RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymne Cracovie 2016
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Eucharistie, ouak ? 2
- pour approfondir un peu -

   

Déroulement de l’Eucharistie

1. Déroulement de l’Eucharistie phase par phase (divine liturgie - messe) :
- Préparation Lc 22,15 J’ai désiré d’un grand désir manger avec vous cette Pâque
Désirons du même désir !
Sans légalisme ni laxisme (qui sont tous deux de l’orgueil) mais avec humilité, il est nécessaire de "faire le ménage" dans son coeur avant de recevoir le Christ, en demandant Son pardon par l’Eglise (1Co 11,27)
- Kyrie (+Agnus Dei) : en hébreu honenu : fais descendre ta grâce, mets-nous en état de grâce
Commencer par reconnaître notre propre misère. Moment du repentir. Eleousa = tendresse de Dieu nous console.
Qui dit le Kyrie dans l’Ecriture : Mt 9,27+ 20,30 deux aveugles ; Mt 15,22 mère cananéenne pourr sa fille ; Mt 17,15 père du fils possédé ; Mc 10,47 Bartimée à Jéricho ; Lc 17,13 dix lépreux ; Lc 18,13 publicain + nombreuxPs LXX.
- Procession des offrandes Dt 26,10 Voici que j’apporte maintenant les prémices des produits de la terre que tu m’as donnée.
Présentation du pain et du vin, goutte d’eau (union humanité-divinité, justice et miséricorde, signe épiclèse (appel de l’Esprit) :
Annoncé par présentation de Jésus au Temple : avec Marie et Joseph, offrir à Dieu ce que nous avons de meilleur : le Christ (et avec le Christ aussi, nous offrir nous-mêmes).
La liturgie eucharistique ne se célèbre pas avec du blé et du raisin, mais avec pain et vin : Dieu a voulu le travail de l’homme.
Ap 17,15 Les eaux que tu as vues,... ce sont les peuples, la foule, les nations de toute race et de toute langue.
Ltg Jn Chrysos : O Christ notre Dieu, c’est toi qui offres et c’est toi qui es offert. Nous t’offrons ce qui est à toi.
- Lavabo Ex 30,20
- Prière eucharistique = d’action de grâce : coeur et sommet de la célébration :
- préface
- acclamation : sanctus : Is 6,3 Saint, saint, saint : triomphe de Dieu dans le ciel, sur la terre, et dans le temps.
Il y a de quoi être saisi : on proclame la réalité la plus grande et inconcevable qui soit, l’être même de Dieu : la Trinité.
3 fois comme : kyrie eleison - christe eleison - kyrie eleison
- épiclèse = appel de l’Esprit sur les offrandes du pain et du vin.
Gn 2,7 Dieu a soufflé dans les narines de l’homme une haleine de vie et l’homme devint un être vivant 
- récit de l’institution et consécration Par l’action du Saint Esprit.
Fraction du pain // Emmaüs Lc 24,30
Sang de l’alliance Ez 16,6 Je passai près de toi et je te vis, te débattant dans tes sangs (de agneau et de circoncision). Je te dis, (quand tu étais) dans -ou par (ie sang rédempteur)- ton sang : Vis !
Le prêtre lève les yeux : annonce grand miracle. eg Mt 14,19 multiplication pains ;
François d’Assise : Quand le Fils de Dieu apparaît sur l’autel, l’homme doit trembler, le monde doit être secoué, tous les cieux doivent être profondément ébranlés.
Elévation : // crucifixion
- anamnèse (mémoire) + Maran hata
- offrande
- épiclèse (= appel du St Esprit) sur les fidèles
- intercessions (communion avec toute l’Eglise du ciel et de la terre)
- doxologie (=parole de glorification) : le Christ est Médiateur, Frère, et Eglise ; louange à la Trinité qui se donne entièrement avec le Fils.
- prière du Seigneur : le Notre Père
- baiser de Paix. Mt 5,23 réconciliation préalable nécessaire, + sacrement réconciliation (gravité : matière, liberté, conscience)
- Agneau de Dieu (Jn 1,29) : se laisse manger ; et fraction du pain : se donne, se partage sans être divisé
- fragment d’hostie dans le calice : signe de la vivification de ce qui était inerte
- Prière du prêtre pour la délivrance de ses péchés, fidélité, miséricorde, guérison, soutien
- Heureux les invités au repas des noces de l’Agneau (Ap 19,9)
- prière du centurion (Mt 8,8)
- communion : Cf. §3, et action de grâce après la communion
Curé d’Ars : Toute la vie d’un chrétien doit être une préparation à la communion… Après la communion, mes enfants., allez vivre de Jésus afin de vivre pour lui...

2. Symbolisme dans la liturgie de l’Eucharistie
- Hostie (mot grec) = "victime" ; pain = se laisser cueillir, réunir (Ga 3,18 Tous vous ne faites qu’un dans le Christ Jésus ;
1Co 10,16 La coupe de bénédiction que nous bénissons, n’est-elle pas communion au sang du Christ ? Le pain que nous rompons, n’est-il pas communion au corps du Christ ? 17 Parce qu’il n’y a qu’un pain, à plusieurs nous ne sommes qu’un corps, car tous nous participons à ce pain unique. Didache : Comme les épis… ; fraction : rupture, mort à soi-même), moudre, mêler à l’eau de l’Esprit, pétrir, cuire, rompre et broyer (serviteur Is 53,5.10) ; moudre notre volonté propre et nos péchés, en participant aux vertus du Christ, se laisser mâcher et manger comme le Christ. Etre soi-même un bon pain en retour du Pain de vie reçu de Dieu.
- Repas= partage, accueil ; Autel = table du sacrifice, table du banquet des noces, tombeau du Christ
Les caractéristiques de l’hostie signifient les vertus suivantes et nous y invitent (d’après Thomas d’Aquin) :
petitesse = humilité ; rondeur = désirer la perfection (sainteté), notamment de l’obéissance ; minceur = détachement (pauvreté) ; blancheur = pureté ; absence de levain = simplicité, droiture, bienveillance ; cuisson = patience dans l’épreuve ; inscription sur l’hostie = porter un nom nouveau sur le front (Ap 22.4), s’effacer devant le Christ ; aliment non périssable = constance
- Vin = joie, justice, fruit de la vigne (Christ) ; eau mêlée = divinisation, miséricorde ; sang = vie (nutriments, oxygène) : Esprit, (comme corps est le Christ : 2 mains du Père) ;
Coupe = bénédiction, déversement de grâces ; Passion = martyre ; koss = Elohim, Dieu présent dans la création et l’histoire ; coeur

3. La communion
cum-munus : avec don.
Communion avec Dieu et communion avec le prochain, Dieu est entre nos mains et nous sommes dans la main de Dieu. Recevoir Dieu et se donner.
- Pratiquement :
* Accueillir toute la foi de l’Eglise et vivre par l’obéissance en communion avec Elle
* Avoir préparé son cœur par la conversion, la confession si possible, et la prière
* S’avancer en tenue digne (pudeur devant les plaies du Crucifié et la gloire du Ressuscité)
* S’incliner avant (et pas après) avoir reçu le Corps du Christ en soi
* Recevoir plus qu’on ne prend l’hostie
* Ne pas juger ce qui se passe autour (tout en veillant, en artisan de paix, à ce que le Corps du Christ et la liturgie soient respectés)
* Rendre grâce de tout son être pendant suffisamment de temps
* Se décider fermement à vivre en conformité avec le Mystère reçu
- Citations :
Augustin : Que personne ne mange cette chair qu’il ne l’ait auparavant adorée… Nous devenons ce que nous recevons.
Cal Newman : Dans l’Eucharistie, le Christ ne se livre pas si on ne consent pas à se livrer à lui (la Foi compte)
Agnès de Langeac : Allons à l’Amour
Gn 2,23-24 : Voici la chair de ma chair... à Faire une seule chair avec Jésus
Dieu à la fois nous donne son coeur et nous fait entrer dedans
Ct 1,2 Qu’il m’embrasse d’un baiser de sa bouche
Reçois comme Marie le corps du Christ comme un fruit de vie cueilli sur l’arbre de la croix.
P.Pio : Quel don plus cher pouvons-nous désirer de Dieu ?... Comment pourrait-on ne pas sentir brûler dans la poitrine ce feu divin ?... Les battements de mon coeur se font très forts, il me semble parfois qu’il veut sortir de ma poitrine. Je me sens tellement consumé dans toute ma personne ... Mon visage est en feu… La pensée de Jésus sacrement me blesse. Mon coeur se sent comme attiré par une force supérieure avant de m’unir à lui le matin. J’ai une telle faim et une telle soif avant de le recevoir que je manque en mourir d’angoisse. Et c’est justement parce que je ne peux pas m’unir à lui que même fiévreux je suis obligé d’aller me nourrir de sa chair. Et cette soi et cette faim, au lieu d’être apaisés après l’avoir reçu en sacrement croissent de plus en plus. C’est lorsque je suis déjà en possession de ce bien suprême, lorsque la douceur est à son comble qu’il faut de peu que je ne dise à Jésus : arrête, car je n’en peux absolument plus. J’oublie presque que je suis au monde ; l’esprit et le coeur ne désirent plus rien…
Marthe Robin : Il vient à moi celui qui est ma voie, mon soutien et ma vie…
St Cyrille de Jérusalem : Fais de tes deux mains un trône pour le recevoir. Si on t’avait donné des paillettes d’or, ne les retiendrais-tu pas avec le plus grand soin, prenant garde de n’en rien perdre ?
Mains en croix : amour de Jésus en croix et acceptation de notre croix personnelle
N Cabasilas : Nous unissons Jésus à notre corps, et le coulons en notre sang.
Ste Mechtilde : Oh si nous pouvions voir les merveilles qui s’opèrent dans une personne qui communie ! Elle est toute transformée en Jésus-Christ. Jésus-Christ adore le Père en elle et elle adore le Père par Jésus-Christ.
Curé d’Ars : celui qui communie se perd en Dieu comme une goutte d’eau dans l’océan. Il n’y a rien de si grand que l’Eucharistie. Mettez toutes les bonnes oeuvres contre une communion bien faite, ce sera comme un grain de poussière devant une montagne.
Thérèse : Mon ciel est de sentir en moi la ressemblance du Dieu qui me créa de son souffle puissant… La communion fut comme un baiser d’amour, je me sentais aimée et je me disais aussi : je vous aime, je me donne à vous pour toujours.
Elisabeth de la Trinité : L’Eucharistie, c’est Lui en nous et nous en Lui. N’est-ce pas le ciel sur la terre ?
Claudel : Seigneur, comment désormais pourrais-tu me quitter sans m’arracher le cœur ?
G de Nysse : Comme Joseph d’Arimatie venant envelopper le corps du Sauveur dans un linceul d’une blancheur parfaite et le déposant dans un tombeau neuf, nous sommes invités à recevoir le corps du Seigneur dans une conscience pure.
Adore Dieu présent en ton être. Le Vivant vient en toi pour te donner la vie. Laisse ton Dieu sourdre comme une source en toi.
Augustin : Reçois ce pain quotidien, et vis quotidiennement comme si tu pouvais mériter de le recevoir.
Ambroise : Reçois chaque jour ce qui doit te profiter chaque jour
Catéchisme de l’Eglise : L’Eglise recommande vivement aux fidèles de communier régulièrement, même tous les jours.
Edmond Michelet : J’ai risqué ma vie à Dachau pour assister à la messe, ce ne sont pas les nécessités de l’horaire ni de l’opinion qui m’en empêcheraient aujourd’hui.

4. L’Adoration = prolongement de la communion
Adorer Dieu, c’est le reconnaître comme Dieu, comme le Créateur et le Sauveur, le Seigneur et le Maître de tout ce qui existe, l’Amour infini et miséricordieux. Un monde sans adoration de Dieu est un monde inhumain.
Mère Teresa : Lorsque nous regardons le saint Sacrement, nous percevons combien Dieu nous aime.
Thérèse : O Jésus en ce jour tu combles tous mes voeux
PN 21 Je pourrai désormais près de l’Eucharistie
M’immoler en silence, attendre en paix les cieux
M’exposant aux rayons de la divine hostie
A ce foyer d’amour je me consumerai
Et comme un séraphin je t’aimerai
Ch de Foucauld : Je voudrais passer toute ma vie immobile devant le saint Sacrement… On le regarde, on lui dit qu’on l’aime, on jouit d’être à ses pieds, on lui dit qu’on veut y vivre et y mourir
R. Cantalamessa : Dans l’adoration, donnons à Dieu la joie de nous contempler.
Jésus à Ste Gertrude : Autant de fois l’homme regarde avec amour et révérence l’hostie qui contient le sacrement du corps et du sang du Christ, autant il augmente ses mérites futurs. Dans la vie éternelle, il goûter ale grâce de chaque regard d’amour qu’il aura dirigé vers Jésus au saint sacrement
P-J Eymard : Regardez l’heure d’adoration… comme une heure de Paradis : allez-y comme on va au ciel, au banquet divin... Dites-vous dans une heure j’irai à l’audience de grâce et d’amour de notre Seigneur. Il m’a invité, il m’attend, il me désire.
Humilions-nous devant sa Majesté cachée dans un tel mystère.
Voir les Prières d’action de grâce après la Communion

5. La place de Marie : Mère du Christ donc de l’Eucharistie : nous donne le corps (chair, + grâces qui vont avec) de Jésus.
Eucharistie est un mémorial : Marie est là, au pied de la croix.
Son coeur uni à celui de Jésus est aussi transpercé (selon prophétie Syméon) : verse son sang.
Lui demander de demeurer en notre coeur pour Le recevoir Elle est le tabernacle de la présence.


Citations brèves :
Ml 1,11 Mais, du levant au couchant, mon Nom est grand chez les nations, et en tout lieu un sacrifice d’encens est présenté à mon Nom ainsi qu’une offrande pure. Car grand est mon Nom chez les nations ! dit Yahvé Sabaot.
Sg 16,20 Tu as distribué à ton peuple une nourriture d’anges, tu lui as procuré du ciel, sans effort de sa part, un pain tout préparé, ayant la capacité de toute saveur et adapté à tous les goûts (Ex 16,31 : miel). 21 La substance que tu donnais manifestait ta douceur pour tes enfants, mais elle se pliait au désir de celui qui la consommait en se modifiant au gré de chacun.
Ps 36,9 Ils s’enivrent de la graisse de ta maison, au torrent de tes délices tu les abreuves
Za 9,17 Oh ! quelle prospérité pour eux ! quelle beauté ! (vs BJ et TOB) Le froment fera croître les jeunes hommes, Et le moût les jeunes filles.
Is 52,14 Il n’avait plus figure humaine, et son apparence n’était plus celle d’un homme.
Ps 78,29 Ils mangèrent et furent bien rassasiés, il leur servit ce qu’ils désiraient.

Curé d’Ars : Lorsque Dieu voulut donner une nourriture à notre âme pour la soutenir dans le pèlerinage de la vie, il promena ses regards sur la création, et ne trouva rien qui fut digne d’elle. Alors il se tourna vers lui-même et résolut de se donner.
JJOlier : Il faut offrir le saint sacrifice dans les intentions de la très sainte Vierge, et le lui mettre entre les mains, afin qu’elle l’offre à Dieu, comme elle sait bien le faire...
Elisabeth de la Trinité Lt 34 : Que c’est bon de prier l’une pour l’autre, de se donner rdv près du bon Dieu : là il n’y a ni distance ni séparation.
Thomas d’Aquin éd Marietti t.2,276, Opuscule 57 : Personne n’est capable d’exprimer les délices de ce sacrement, puisqu’on y goûte la douceur spirituelle à sa source ; et on y célèbre la mémoire de cet amour insurpassable que le Christ a montré dans sa passion.
Paul Claudel Le Chemin de la Croix, 1 : Jésus reçoit la Croix comme nous recevons la Sainte Eucharistie : "Nous lui donnons du bois pour son pain", comme il est dit par le prophète Jérémie.
Jésus à Sainte Marguerite-Marie « J’ai soif et d’une soif si ardente d’être aimé des hommes au Saint Sacrement que cette soif me consume. Voici ce Coeur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes dans ce sacrement d’amour. » « Si tu crois, tu verras la puissance de mon Coeur dans la magnificence de mon amour. »
Jean Paul II « L’Eglise et le monde ont un grand besoin de culte eucharistique. Jésus nous attend dans ce sacrement d’amour. Ne mesurons pas notre temps pour aller le rencontrer dans l’adoration, dans la contemplation pleine de foi et prête à réparer les grandes fautes et les grands délits du monde. Que notre adoration ne cesse jamais. »
St. Pierre Julien Eymard : « Aujourd’hui, l’exposition solennelle du Saint Sacrement est la grâce et le besoin de notre temps. La société sera restaurée et renouvelée lorsque tous ses membres se grouperont autour de notre Emmanuel. ».
Icône : Apôtres : regardent spectateurs : mission Eglise. Chacun a une croix : Eglises particulières.
Voile Parole et prière (talith) rejoint Eglise universelle (toits orient et occident).
Christ de côté : tourné vers l’Orient ; Père.
Palamas : Au Thabor, ce Corps source de la lumière de la grâce n’était pas encore uni à nos corps mais illuminait de l’extérieur ceux qui s’en approchaient et envoyait à l’âme l’illumination par l’intermédiaire des yeux sensibles. Combien plus aujourd’hui, puisqu’il est confondu avec nous et existe en nous, ce Corps en qui habite corporellement toute la plénitude de la divinité (Col 2,9), qui fait un seul corps avec nous (Ep 3,6) illumine de l’intérieur l’âme de ceux qui communient.
JP II : Soyez toujours des âmes eucharistiques pour être d’authentiques chrétiens. On ne peut pas donner d’amour à ses frères si on ne puise pas auparavant à la source authentique de la charité qu’est l’Eucharistie.
JP II : Nous désirons annoncer l’Eucharistie comme signe d’adoration due à Dieu seul. Comme il est admirable notre Dieu ! Celui qu’aucune intelligence n’est capable d’embrasser et d’adorer à la mesure de sa sainteté ! comme il est admirable quand il veut que nous l’embrassions, l’aimions, et l’adorions selon la dimension humaine de notre foi, sous les espèces du pain et du vin ! ()
Paul VI : Ayons les yeux grands ouverts afin de pouvoir nous émerveiller. L’émerveillement ! Je vous recommande l’émerveillement, l’étonnement, Notre cœur est sans doute un vieil instrument mais il saura encore émettre une note de joie devant l’Eucharistie. Il faut, je le répète, que nous réapprenions à jouir des choses de Dieu. Nous avons de continuels motifs de joie intérieure, de beauté, d’espérance... Notre esprit devrait être constamment en état de s’émouvoir
Paul VI : Pour Nous, la solution c’est l’amour, non pas l’amour faible et rhétorique mais l’amour que le Christ nous enseigne dans l’Eucharistie. L’amour qui se donne, l’amour qui se multiplie, l’amour qui se sacrifie. »
Paul VI : L’Eglise a son cœur dans l’Eucharistie, il n’est rien de plus doux sur la terre
JP II : En étant source de charité, l’Eucharistie a toujours été au centre de la vie des disciples du Christ. Elle est présente sous l’aspect de pain et de vin, c’ad de nourriture et boisson. Elle est donc aussi familière à l’âme que la nourriture et la boisson terrestre est familière au corps. L’Eucharistie remplit notre être spirituel en lui assurant la vie, sans elle notre âme meure.
Saint padre Pio : vivait chaque moment de la messe comme la vie de Jésus : élévation= crucifixion et mort Jésus ; communion= Résurrection
Roi Baudouin : qd apprenait que ne pourrait pas participer à l’Eucharistie dans un pays ou une ville : ne partait pas.
Avons-nous la même foi ?
Palamas : Au Thabor, ce Corps source de la lumière de la grâce n’était pas encore uni à nos corps mais illuminait de l’extérieur ceux qui s’en approchaient et envoyait à l’âme l’illumination par l’intermédiaire des yeux sensibles. Combien plus aujourd’hui, puisqu’il est confondu avec nous et existe en nous, ce Corps en qui habite corporellement toute la plénitude de la divinité (Col 2,9), qui fait un seul corps avec nous (Ep 3,6) illumine de l’intérieur l’âme de ceux qui communient.
Ephraïm : communier pour les malades, persécutés et pécheurs.
Augustin : Soyons ce que nous voyons, recevons ce que nous sommes

 Ressources Ecriture et Tradition :

Word - 465.5 ko

Adoration eucharistique dans l’Ecriture et la Tradition :

Word - 83.5 ko



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Palabra de Dios
    Resurección de Cristo

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés