RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymne Cracovie 2016
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Parole de Dieu

   

Livres dans la Bible

1. DEFINITIONS
- La Parole de Dieu est la personne vivante et éternelle de Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme : la Torah vivante, le Verbe divin et incarné. Au VIè s. av. J.-C. à Ephèse déjà, Héraclite décrivait aussi le Logos divin comme davantage que des mots prononcés : il s’agit de la pensée éternelle de Dieu (Sagesse et Amour). Elle est transmise par l’Eglise (Mt 28,19 ; Rm 10,17).
- L’Ecriture Sainte est "la Parole de Dieu en tant que, sous l’inspiration de l’Esprit divin, elle est consignée par écrit" (DV 9). Elle est Sainte parce qu’en elle, Dieu qui est Saint se révèle et communique sa sainteté. Elle est l’histoire sainte de la révélation de l’Amour de Dieu Créateur et Sauveur aux hommes.
Catholiques et orthodoxes croient depuis les origines que la Parole de Dieu est constituée inséparablement de l’Ecriture et de la Tradition (qui a précédé...), et qu’elle a pour vrais auteurs à la fois Dieu et les auteurs humains qui l’ont rédigée (cf. Vatican II, DV 9-11).
Il ne s’agit donc pas d’un ensemble de mythes fondateurs et de valeurs... Elle est une lettre d’amour quotidienne que Dieu t’adresse personnellement.
- La Bible, du grec papyrus (deux lettres labiales et une palatale) en est le support matériel : une "bibliothèque" de 73 livres (46 de l’Ancien et 27 du Nouveau Testament), l’ouvrage le plus vendu au monde (40 millions par an : 100 000 par jour !)

2. POURQUOI est-elle si importante ?
- La Parole de Dieu peut agir efficacement dans ta vie, dès que tu l’entends avec ton coeur ; vivante et efficace (He 4,12), elle donne la Foi et par la Foi, bien d’autres grâces.
- Elle est éternelle, et a donc plus de réalité que cette terre (Is 40,8 ; Mt 24,35 ; Ap 14,6)
- Elle est nourriture, source, eau, feu, lumière, guérison, vérité, salut et vie de Dieu pour toi, richesse et bonheur véritables pour toi, prière, présence et volonté de Dieu, demeure de l’Esprit.
- Elle est la porte d’entrée et la première de toutes les "armes" de la vie spirituelle. Le manque d’écoute de la Parole de Dieu engendre le dessèchement voire la mort de l’âme, la ruine de la prière, des sacrements, de toutes les vertus, de l’unité de l’Eglise, et la défaite dans les combats spirituels.
L’analphabétisme biblique est la grande plaie ou épidémie de la "culture" et de l’individu post-chrétiens : sans connaître, on ne peut simplement pas aimer (ni puiser à l’Amour ; cf. Os 4,6 ; Jérôme : "Ignorer les Ecritures, c’est ignorer le Christ"). Sans son écoute assidue, on ne peut ni connaître et aimer Jésus, ni le faire connaître et le faire aimer.

3. COMMENT être fidèle pour l’écouter ?
- Honore ta bible (bonne place dans ta maison) ;
- Lis à l’avance les textes de lectures de la messe (aide l’attention), en communion avec des millions de chrétiens. Par exemple avec Evangelizo.com ;
- Viens à l’église avec ta bible et annote en marges ce que tu comprends ;
- Lis la bible entière en une année (elle contient 800 000 mots ; au rythme normal de 250 mots par minute, cela fait 10 mn par jour ou 3 chapitres en moyenne) ;
- Lis toujours avec un crayon en main pour entourer et annoter ce qui te touche ;
- Ecris peu à peu toute ta vie ton commentaire personnel (en marge ou sur ordi par passage), au lieu de recommencer idiotement à zéro à chaque fois ; cela permet aussi de pouvoir retransmettre ;
- Donne-toi un objectif pour te motiver : groupe biblique, catéchèse...

4. CREDIBILITE de l’Ecriture Sainte
1 Historicité : Mesure entre 2 extrêmes focalisés chacun sur la lettre et réduisant chacun la foi à un gnosticisme : littéralisme <-------------------> scepticisme
- La Bible dépend en partie de la civilisation qui la porte : elle n’a pas été dictée telle quelle par Dieu et n’équivaut pas à la Parole pneumatique de Dieu.
Vs confusion entre la foi et la part de mythe (culte de la lettre ou du papier : sola scriptura).
2Tm 3,16 "Toute Écriture porte l’Esprit (theopneustos) : elle n’est pas l’Esprit lui-même."
Jn 1,18 "Dieu, nul ne l’a jamais vu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, Il l’a fait connaître" (ex-êgeomai = "conduire hors de")
- Le refus de l’historicité biblique relève de l’orgueil et du mythe rationalistes. L’"histoire" existe en tant que réalité, mais en tant que récit descriptif et analyse, elle n’est qu’ "historiographie", selon son propre contexte, puisque l’image exacte et l’objectivité parfaite n’existent pas. La vérité n’appartient pas exclusivement aux sciences expérimentales (de nombreux évènements ne peuvent pas être reproduits), mais peut relever de preuves historiques, juridiques, philosophiques, théologiques, sous peine d’amputer gravement la réalité, en se soumettant à un exclusivisme immature...
- Les auteurs eux-mêmes n’avaient pas d’intention apologétique mais de transmettre avec soin les témoignages oculaires d’événements déjà bien établis dès les origines (cf. Lc 1,1-4 ; ainsi en est-il par exemple de l’usage des noms de personnages sans autorité en soi de Luc ou Marc : ils signifient simplement que dès l’époque apostoliques, l’origine de ces récits était acceptée sans arrière-pensée ; de même la récupération de ces récits par les gnosticismes successifs montre que leur autorité étaient déjà bien reconnue).
Jn 21,24 "Ce disciple-là rend témoignage de ces choses, il a écrit ces choses, et nous savons que son témoignage est vrai" (cf. 19,35).
2P 1,16 "Ce n’est pas en suivant des fables ingénieusement imaginées, que nous vous avons fait connaître la puissance et la venue de notre Seigneur Jésus Christ, mais comme ayant été témoins oculaires de sa majesté."
Les Anciens n’étaient ni des menteurs, ni des idiots.
2. 25 000 manuscrits du Nouveau Testament contre 5 d’autres auteurs anciens. 5 800 en grec, 18 000 en latin, 360 en syriaque, d’autres en arménien, copte, éthiopien, géorgien... (avec une polyphonie historique de variantes et une convergence générale sans équivalents)
3. Archéologie (cf. lieux saints, stèles inscrites, pièces de monnaie et autres objets)
4. Sources historiques non chrétiennes antiques (Flavius Josèphe 37-101, Ant. 18 ; Tacite 55-120, Anales 15,44 ; Suétone 70-126, De Vita Caesarum, Claude 25 ; Pline le Jeune 61-113, Lettre à Trajan 96 ; Talmud de Babylone, Sanhedrin 43a, Lucien de Samosate, Thallus, Celse, Mara Bar Serapion...)
5. Ni hagiographie (embellissement : alors que le Christ ressuscité fait la cuisine), ni harmonisation humaine (contradictions littérales)
6. Fruits dans l’histoire : Saints ; durée-survivant à tous les régimes politiques et idéologies ; réalisations (fondation de milliers d’universités, écoles, hôpitaux, dispensaires, maisons de retraite, travail social, contributions aux sciences et au développement économique depuis les origines : sans équivalent dans le monde)
7. Expérience personnelle de Dieu parlant au coeur profond, vivant, aimant et sauveur : l’Absolu !

5. CANON =liste des livres bibliques selon la Tradition depuis le IIè siècle :

ANCIEN TESTAMENT (Création et chute ; Annonce et préparation de la venue du Christ - 46 livres)
- Pentateuque (torah) :
* Genèse (Gn 1-2 Création ; Gn 3 chute ; Gn 4 Caïn et Abel ; Gn 7-10 Noé et déluge ; Gn 12s Abraham et Alliance ; Gn 21s Isaac ; Gn 27s Jacob ; Gn 37 Joseph)
* Exode (Ex 1s Moïse ; Ex 3 buisson ardent ; Ex 7-11 plaies d’Egypte ; Ex 12 Pâque israélite ; Ex 14-15 passage de la Mer Rouge ; Ex 16 désert du Sinaï ; Ex 20 la Loi ; Ex 32 veau d’or ; Ex 36s tente du sanctuaire ; Ex 37 arche d’alliance)
* Lévitique (Lv 20,26 Soyez à moi, saints, car je suis saint, moi le Seigneur qui vous sanctifie)
* Nombre (Nb 21 Le serpent d’airain)
* Deutéronome (Dt 5 Les dix commandements)

- Prophètes (neviim) : Isaïe, Jérémie, Lamentations, Ezéchiel,
Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habaquq, Sophonie, Aggée, Zacharie, Malachie
deutérocanonique : Baruch
Livres historiques (faisant partie des prophètes dans le judaïsme) :
Josué (Entrée et installation dans la terre de la Promesse),
Juges (Jg 5-6 Déborah ; Jg 7s Gédéon ; Jg 13s Samson),
Ruth,
1er et 2ème livres de Samuel (1S 1-7 prophète Samuel ; 1S 8s roi Saül ; 1S 16 David),
1er et 2ème livres des Rois (1R 3s roi Salomon ; 1R 5s le Temple de Jérusalem ; 1R 12s successeurs ; 1R 17s Elie ; 2R 25 destruction du Temple par Nabuchodonosor et déportation à Babylone),
1er et 2ème livres des Chroniques,
Esdras, Néhémie, Esther
deutérocanoniques : Judith, Tobie, Esther grec, 1-2 Maccabées

- Ecrits (ketuvim) (livres sapientiaux et poétiques) : Job, Psaumes, Proverbes, Qohélet (=Ecclésiaste), Cantique des cantiques, Daniel
deutérocanoniques : Sagesse, Ben Sirac (=Siracide, ou Ecclésiastique), Daniel grec

NOUVEAU TESTAMENT (Jésus-Christ, fils de Dieu, naît, meurt, et ressuscite pour nous sauver -27 livres)
- Evangile = Bonne nouvelle : Matthieu, Marc, Luc, Jean
- Actes des apôtres
- Epîtres (=lettres)
* de Paul : aux Romains ; 1ère et 2ème épîtres aux Corinthiens ; Galates ; Ephésiens ; Philippiens ; Colossiens ; 1ère et 2ème épîtres aux Thessaloniciens ; 1ère et 2ème épître à Timothée ; Tite, Philémon
* aux Hébreux
(Moyen mnémotechnique : RoCoCoGaEpPhiColTheTheTiTiTittPhiHe)
* de Jacques, Pierre, Jean, Jude
- Apocalypse

6. TRADUCTIONS : laquelle choisir ?
Pour permettre de chercher et connaître Dieu, les principales qualités d’un texte biblique traduit sont :
- fidélité littérale au texte original hébreu ou grec des manuscrits
A l’opposé, une Bible trop littéraire est trop marquée par la culture de son époque : elle peut être belle à entendre, mais ne constitue pas un objet d’étude adéquat et fécond, elle constitue moins une transmission qu’une invention.
- unification de la traduction
Ce n’est pas le cas par exemple de la Bible de Jérusalem, où les nombreux contributeurs n’ont pas harmonisé leur travail : un mot dans le texte original est traduit de nombreuses manières différentes en français, ce qui rend impossible de le retrouver ailleurs pour le comprendre.
- présence de tous les livres selon le canon de l’Eglise antique et indivise.
Ce n’est malheureusement pas le cas de la Segond ou de la Darby, aux textes pourtant bien fidèles, car les protestants ont repris le canon juif anti-helléniste et anti-chrétien de Yavné, et ont rejeté comme apocryphes ce que les catholiques et orthodoxes appellent les livres deutérocanoniques.

En français, la traduction la plus fidèlement collée à l’hébreu et au grec est la Darby (1885). Pour le Nouveau Testament, la traduction du chanoine Crampon révisée en 2004 (éd. Téqui) est une bonne synthèse sur les trois critères, et cette Bible jouit de l’imprimatur de l’Eglise (ce qui par exemple n’est plus le cas de la Bible de Jérusalem).
Pour les notes de bas de pages, si l’on souhaite prendre en compte les dernières dizaines d’année de recherche exégétique, la Bible de Jérusalem, la Traduction Oecuménique de la Bible et la Segond d’étude sont bonnes.

Un verset par jour (version Segond) :



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Palabra de Dios
    Resurección de Cristo

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés