RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymnes JMJ: Panama
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Foi

   

Foi chrétienne

En France, on compte encore 30 000 prêtres, mais 50 000 voyants... Beaucoup de pays riches souffrent d’une méga crise ou cirrhose de Foi. L’idéologie ambiante rabat-foi fait qu’une majorité se contente du RMI (revenu minimum d’incrédulité), et souffre d’angoisses, tristesses, divisions...
Tu crois ce que des idéologies ambiantes te disent, et tu refuses de croire ce que Jésus te dit ?
La Foi n’est pas une simple conviction intellectuelle mais une relation personnelle avec Dieu.
Elle n’est pas un savoir individuel mais une communion avec un Autre qui est la Cause et l’accomplissement de toute créature.
Elle n’est pas une croyance fluctuante, mais un engagement de tout l’être, en réponse à l’Amour divin qui est premier.
Elle n’est pas une simple valeur passive à laquelle on adhère, mais un talent à faire fructifier ou une graine qui demande à être arrosée et nourrie chaque jour pour croître.
Elle n’est pas une certitude subjective mais une coopération collective avec Celui qui a appelé et fondé l’Eglise afin d’annoncer à tout le genre humain le Salut par son Fils.
Etant ce par quoi Dieu a choisi d’agir, elle est une puissance plus forte que tous les astres et toutes les bombes atomiques réunies, la seule capable de changer n’importe quelle vie et de faire entrer toute personne, dès aujourd’hui, dans une joie et une paix du coeur éternelles. Percevoir la présence aimante de Dieu est une expérience plus palpable et plus forte que toutes les expériences humaines même les plus extrêmes. Plus qu’un sentiment amoureux, c’est la perception en Esprit de la personne même qui est l’Amour ; lorsque elle est authentique, cette rencontre réalise des changements profonds d’existence. Si tu dis que tu crois, comment donc vis-tu ?

1. La foi est :
- rencontre de personne à personne (tout l’être) avec Dieu (et non activité individuelle psychologique ou cérébrale) : Dieu te manifeste son Amour, frappe à ta porte, et si tu lui fais confiance en l’acceptant librement, te visite, et fais une Alliance personnelle et éternelle avec toi).
Ep 3,17 Le Christ habite en vos coeurs par la foi.

- plus grande force présente chez l’être humain, qui te permet de traverser avec paix et joie toute cette existence, quelles qu’en soient les circonstances
1Jn 5,5 Quel est le vainqueur du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?
(La Foi n’ôte pas les épreuves de ce monde mais donne la capacité de les traverser dans la présence de Dieu qui te conduit).

- attitude de toute une vie en relation avec Dieu (et non croyance : judaïsme et christianisme ne sont pas des religions naturelles mais révélées par Dieu en personne)
Ga 2,20 Ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré pour moi.

- ouverture du coeur à la possibilité de l’existence de Dieu, de son Amour personnel, de son salut (plénitude de la vie), suivie de la décision libre d’accueillir Dieu me proposant de me visiter et de demeurer chez moi. Concrètement cette ouverture se fait par l’écoute humble de la Parole annoncée.
Rm 10,17 La foi naît de l’écoute, et l’écoute de la Parole de Dieu.

- adhésion à Dieu, tel que sa Parole confiée à l’Eglise l’a révélé (et non conviction intellectuelle subjective) : ce qui sauve n’est pas la compréhension d’abord rationnelle d’éléments de la révélation, mais l’accueil de Dieu vivant, présent, agissant, et qui aime tout homme personnellement, inconditionnellement et infiniment).
2Co 10,4-5 Les armes de notre combat ne sont point charnelles, mais elles ont, au service de Dieu, la puissance de renverser les forteresses. Nous renversons les sophismes 5 et toute puissance altière qui se dresse contre la connaissance de Dieu, et nous faisons toute pensée captive pour l’amener à obéir au Christ.

- lien qui assemble l’Eglise
1Jn 1,3 Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, afin que vous aussi soyez en communion avec nous.

- vie : le disciple de Jésus-Christ ne confesse pas Dieu seulement d’esprit ou de cœur, mais par toute son existence (la foi n’est pas une simple doctrine c’est-à-dire une somme de dogmes reçus intellectuellement : ce ne serait alors qu’une idéologie, révélée ou non) : la foi est le principe actif qui change toute notre vie, le seul capable d’avoir poussé intérieurement des millions de croyants et de saints à tout laisser pour glorifier Dieu et aimer tout prochain jusqu’au don de leur propre vie.
Thérèse d’Avila dit : "La moindre des choses quand on a perçu l’Amour de Dieu, c’est de Lui donner toute notre vie".
1Tm 6,20 O toi qui crains Dieu, garde le dépôt [de la foi], en évitant les discours vains et profanes, et les disputes de la fausse gnose.

- communion à la Vérité (et non compréhension rationnelle des mystères, même si la connaissance vraie en donne la nécessaire nourriture) : la foi n’est pas une théorie ; c’est la reconnaissance d’un événement, Dieu est entré dans le monde et Il a agi, c’est donc une action, une réalité, non seulement une configuration d’idées.
1Co 2,13 Nous en parlons non pas avec des discours enseignés par l’humaine sagesse, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, exprimant en termes spirituels des réalités spirituelles.

- don de Dieu à tous ceux qui l’accueillent, qui nous met en contact avec Lui (vertu "théologale", avec la charité et l’espérance)
1Co 12,3 Nul ne peut dire : "Jésus est Seigneur", sinon dans l’Esprit Saint.

- recherche continue (et non savoir que je possède)
Lc 1,29.34 ; Lc 2,51 : Marie se pose des questions, interroge, médite.

- relation filiale avec un Père céleste parfait à qui je donne toute ma confiance (et non simple attitude de soumission)
1Jn 5,1 Tout homme qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est vraiment né de Dieu.

- admiration, stupeur émerveillement, tressaillement d’allégresse devant Dieu.
Lc 9,43 Tous étaient frappés de la grandeur de Dieu, tus étaient étonnés de tout ce qu’il faisait.

- plus grand acte de confiance et d’abandon à Dieu : déprise (Eckart), réalisation complète de la pauvreté spirituelle (p. Marie-Eugène), antenne qui sans rien prendre, reçoit tout. La foi m’étreint plus que je ne l’embrasse (Pierre Emmanuel). Dans l’Ancien Testament, foi se dit emunah : appui (…sur Dieu, notre rocher, Dt 32,4).
Lc 8,50 Ne crains pas, crois seulement. Et elle sera sauvée.

- force qui nous pousse intérieurement à répandre le trésor de la Bonne Nouvelle du salut donné à tout homme (c’est l’évangélisation) ; quand il a perçu un trésor, celui qui aime ne peut pas le garder pour lui tout seul. La foi authentique est débordante et contagieuse par nature.
Ps 116,10 Je crois, c’est pourquoi j’ai parlé.

- canal par lequel je reçois tout l’Amour de Dieu, le sens de ma vie, et peu à peu toutes les autres vertus (charité, espérance, humilité, douceur, chasteté…).
Ga 5,5 L’Esprit nous fait attendre de la foi les biens qu’espère la justice.

- début de la vie éternelle, joyeuse, expérimentée, à travers les circonstances présentes quelles qu’elles soient (avant d’entrer un jour dans la pleine vision bienheureuse du Dieu-Amour).
He 11,1 La foi est la garantie des biens que l’on espère, le moyen de connaître les réalités que l’on ne voit pas.

2. Contenu de la foi
Il est résumé dans le Credo (dit "Symbole de Foi" formulé par les Pères de l’Eglise du IVè au VIIè siècles). Attention, la foi porte non sur les formules elles-mêmes qui ne peuvent dire parfaitement tout Dieu, mais sur les réalités exprimées). La Parole de Dieu révèle non pas que chacun a sa foi, mais qu’il existe la "Foi Une" (Ep 4,5) de l’Eglise : soit on l’a, soit -chacun dans son coin- on l’a un peu (ou beaucoup) moins...
Pour dépasser l’habitude des formules, voici une proposition selon la Parole de Dieu :
- Dieu
Nous croyons à l’existence de Dieu, un, saint, éternel, tout-puissant, Amour, Créateur de l’univers et de ce qui s’y trouve. Il se manifeste en trois Personnes, le Père, le Fils, le Saint-Esprit qui constituent un seul et même Etre. Mt 28,19 ; 2Co 13,13.

- Jésus-Christ
Nous croyons à la parfaite divinité et à la parfaite humanité de Jésus-Christ, à sa préexistence éternelle, à sa naissance miraculeuse d’une vierge, à sa mort expiatoire, à sa résurrection corporelle et à sa présence à la droite du Père. Nous croyons au prochain et glorieux retour du Seigneur Jésus pour venir chercher les siens, puis régner avec eux. Jn 1,14 ; Es 7,14 ; 1Co 15,3-4 ; Ph 2,5-8 ; 1Th 4,15-17.

- Le Saint-Esprit
Nous croyons à la Personne divine du Saint-Esprit venu en surabondance sur la terre le jour de Pentecôte pour convaincre le monde de péché, de justice et de jugement, demeurer dans le croyant dès sa conversion, l’amener à une vie sanctifiée et former Son Eglise. Jn 16,8 ;13-14 ; Ep 1,13 ; 1Co 12,13.

- La Parole de Dieu
Nous croyons que le Christ est la Parole de Dieu (Jn 1,1), et que la Bible, ou Ecriture Sainte, est la parole de Dieu en tant que sous l’inspiration de l’Esprit divin, elle est consignée par écrit, et portée par la Sainte Tradition.
La Bible a pour auteur Dieu et les vrais auteurs humains qui ont écrit sous l’inspiration de l’Esprit-Saint, et elle est composée des 73 livres transmis par l’Eglise depuis les premiers siècles. 2Tm 1,14 ; 2,9 ; 3,16-17 ; 2P 1,21 ; Lc 1,2.

- Le Salut
Nous croyons à la perdition de l’homme pécheur tombé dans la servitude de satan, à son salut unique et définitif par grâce, par la foi en Jésus-Christ et la coopération personnelle à l’action divine. Nous croyons aux miracles du pardon de Dieu, de la résurrection corporelle et de la vie éternelle pour ceux qui se repentent et croient personnellement au salut en Jésus-Christ en co-opérant avec Dieu. Ep 2,8-9 ; 1Co 15,20-24 ; Jn 10,28-29 ; Ac 20,21 ; 1Co 3,9.

- L’Eglise
Nous croyons que l’Eglise constitue l’ensemble des rachetés de Jésus-Christ. Son unité véritable est réalisée par son Chef, Jésus-Christ, par l’action de la Parole de Dieu et du Saint-Esprit dans les croyants. Ep 4,4-6 ; 1Co 12,27.
Dans la foi catholique, la succession apostolique depuis l’apôtre Pierre, évêque de Rome, accorde au pape la primauté parmi tous les évêques qui succèdent aux apôtres par imposition des mains. Ac 1,15-26 ; 13,3 ; 2Tm 2,2 ; Tite 1,5 ; Mt 16,16-19 ; Lc 22,32 ; Jn 21,17.

- Satan
Nous croyons que satan a une personnalité puissante et grandement perverse. Il est le séducteur du monde et l’accusateur des croyants. 1P 5,8 ; 2Co 4,4 ; Ap 12,10-11.

- L’eschatologie (= la fin de ce monde-ci)
Nous croyons à l’accomplissement des prophéties relatives aux critères de la venue finale du règne de Dieu : le rôle du peuple d’Israël (Mt 10,23 ; Rm 9-11), l’annonce faite aux nations (Mt 24,14), les signes cosmiques (v.27), l’apostasie, la séduction de fausses doctrines et les bouleversements moraux et politiques facteurs de persécutions. L’antéchrist est vaincu par Jésus-Christ qui établira bientôt son règne éternel de justice et de paix. 1Jn 2,18 ;4,3 ; 2Th 2,1-12 ; Ap 20,2.

- L’Au-delà
Nous croyons à la résurrection de tous les hommes, à la justice absolue de Dieu et à son Amour. Nous croyons au bonheur éternel des rachetés dans la présence de Dieu et à l’existence d’un feu éternel loin de la face du Seigneur pour ceux qui refuseraient d’eux-mêmes l’Amour divin. Mt 25,46 ; Rm 3,23-24 ; Ap 20,15.

3. Pourquoi la Foi : des raisons de croire
- L’offrande de soi en sacrifice pour le bien même de ses ennemis (sans aucun retour pour soi, les siens ou son espèce), est spécifique à l’humain en tant qu’image de Dieu et contredit la simple idéologie évolutionniste.
- S’il n’y avait que la matière, les hommes auraient été naturellement et historiquement portés au matérialisme, et ne vivraient que pour le simple hédonisme et le consumérisme : sans l’attraction d’une réalité immatérielle, l’humanité n’aurait pas progressé culturellement mais aurait été jusqu’au bout de ses crimes historiques et se serait déjà elle-même exterminée.
- Les limites de la science, qui ne pourra jamais contrôler un univers plus vaste que chacune de ses parties et en expansion, ni contrôler le temps (incapable de créer la vie à partir de rien mais seulement à partir de la synthèse d’éléments vivants préexistants ; ni de prolonger indéfiniment cette vie biologique qui a toujours durée limitée) montrent qu’il y a une cause extérieure et un au-delà, une volonté créatrice.
- Les Preuves littéraires (crédibilité des Ecritures) et historiques de l’Incarnation du Christ et de la Résurrection
- Les voies rationnelles de l’existence des secondes actuelles que nous percevons s’exercent, chez Thomas d’Aquin ; argument de l’être, chez Anselme...) qui est ensuite historiquement révélé et diversement reconnu
- L’expérience personnelle de la relation avec un Etre vivant, créateur et sauveur par Amour, expérience fréquente et dont on peut témoigner mais qui n’est pas de l’ordre du reproduisible et démontrable puisqu’elle est un don reçu et venant d’un Etre transcendant le monde matériel.

4. Objections à la Foi (cf. 28 objections et leurs réponses - cliquer)
- problème du mal. Le mal, ne serait pas causé que par le péché originel (mal antérieur)
Rm 5,12 Par le péché, le mal et la souffrance sont entrés dans le monde. Effet rétroactif + retentissement psychologique de la souffrance seulement chez l’homme.
- Dieu serait absent, silencieux, ou se cacherait
Révélé, manifesté, présent
- Les dogmes de l’Eglise auraient dénaturé l’enseignement du Christ
Le Christ a confié la révélation de lui-même à son Eglise, et il a prié pour que la foi de Pierre ne défaille pas (Lc 22,32). Les apôtres ont eux-mêmes reçu du Christ et transmis les dogmes (Ac 15,19 ; 16,4). La foi de l’Eglise est aujourd’hui la même que celle des apôtres, même si les Chrétiens au fur et à mesure de l’histoire ont eu besoin d’en préciser peu à peu l’expression (Newman : le "développement" du dogme). Jn 16,13 L’Esprit que je vous enverrai vous conduira vers la Vérité tout entière. Jn 8,32 Et la Vérité vous rendra libres.
- L’amour suffirait
Quiétisme, vs espérance et foi en la révélation
- La connaissance, qui n’est pas un obstacle à liberté, n’aurait pas besoin de la foi (cf. Jésus)
Jésus a eu des tentations et aussi une volonté humaine ; Dieu veut notre abandon à Lui et la foi.
- L’Humanité est médiocre, elle ne mériterait pas Dieu, ce serait de l’Orgueil que de penser que Dieu aurait voulu nous créer
. Humilité = vérité
- Correspondrait trop à nos désirs profonds (être aimé, ne pas mourir...)
Pessimisme suspicion, alors que le désir n’est pas la pas cause de Dieu mais sa conséquence.
- Les péchés des croyants au Christ.
Dieu cherche les pécheurs. Le bilan historique du christianisme est largement positif.

5. Comment : attitudes pour recevoir la Foi, et la faire grandir :
- se reconnaître comme un être libre doué d’une âme spirituelle (je ne suis pas qu’un corps + une psychologie) : 1Th 5,25.
- avoir l’esprit et le coeur humbles et ouverts
Mc 9,24 Je crois, viens au secours de mon peu de foi.
- observer la splendeur de la Création pour y déceler son Auteur (Rm 1,19 ; Sg 13…)
- écouter assidûment la Parole de Dieu, prier, recevoir les sacrements, vivre dans l’Eglise
Mère Teresa : Le fruit du silence est la prière. Le fruit de la prière est la foi. Le fruit de la foi est l’amour…
- se former pour rechercher Dieu jusqu’au jour de l’accomplissement de la rencontre. Comme dans un couple, la relation doit être nourrie pour ne pas dépérir mais croître.
Calvin "La foi repose sur la connaissance, pas sur une pieuse ignorance."
- persévérer :
Newman : Mille difficultés ne font pas un doute.
- être conscients que le monde actuel préfère la facilité immédiate et le conformisme, et peut me critiquer, voire me juger et me persécuter comme le Christ (et tous les martyrs) à cause de ma Foi.
Mt 5,10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux.
- prendre le risque de la Foi : mes capacités humaines ne peuvent me donner de certitudes, je fais le pari que Dieu existe et m’aime infiniment, pour pouvoir (peu à peu ou soudainement) en faire l’expérience,
- prolonger ma Foi dans mes actes, par l’amour chaque jour envers Dieu et les autres. La foi seule ne suffit pas : même Satan croit en Dieu, mais ensuite il se révolte.
Un chrétien authentique ne peut pas vivre comme s’il ne connaissait pas Dieu, ce serait une contradiction existentielle radicale.
Jc 2,26 La foi sans les œuvres est morte.
- la partager :
JPII : La Foi se renforce en la donnant

6. Le contraire de la Foi :
- l’athéisme pratique (ou absen-théisme...)= je crois peut-être plus ou moins, mais j’agis en tout cas comme si Dieu n’existait pas. Cette attitude pend au nez de tous les croyants.
- l’athéisme idéologique : matérialisme rationaliste (marxiste ou libéral). Dénonce souvent ce que Dieu n’est pas
- l’agnosticisme = puisque mon savoir humain ne me permet pas de prouver que Dieu existe, je refuse de prendre ce risque
- le gnosticisme : je pense me sauver par mes connaissances personnelles (1Tm 6,20)
- le relativisme : tout se vaut, l’homme est la mesure de l’homme. La modernité est une future ancienne idole.
Ep 4,14 Ballottés, menés à la dérive à tout vent de doctrine, joués par les hommes et leur astuce à fourvoyer dans l’erreur.
- l’idolâtrie : je choisis autre chose prenant la place de Dieu : moi-même, mes idées, ma volonté propre, mes traditions humaines, mes sécurités personnelles, ma science, mes loisirs, mes biens, le pouvoir…
"Opération Gédéon" (cf. Jg 6,25)
1Jn 5,21 Petits enfants, gardez-vous des idoles.
- l’hérésie : du mot grec choisir : je choisis un passage de la Parole de Dieu en en rejetant d’autres, je choisis ma propre interprétation en rejetant la réception des autres croyants pendant l’histoire.
2P 2,1 Il y aura aussi parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses et qui, reniant le Maître qui les a rachetés, attireront sur eux-mêmes une prompte perdition.
- l’orgueil, présent déjà dans ces attitudes = je me pense plus intelligent et plus sage que Dieu et tous les saints auxquels Dieu a confié sa Révélation. Incrédulité (Mt 17,17), fermeture, obstination (Is 48,4) endurcissement et rétrécissement du cœur (sclérose du coeur Mc 16,14).
Is 5,21 Malheureux ceux qui sont sages à leurs propres yeux et s’estiment intelligents.
Jn 12,43 Ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.
- le simple vague sentiment religieux, ou la soi-disant "foi du charbonnier", en fait souvent ignorance satisfaite et auto-suffisance qui ne sert personne d’autre
- Autres : insulter (Jn 8,48) ou haïr Dieu (Jn 15,24), juger sur l’apparence (Jn 7,24) ou selon la chair (Jn 8,15), ne pas chercher Dieu (Ps 10,4), se boucher les oreilles (Ac 7,57)

7. Modèles de personnes qui ont eu la Foi :
- Abraham, qui sans rien comprendre, accepte de quitter son pays et sa famille pour Dieu. Gn 12.
- Jacob, qui accepte de travailler pendant 20 ans au service de Laban, parce qu’il croit aux promesses de Dieu. Gn 30.
- Marie et Joseph, qui acceptent que la volonté de Dieu se fasse et décident d’obéir au Seigneur (Lc 1-2 ; Mc 2 ; Jn 19…)
- la foule des saints et des martyrs… (Ac…)

8. Effets de la foi : - Salut. Rm 10,10 Celui qui croit du fond du coeur devient juste.
- Charité. Ga 5,5 La foi opère par la charité (Jn 4,20 Celui qui dit : "J’aime Dieu" et qui déteste son frère, est un menteur).
- Louange. Ps 106,12 Ils crurent en sa parole, alors ils chantèrent sa louange (Cf. Ex 14,31 ; 15).
- Bonheur. Lc 1,45 Oui, bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de qui lui a été dit de la part du Seigneur !
- Charisme de foi : grâce pour le service des autres (1Co 12,9).
- Guérison ou grâce de traverser l’épreuve avec le Christ (Mc 16,17 ; Col 1,24).
- Vie. 1Jn 5,12 Qui a le Fils a la vie.
- Plait à Dieu. He 11,16


Annexe : 12 raisons pour lesquelles la foi catholique est proche de la Vérité :
- l’expérience de rencontre personnelle qu’ont faite dans leurs cœurs et leurs vie des millions de croyants.
(cette raison est la plus forte car elle touche toute la personne, les raisons suivantes sont davantage des arguments historiques et théologiques touchant d’abord l’intelligence).
- le témoignage des saints depuis 4000 ans : charité (l’Eglise a fondé tous les hôpitaux, écoles, asiles de pauvres…), don de leur vie… Beauté de l’évangile vécu. Qui, selon tous les historiens honnêtes, dépasse de très loin toutes les fautes commises soi disant "au nom de Dieu" (mais en réalité selon une idéologie et contre la Foi évangélique)…
- le Pape est le successeur direct de Pierre, sur lequel Jésus a fondé son Eglise (Mt 16,18, et auteurs païens confirmant les écrits bibliques)
- Qui a Marie et l’Eglise pour mère a Dieu pour Père (cf. St Cyprien de Carthage).
- Dieu est l’Amour infini, puisqu’il est unique en trois personnes (Trinité, spécificité de notre Foi)
- Ce n’est plus l’homme qui doit trouver Dieu, mais Dieu qui est venu parmi nous pour se révéler (contrairement aux autres religions, qui sont de type "naturelle").
- Dieu s’est fait tout proche de nous : mystère de l’Incarnation, et de la Rédemption. Nous sommes adoptés dans la famille même de Dieu !
- Les enseignements de la Création et les découvertes de la science se rapprochent de plus en plus du message de la Révélation chrétienne : nécessité d’une cause première, sacralité de la vie, besoin fondamental de dignité et d’Amour...
- La plupart des valeurs qu’implique la Foi sont aussi présentes en une certaine mesure dans les autres grandes religions, bien qu’il n’y ait pas eu de contact historique (amour, pardon, humilité, compassion, vérité, don de soi...)
- La Charité que nous enseigne le Christ va jusqu’à l’amour de mes ennemis : je leur pardonne et préfère leur vie à ma propre vie. Ca, ce n’est pas une sagesse humaine, et cela ne se retrouve nulle part ailleurs.
- Les auteurs bibliques ne font pas de la littérature édifiante, ils ne cachent pas leurs doutes et incompréhensions, les contradictions apparentes. La Parole de Dieu n’est pas une sagesse humaine : l’Incarnation (Mt 26,63s), l’Eucharistie (Jn 6,66), la Croix (1Co 1,18), la Résurrection (Ac 17,32), la Trinité (Jn 10,33) sont au contraire motifs de grand scandale pour le conformisme du monde. Les faiblesses des apôtres et les évidentes incohérences apparentes dans le texte des Ecritures montrent qu’il ne s’agit en rien d’une sagesse humaine naturelle construite pour démontrer sa logique imparable, mais d’une authentique Révélation, l’Esprit dépassant la lettre.
- La Foi ouvre à Dieu, le Bien véritable et éternel. Ce qui est craignos est donc de ne pas croire à fond en Dieu.

 

Pascal : Dieu laisse toujours assez de lumière pour la foi, mais suffisamment d’ombre pour le doute.
La Foi n’est pas une imposition mais une proposition.


Credo -Symbole de Nicée Constantinople- dans les principales langues (cliquer ici)

Ressources Ecritures et Tradition sur la Foi :

Word - 418.5 ko





   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Connaissance de Dieu
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Signe de Croix: sens
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Abandono a Dios
    Alegría cristiana
    Armas del Cristiano
    Combate espiritual
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Palabra de Dios
    Paz del corazon
    Resurección de Cristo

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés