour la vie de vos âmes au moins autant que pour la vie de vos corps (et de vos affectivités).
Thérèse PN 36 : Je veux t’aimer comme un petit enfant, Je veux lutter comme un guerrier vaillant.
Thérèse d’Avila Camino 11 : Soyez viriles (comme Jeanne d’Arc…).
Augustin S 57 : Ou bien tu mets à mort l’iniquité, ou c’est l’iniquité qui te tue. La vie des saints est une guerre ; Combats, combats avec confiance ; celui qui t’a régénéré c’est ton juge ; il t’a proposé le combat, il te prépare la couronne.
Aelred de Rievaulx S 10 pour l’Annonciation : Adam sort au dehors de lui-même par la curiosité, il enfle par la vanité, il éclate par la volupté. Chez Marie, la pondération et l’intériorité ne l’entraînent pas au dehors, l’humilité l’élevait au dessus de l’orgueil, la virginité la gardait de la corruption de la chair.
Basile H sur l’humilité 7 : L’âme prend la ressemblance de ce dont elle s’occupe, elle est façonnée par ce qu’elle fait, ses habitudes la modèlent.
Grégoire le Grand Règle pastorale, III, 29 : Il faut avertir ceux qui pleurent des péchés de pensée d’examiner avec soin, dans le secret de leur cœur, s’ils ont failli seulement par la complaisance éprouvée ou bien par consentement. D’ordinaire le cœur tenté éprouve à la fois un plaisir, du fait de la dépravation de la chair, et par la raison résiste à cette dépravation, si bien que dans le secret de l’esprit ce qui plaît contriste et ce qui contriste plaît. (...) Nous avons appris par l’exemple de notre premier père que toujours le mal de la faute est perpétré selon trois degrés : la suggestion, l’attrait, le consentement. Le premier par l’ennemi, le second par la chair, le troisième par l’esprit. L’adversaire aux aguets suggère le mal, la chair se soumet à l’attrait et à la fin l’esprit, vaincu par l’attrait, consent. (...) Ainsi nous avons connaissance du péché par la suggestion, nous nous laissons vaincre par l’attrait, nous nous lions par le consentement.
Pères : Recevoir de mauvaises pensées est comme prendre et s’enfoncer soi-même des épines.
Celui qui n’est pas encore mort (aux passions mauvaises mais aussi aux attachements aux réalités humaines bonnes) n’a pas commencé de vivre (à la Vie véritable, divine qui doit commencer dès cette existence).
Joseph l’hésychaste : Si on ne pèche d’abord en pensée, on ne pèche pas non plus en acte. Celui qui fait un bon usage des représentations mentales fait un bon usage des choses.
Les passions sont comme le serpent : quand il a pointé la tête, il passe aisément tt le corps.
Contre le feu ravageur : ne laisse pas entrer le moindre tison.
Sentir n’est pas consentir, mais la connivence est déchéance.
Lt 10 : Résiste à la tentation jusqu’à la mort. Tombe à terre dans la bataille, en criant paralysé sur le sol : "Non je ne lâcherai pas, je ne T’abandonnerai pas, mon très doux Jésus (cf. He 13,5). Je demeurerai inséparable de Toi pour l’éternité et par amour pour Toi, je rendrai l’âme dans le stade." Alors brusquement, il apparaît dans le stade et il crie au milieu de la tempête : "Je suis là, ceins tes reins comme un homme et suis-moi !" (Jb 1,3)
Evagre le Pontique Lt 11 : Sois le portier de ton cœur et ne laisse aucune pensée entrer sans l’interroger ; interroge-les une à une et dis leur : ‘Es tu de notre parti ou du parti de nos adversaires ?’ Et, si elle est de la maison, elle te comblera de paix.
Tout ce que Dieu a créé était bon (Gn 1), le péché d’Adam n’a pas atteint la profondeur de l’image de Dieu en l’homme même si la ressemblance est abîmée. Le mal n’est pas dans la nature de l’homme (affirmer le contraire serait blasphémer le Créateur), tout péché est contre-nature : le mal reste ce qu’il est essentiellement, quelque chose d’étranger et secondaire, comme la maladie par rapport à la santé KG 1,41, l’usage mauvais de nos bons talents. Le mal va contre notre aspiration fondamentale au bien, car il laisse toujours un trouble en nous.
Jean de Dalyatha Lt 4 : Le désir du Christ, ô mon Frère, a le pouvoir d’arracher vigoureusement de l’âme le désir et les souvenirs du monde, de sorte qu’elle ne s’attache qu’à Dieu seul.
Evagre Pr. 59 : Plus l’homme fait de progrès, plus violente devient la résistance des démons KG 4,33 dont l’un est + mauvais que l’autre.
Pr. 46 : Le démon a pour but de nous détourner de la prière, que nous cessions de nous tenir devant le S notre D, que nous n’osions plus tendre les mains vers Lui.
Dorothée de Gaza Inst. 13 (sur le combat des pensées) : Le bon nageur plonge quand la vague arrive sur lui et passe au dessous : ainsi la patience et l’humilité…
Inst. 8 : Je ne cesse de vous le dire, arrachez vos passions tant qu’elles sont jeunes, avant qu’elles ne se soient fortifiées en vous et que vous n’ayez à peiner. Car autre chose est d’arracher une petite plante, autre chose de déraciner un grand arbre.
Origène Ad martyr., 32 : L’ enjeu de toute tentation, est de "rendre tout homme martyr ou idolâtre".
Augustin in ps 147 : Celui qui n’est pas spirituel jusque dans sa chair, devient charnel jusque dans son esprit
Anselme Lt 132 : Au jeune moine Hugues : Le diable fuira la demeure de ton cœur, de même qu’un voleur évite la maison de celui qui ne veut ni le dissimuler ni prendre sa défense ; car c’est dans la maison de celui sur lequel il compte pour le cacher ou le défendre, qu’un voleur apporte le produit de ses vols.



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Connaissance de Dieu
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Signe de Croix: sens
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Abandono a Dios
    Alegría cristiana
    Armas del Cristiano
    Combate espiritual
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Matrimonio y Amor
    Matrimonio-desafío
    Matrimonio-instrumentos
    Matrimonio-renovación
    Matrimonio-sexualidad
    Misa-sentido
    Noviazgo cristiano
    Palabra de Dios
    Paz del corazon
    Resurección de Cristo
    RNN vs contracepción
    Señal de la cruz

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés