RENCONTRER DIEU ?
    Laisse-toi aimer et
sauver par Dieu...

    Let God loveU & saveU
    Qui est le Christ pour toi?
    Mène une vie nouvelle!
   
   PRENDS LES MOYENS!
    Parole de Dieu - Bible
    Parole - Les bases
    Parole - Lectio Divina
    TOP 100 - versets
    Paroles de Bénédiction
    Prière
    Prière d'Adoration
    Prière - Oraison
    Prière du coeur
    Prière vs distractions
    Prière: dévotions?
    Prière de délivrance
    Prière pour l'étude
    Prière de repentir
    Pardon de Dieu
    Eucharistie, ouak?
    Eucharistie, ouak? 2
    Eucharistie: préparation-digestion
    Eucharistie fréquente
    Eucharistie Latin-Fr
    Accompagnement
   
  ACTU
    "STARS" chrétiennes
    JP II: saint?
    Ste Faustine-Miséricorde
    VIDEO: LE témoignage
    Paroles du pape
aux Jeunes
    JMJ
    Hymnes JMJ: Panama
    Prière pour les
Musulmans
    Martyrs d'aujourd'hui
    Prière pour l'unité
des Chrétiens
    Prière pour l'étude
    Horoscope chrétien...
 
  FIANCAILLES - COUPLE - AMOUR VRAI
    Adultère - Divorce
- Fidélité
    Chasteté du couple
    Couple - Mariage
    Couple - Dialogue
    Crises du couple
    Fiançailles, ou pipeau?
    Fiançailles
    Fiançailles - comment
    Fiançailles à 3?
    Se fiancer ou cohabiter?
    Prière - renouvellement
    Sexualité
    Sexualité 2
    Sexualité: contraception?
      
  LIENS
 
 

QUI SOMMES-NOUS ?


contact@jesus1.fr
Suivre la vie du site RSS 2.0
   
 

Bible Segond - Recherche:


   
  CALENDRIER liturgique
perpétuel - Lectures des:
  - Dimanches
    - Semaines

    Saints du jour (Nominis)
    Saints orthodoxes
 



Chasteté vs pornographie

   

SE LIBERER DU PORNO POURQUOI ET COMMENT QUITTER LE PORNO

L’exhibition et l’observation d’actes génitaux en vue de provoquer une excitation physique contredit la nature profonde de la sexualité humaine, qui est la composante la plus intime de la construction personnelle et de la vie relationnelle, conditions du bonheur. L’ensemble des publications scientifiques sur la question évalue la proportion des individus consultant régulièrement de telles images à environ 80% chez les hommes et 45% chez les femmes. Exposons donc un peu ici les mécanismes et les effets de ce comportement à la fois massif et facteur de repli sur soi.

Tout plaisir est la satisfaction momentanée d’un désir, quel qu’en soit le domaine. En regardant une image virtuelle sexuelle attractive, quel qu’en soit le degré de crudité, le spectateur provoque en lui-même ce désir sexuel (espoir d’un plaisir) qu’il ne pourra pas concrétiser dans le réel avec la personne désirée. La plupart du temps, il ne trouve que l’autoérotisme pour s’en soulager, au lieu de vivre une expérience relationnelle et réciproque vraie ; ce processus virtuel, et par conséquent contre-nature, engendre toujours des névroses, c’est-à-dire une souffrance psychique : abattement, angoisse, récurrente sinon obsessionnelle et compulsive. Le bonheur profond de la personne s’appuie sur l’harmonie de toutes les parties de son être, et notamment en matière de sexualité : si on fait mentir son corps par un acte sexuel sans réalité et sans vérité relationnelle, notre psychologie et notre esprit le perçoivent très bien, et on produit en soi-même une division, elle-même facteur de troubles.
Et tout ce qui se fait on-line a une répercussion sur ce qui se vit off-line. Le temps passé sur tous ces sites est proportionnel au manque d’être ou mal-être relationnel réel.
L’usage des réseaux sociaux lorsqu’il y a immaturité affective et "besoin" de dissimulation favorise de façon analogue la sortie du réel vers le virtuel et l’assouvissement et la démultiplications des pulsions narcissiques.
Les utilisateurs réguliers du porno (et semblablement, de messages privés à contenu sexuel (via facebook, whatsapp, snapchat etc.) présentent ensuite 22% de risque en plus de commettre des délits de violence sexuelle (cf. lien University of California), et ce type d’activités online provoque chez 30% des personnes des difficultés dans les études ou le travail professionnel, des troubles relationnels et des ruptures de couple (cf. lien Boston University).
Rien de ce qui détourne du réel vers le virtuel ne peut venir de Dieu ; cela provient même souvent du démon. Le Congrès des exorcistes catholiques (20-25 oct 2014 à Rome) a ainsi établi que la fréquentation de sites pornographiques provoque chez le sujet des pensées de blasphème et constitue une importante porte ouverte au diable, semblable aux effets du recours aux thérapies parallèles, pratiques occultes et voyants. Le démon qui n’est qu’esprit méprise la chair créée bonne par Dieu, et veut abîmer ou détruire l’homme en le réduisant à des comportements animaux et à la servitude.
Consentir librement à des images pornographiques revient à abaisser son comportement à celui de chiens passant leur journées à renifler, dans la crasse de la rue, les excréments (images du péché) d’autres individus pour y chercher l’excitation de leurs instincts.
Marie à Fatima a dit à Sr Lucie que les péchés contre la sainteté de la chair, les plus répandus, font tomber plus d’âmes en enfer que tout autre péché.
La bonne nouvelle, comme nous le verrons, est qu’il y a des moyens efficaces de quitter cet esclavage du péché pour de bon.

12 CARACTERISTIQUES de la pornographie
1. Business. Présentée hypocritement comme un art équivalent aux autres, alors que c’est avant toute chose une histoire de beaucoup de fric pour certains (50 milliards d’€ de CA annuel). Le projet des pornocrates est de rabaisser des acteurs et de te rabaisser, jusqu’à te rendre psychologiquement dépendant et t’obliger à dépenser le maximum de temps et d’argent. 65 % des connexions internet visent des sites pornographiques ; les deux principaux magazines pornographiques américains ont une diffusion 2 fois supérieure à celle de Time et de Newsweek réunis ; les 3/4 des loueurs de video diffusent des DVD pornos qui leur assurent plus de la moitié de leurs revenus. La pornographie est une propagande en vue d’une manipulation. Tous les publicitaires connaissent et utilisent le pouvoir de l’image pour entraîner un comportement ; comment 1h30 de spectacle sexuel explicite pourrait-il ne pas impliquer le moins du monde le comportement du spectateur et ne pas susciter en lui de pulsions envahissantes ?

2. Détournement démolisseur du bon et du beau. La sexualité en soi est bonne (faculté créée par Dieu) et le corps humain peut être très beau, mais l’expérience humaine et la Parole de Dieu ont montré qu’à cause du mal dans le monde et de nos péchés personnels passés, nous avons tendance à accaparer pour notre propre plaisir égoïste immédiat ce qui est bon et beau dans les créatures, en faisant abstraction de la finalité de ces créatures (le don sincère et désintéressé de soi à autrui) et en refusant de reconnaître la vérité de la valeur des actes qui servent trop nos intérêts égoïstes immédiats.
Jr 5,7 Je les rassasiais et ils devenaient adultères ; ils se précipitaient à la maison de la prostituée. 8 Ce sont des chevaux repus et vagabonds, chacun hennit après la femme du voisin.
Le porno singe la beauté qui est le rayonnement intégral de l’Amour, en la remplaçant par l’esthétisme ou la pure plasticité ou attractivité sexuelle pour la consommation et le plaisir d’autrui.

3. Acte de prostitution et/ou de proxénétisme. Il s’agit très souvent de prostitution (sexe pour l’argent) aggravée car étalée devant le monde entier, et les enfants et personnes fragiles voire potentiellement dangereuses y compris : les femmes y sont en général entraînées en raison de leur misère matérielle et/ou sociale et après avoir subi des carences de maturation affective, voire après avoir avoir été abusées (bien souvent d’anciennes victimes de viol ou d’inceste, comme Miriam Weeks/Belle Knox de Duke university) ; les pornographes pratiquent le proxénétisme (tirer profit de l’activité sexuelle rémunérée d’une tierce personne, voire l’organiser), même si les politiques complaisantes ne le reconnaissent pas encore ainsi ; la simple connexion sur un site pornographique augmente la mesure du trafic internet (nombre de consultations), et par conséquent les revenus publicitaires automatiques (qui leur sont en général proportionnels) ; en ce sens, même si l’accès d’un site semble gratuit, et même si les acteurs étaient "amateurs" ou "bénévoles", celui qui consulte ne serait-ce qu’une page rémunère les organisateurs et (éventuellement les acteurs) et donc participe directement à l’acte de prostitution et/ou de proxénétisme, en plus de leur apporter un encouragement (im-)moral.
Ces actrices payées ne se prostituent pas de gaieté de coeur mais pour pouvoir vivre en Occident, payer les forfaits d’immigration de passeurs, acheter leur drogue, faire vivre la famille
il s’agit d’un bagne sexuel industriel. Les personnes prostituées, si elles en avaient les moyens matériels, humains et spirituels sortiraient au plus vite de l’esclavage de ces activités les dégradant à l’état de simples objets de consommation jetables.
12 millions de Noirs ont été vendus en Afrique durant quatre siècles. 12 millions de femmes l’ont été ces dix dernières années par les réseaux proxénètes d’aujourd’hui. Un scandale opaque et silencieux. Prix de vente d’une jeune femme sur le marché européen : entre 1000 et 5000 euros, et celle-ci rapporte cent fois plus à son « propriétaire ».
Battues, violées, séquestrées droguées, 80 % sont prostituées sous la contrainte. Ces chiffres hallucinants sont la conséquence de la mondialisation, de la pauvreté et en Europe du manque de gestion de l’immigration.
Nos démocraties ont fait repentance pour la traite des Noirs. Mais le silence est retentissant au sujet de cet esclavage moderne qui prospère dans nos grandes villes et sur le web. L’utilisation de finances publiques subventionnant la production et la diffusion, et le ridicule flagrant des mesures politiques de limitation manifestent bien l’idéologie ultra-libertaire destructrice sous-jacente. La soi-disant "révolution sexuelle" pensant avoir inventé la lune n’est qu’une régression aux orgies romaines voire à l’époque préhistorique. Résultat mortifère : prolifération des divorces et destruction des familles bases de toute société, taux de suicides de jeunes jamais atteint auparavant, 220 000 interruptions de grossesse/an en France, homosexualité érigée en modèle, surconsommation record d’anxiolytiques, multiplication des dépressions et de la course aux voyants, "sagesses" new-age, ou psychothérapies….

4. Crime contre l’humanité. L’industrie pornographique ne consiste pas seulement à montrer le sexe mais à le souiller, à exploiter le corps, polluer l’esprit, rendre esclave les personnes, les dégrader jusqu’à les déshumaniser (acteurs et spectateurs). Les actrices par exemple portent dans tout leur "métier" des pseudonymes aboutissant à un dédoublement : d’un coté l’objet de tous les avilissements, sans réalité dans l’état civil et dont on se moque bien s’il meurt par suicide, blessure, maladie ou overdose (15% de taux de mortalité, cf. Shelley Luben) car la matière première ne manque pas, de l’autre ce qui peut bien rester d’une personne après de tels traitements...

5. Singerie et ersatz du vrai amour. La pornographie veut faire croire au spectateur que s’imaginer dans des actes virtuels peut combler le vide de l’absence d’une relation réelle, un acte d’amour désintéressé et réciproque. Cette relation virtuelle contredit, abîme et peut finir par détruire ta mission et tes engagements réels. Le plaisir en soi n’a rien de négatif (au contraire, selon la vision judéo-chrétienne, il est voulu par Dieu dans le cadre d’une relation d’Amour en Vérité), mais recherché pour lui-même dans une quête purement narcissique et un culte idolâtrique du moi, il enferme l’individu sur lui-même : relevant d’un égocentrisme névrotique, au lieu de contribuer au bonheur il pousse souvent à la violence pour combler l’absence de tendresse, et encore plus souvent au désespoir. Ainsi Elisabeth Smart, enlevée en 2002 pendant 9 mois, a témoigné que son ravisseur la violait 3 à 4 fois par jour pour imiter ses magazines et films pornos.
Mais tu es fait(e) pour être vraiment heureux : être aimé(e) et aimer pour de vrai, non en illusion imaginaire ; 1Jn 3,8 "Petits-enfants, aimez non en pensée et en parole, mais en acte et en vérité". La non-réalité du sexe virtuel fait passer à côté de la réalité du bonheur d’une vie vécue dans l’épanouissement humain (corps, âme et esprit).
L’acte sexuel pornographique est la négation de la relation authentique : la classification dite "X" pour ne pas nommer la réalité dans le cinéma, exprime aussi l’anonymat des individus, le refus de la communion authentique : le choix de Babel (cf. Gn 11,9). Alors que la relation sexuelle vraie -et donc épanouissante- est au contraire l’expression intégrale (ie complète et durable : sans restriction) de la relation d’amour entre deux personnes en tout ce qu’elles sont (corps, âme et esprit complémentaires et, pour des croyants, devant Dieu).

6. Mensonge. L’acte sexuel réel ou imaginaire (fantasmé) est un langage corporel et psychique exprimant ce message : "je veux, avec tout ce que je suis, communier avec toi, te recevoir tout entière(-er) et te donner toute ma vie, te rendre heureuse(-x), et si la nature le permet maintenant, donner la vie à des enfants qui perpétueront notre amour." Mais l’acte pornographique relèvera toujours du mensonge, car il exprime physiquement un message, en signifiant tout le contraire ("je profite de toi, et c’est par pur égoïsme et seulement maintenant").
La pornographie se présente elle-même comme une activité cool, avantageuse, alors qu’il s’agit de la traite d’êtres humains et d’une activité destructrice pour tous. Le mensonge consiste à présenter cette prostitution comme glamour (charme sophistiqué), alors qu’il s’agit d’une descente aux enfers plus ou moins contrainte, entraînant maladies transmissibles (le temps de latence des MST comme le sida ou la syphilis rend illusoires les tests de dépistage, hypocrite la demande qui en est faite aux acteurs, et criminel le business des pornocrates), hémorragies dues aux diverses pratiques contre-nature, dévalorisation complète de l’estime de soi jusqu’à la dépression et au suicide. Le mensonge consiste aussi à détourner totalement la sexualité de sa finalité (l’expression la plus forte de l’Amour entre un homme et une femme pour toujours). L’usage intensif de drogues pour supporter tout cela ne fait que prolonger cet enfer et reporter l’issue. Donny Pauling, ancien producteur de films "pour adultes" a quitté le métier en 2006 : il témoigne maintenant de la grande nocivité de ces activités et du projet de manipulation des spectateurs les plus jeunes possibles en vue de les rendre dépendants ; ce qui qui pose de graves questions de santé publique.
La distinction entre érotisme et pornographie n’est qu’un artifice grossier visant à anesthésier tout esprit critique pour entraîner à la transgression : la différence entre les deux termes n’est que de degré, pas de nature.
Satan est le "père du mensonge" (Jn 8,44), et la pornographie constitue tant pour les acteurs que les spectateurs une porte ouverte au démon, conduisant à des pensées de blasphème et infestations (Cf. Congrès des exorcistes catholiques 20-25 oct 2014 Rome). Les images pornos sont des idoles d’esprits diaboliques, qui asservissent ceux qui les contemplent. Elles sont comme la tromperie d’un aliment empoisonné : satisfaisant sur le moment, mais apportant la mort.

7. Drogue, conduisant vers une drogue toujours plus dure. La pornographie vise à provoquer une excitation sexuelle du spectateur, en escalade : pour maintenir le degré d’excitation, les producteurs cherchent à pousser toujours plus loin la transgression des interdits, et à multiplier l’offre pour augmenter encore la consommation et la dépendance. Le spectacle pornographique provoque la sécrétion addictive de dopamine (neurohormone) et d’endorphine selon le même effet que les drogues, finalement générateur de grandes souffrances psychiques : l’analgésie (suspension provisoire de la sensibilité à la douleur) masque un mal-être grandissant car elle ne peut ni panser les plaies du corps et du coeur, ni apaiser l’âme.
Comme pour toute drogue, l’aliénation résulte d’un processus d’initiation et d’addiction : on constate chez tout spectateur (a fortiori s’il est soumis jeune à de tels spectacles : avec le téléphone dès l’adolescence, le porno est devenu portable) que le consentement une première fois à regarder des images pornographiques fait sauter toute limite : une dépendance croissante apparaît, le spectateur ne parvient plus à s’arrêter. A plus forte raison lorsque ce spectacle est précoce et constitue la représentation fondatrice et, à défaut d’éducation honnêtement humaniste, quasi exclusive de la sexualité.
La pornographie entraîne ainsi l’esclavage du spectateur. Le trafiquant exploite ton orgueil en te faisant croire que tu restes le maître et peut tout contrôler. En réalité rapidement, tu ne contrôles plus rien du tout, c’est la drogue qui te contrôle : tu perds la liberté de ta volonté et donc ta dignité humaine. Aux Etats-Unis, les 2/3 des garçons de 14 ans ont vu au moins un film pornographique dans l’année. La pornographie est l’application à l’affectivité et aux moeurs du néolibéralisme marchand et moral postmoderne absolutiste.
Soljenitsyne : "On asservit les peuples plus facilement par la pornographie que par des miradors".

8. Acte contre-nature. La sexualité est belle en soi, l’expression la plus forte de l’amour de toute la personne (corps, âme et esprit -1Th 5,23-, pour toujours) entre un homme et une femme. (Dans la foi chrétienne, elle est voulue par Dieu pour l’expression réciproque et suprême du don de soi l’un à l’autre, témoignant de l’Amour entre Dieu et l’humanité).
Or la pornographie dégrade et abîme ce qui est fait pour la beauté de l’Amour en l’utilisation de l’autre pour le seul plaisir physique et l’apparent mais illusoire bien-être psychologique d’un instant. En séparant le corps du coeur, elle provoque une déchirure au plus intime de l’être, elle casse l’unité de la personne, cause de bien des mal-êtres et dépressions ultérieures.
En dehors de la pornographie et de l’exploitation lucrative, est-ce naturel qu’une femme se dénude devant des personnes qu’elle ne connaît même pas, et couche avec des dizaines d’hommes à la fois voire avec des animaux, que des êtres humains soient enchaînés, fouettés, frappés et violés ? N’y aurait-il donc aucune limite où commence la perversion et l’abus ?
Si ta soeur ou ta fille s’exhibait dans un porno amateur, en serais-tu content et fier au point de le proclamer à tous ? Penses-tu que cela puisse la rendre heureuse ? Considère ces femmes comme tes propres soeurs (elles le sont devant Dieu) et détourne tes yeux et tes pensées. En se montrant à des milliers de voyeurs, les acteurs se transforment en choses sans personnalité, en bêtes, simple "viande" exposée au regard de masses lubriques. Les websites diffusant des videos (plus ou moins) amateurs ont pour seul objectif de se faire le maximum d’argent aux dépens de personnes regrettant tôt ou tard de s’être exhibées, d’une manière que personne ne demanderait même à des animaux de foire.

9. Avilissement radical. La pornographie se focalise sur certaines parties du corps des femmes et assez rarement leur visage : la femme est présentée comme une somme d’organes : moins qu’un être humain car sans pensée, émotion, personnalité.
Le vocabulaire (indigent) des magazines et films confirme : les femmes sont appelées bunnies (lapins), pets (animaux domestiques), bitches (chiennes), playmates (jouets)… Les acteurs n’hésite pas à les injurier ou les frapper pour manifester leur pulsion de domination et de possession sans limite.
Illusion de la performance : le (rare) vocabulaire parle de conquête, score, cheptel, trophée, tableau de chasse… Qui donc est le gibier ?
La pornographie est donc la réduction de la femme à sa seule apparence plastique présente, et à un simple bien de consommation : la pornographie parle des femmes n’ayant pas ses critères physiques comme de truies, guenons, vaches, baleines, tas… Quant aux hommes, ils sont choisis pour leur seule faculté physique commune aux ânes. Ces personnes-ont elles aussi une personnalité, voire une âme ? Les médias du porno présentent des catalogues de personnes humaines avec des prix… D’où le réflexe parfois : quand un homme a dépensé de l’argent pour sortir avec une femme, il finit par penser que c’est un droit pour lui que de coucher avec elle.

10. Violence physique et verbale. Il ne suffit pas que les acteurs soient "consentants" pour que ce soit une activité respectable : filmerait-on des personnes en train de se mutiler le corps, de s’empoisonner, de se suicider ? La pornographie non seulement blesse parfois les corps (une femme ayant une relation sexuelle simultanée ou successive avec des dizaines voire des centaines d’hommes, voire aussi avec des animaux, penses-tu qu’elle en ressorte vraiment indemne ? Il suffit de demander aux médecins urgentistes et gynécologues de certaines grandes villes. La psychiatrie pour stress post-traumatique et la chirurgie sont souvent la seule réparation possible après des pratiques brutales ayant demandé la prise préventive d’analgésiques en quantité), mais la pornographie détruit aussi la psychologie : la femme traitée comme une esclave pendant des années, le spectateur, qui se met du côté des bourreaux, et tombe même sans le vouloir dans l’addiction, ne peuvent pas être intérieurement indemnes. Qu’elle soit simulée en partie ou non, une torture vise à priver un être humain de sa qualité d’être humain.
Devant ce spectacle, une personne influençable, à la volonté affaiblie, ou dont l’absence de morale et d’environnement humain solide empêche tout contrôle va nécessairement être portée à assouvir ces pulsions, et un jour ou l’autre tenter de reproduire ce qu’elle a regardé sur des partenaires pas forcément consentantes, et cela s’appelle un viol.
La pornographie est une forme d’apologie du viol : elle veut faire croire que le viol est normal et que les femmes aiment être frappées et violées. (Rq : l’assassin d’Anne-Lorraine, 23 ans dans le RER en novembre 2007 venait juste d’assister à un spectacle porno). Le porno incite sournoisement les spectateurs à faire mal et à abuser les femmes pour se distraire. Le porno c’est la théorie, le viol c’est la pratique. Aux Etats-Unis par exemple, on estime que 1000 homicides de femmes par an sont la suite d’un viol (prémédité ou non).

11. Porte ouverte aux pires perversions (pédophilie, zoophilie…). Les femmes sont souvent singées en gamines portant des couettes, des jupes de fillettes, un ours en peluche, suçant leurs pouces… L’épilation soignée des acteurs et actrices évoque évidemment de manière inconsciente la petite enfance, et incite les individus fragiles à convoiter des corps de plus en plus jeunes. Le message est qu’avoir une relation sexuelle avec un enfant serait normal et bon, et les psychologues judiciaires ont régulièrement exprimé que la pornographie avait été la porte d’entrée systématique, le catalyseur et donc ensuite une des causes directes de nombreux crimes pédophiles.

12. Destruction de l’identité, des limites entre les comportements, des distinctions entre sexualité et amour... Le porno fait penser que le sexe avec n’importe qui et n’importe comment n’a aucune conséquence.
Les relations humaines même dans un couple stable ne s’appuient pas d’abord sur le sexe mais sur la volonté de se donner réciproquement à l’autre et sur la confiance.
De plus, l’idéalisation de l’acte sexuel, incluant aussi la simulation, donne une image erronée de la réalité, et ceux qui en attendraient un absolu ou une plénitude dans leur couple ne peuvent qu’être déçus.

Voir aussi la fiche Chasteté (cliquer ici)


10 MOYENS POUR EN SORTIR
1. Commence par reconnaître humblement le problème : nature du porno, situation personnelle (là où tu en es : éventuelles habitudes, possible dépendance, occasions de chutes) ; et reconnaître honnêtement que tu en souffres (tristesse, isolement, manque de liberté, perte de l’estime de soi…), c’est le départ d’un nouveau chemin

2. Ne sombre pas dans le sentiment de culpabilité et le désespoir.
Tu n’es pas le seul : l’industrie porno génère des milliards en chiffre d’affaire, des dizaines voire des centaines de millions de personnes finissent par constater qu’honnêtement elles en souffrent.
Tu n’es jamais trop jeune ou trop vieux pour changer. Ce qui compte, c’est de te décider maintenant à prendre les moyens de devenir libre.

3. Fais-toi aider, afin de faire la vérité : il est vital de sortir des ténèbres, du secret, de pouvoir en parler avec une personne assez mûre pour comprendre la nature de l’esclavage pornographique, te conseiller et t’aider.

4. Ne reviens pas à ces images de façon imaginaire non plus. Cette grâce nous est donnée car Dieu nous as confié toute autorité sur les pensées (quand une image te vient à l’esprit, tu restes toujours libre de la rejeter !) :
2Co 10,5 Nous faisons toute pensée captive pour l’amener à obéir au Christ !
Ph 4,8 S’il y a quelque vertu et quelque louange, que ces choses occupent vos pensées !

5. Prends la décision du sevrage complet (blocage total des liens internet comprenant certains mots clefs, applications et extensions de filtrages et de blocage publicitaire, voire cure sans internet -ou seulement dans un lieu public-, aide d’une tierce personne témoin...). Le sevrage complet est dans la quasi-totalité des cas, et comme dans tout processus de guérison d’addictions, un élément clef et nécessaire : celui qui se laisserait aller à reprendre un petit peu de sa drogue, même plus soft, se rejette de lui-même dans la pente mauvaise et non choisie. La vraie virilité ne consiste certainement pas à forniquer virtuellement ou non, dans une immaturité régressive, mais dans l’intelligence et la détermination : "Combats le bon combat" (2Tm 4,7) ; dans ce domaine, "ce sont les violents qui s’emparent du Royaume de Dieu" (Mt 11,12). Cette guerre est totale ; s’il y a des chutes, relève-toi à chaque fois avec courage : pas de place pour le laisser-aller et la connivence avec le péché dans le Ciel. Ps 101,3 "Je ne mettrai aucune chose vile devant mes yeux".

6. Relève-toi de tes chutes sans te lasser, en renouvelant ta résolution s’il le faut chaque jour :
Pr 24,16 Le juste tombe sept fois mais il se relève.

7. Recours humblement à Dieu !
Dieu offre toujours son pardon, par une vraie relation avec Lui
Jn 10,10 Le voleur ne vient que pour voler, égorger et faire périr ; moi, je suis venu pour qu’on ait la vie et qu’on l’ait surabondante.
Jn 8,31 Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, 32 et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera. …Qui commet le péché est esclave du péché. 35 L’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. 36 Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres.
1Jn 1,9 Si nous confessons nos péchés, lui, fidèle et juste, pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité.
Dieu est plus grand que tout, Il est assez puissant pour te délivrer au moment voulu de toutes tes aliénations.
Lorsque ta psychologie est affaiblie, il te reste toujours assez de grâce (cf. 1Co 10,13) pour surmonter peu à peu la tentation : nourris ta force dans le combat par les moyens spirituels ; trouve les raisons de renoncer au péché en offrant tes conversions par Amour de Dieu et pour le bien de ton prochain (ie de personnes que tu aimes ou de personnes dans le monde dont la souffrance t’a touché et qui ont besoin d’aide).

8. Remotive-toi : tu es fait pour le Royaume de Dieu, pour aimer pour de vrai et dès maintenant ; pas pour t’abîmer dans du mensonge égoïste. Ton corps a le désir du plaisir ? Vise les plus grands désirs, qui te donneront des plaisirs plus grands encore, pour tout ton être ! Tu es fait non pour les oeuvres des ténèbres mais pour la lumière ; non pour des gestes égocentriques et passagers mais pour le don maximal de toi et un bonheur éternel qui commence dès maintenant ; non pour la brute génitalité mais pour la sainteté de toute ta personne ; non pour la tristesse du repli sur soi mais pour la joie de chercher la pureté avec Dieu. Ta vie est faite pour porter du fruit, quand tu te donnes de façon désintéressée.

9. Prends très souvent des forces dans ton combat : tout se tient dans la vie personnelle et spirituelle (prière, relations, loisirs...). Après t’être confessé, reçois la puissance de Dieu dans l’Eucharistie, sacrement de l’Amour, et contemple le Christ Image de Dieu et source de toute vraie joie. Ne te prive pas du secours de Marie Mère de Miséricorde, l’Immaculée, la vraie femme selon l’intention de Dieu.
Tu peux prier tout de suite, avec tes mots, ou par exemple ainsi, de tout ton coeur :
"Seigneur Jésus, je crois que tu es le Sauveur de toute créature.
Je reconnais mes péchés passés, et te demande de me pardonner et de me purifier.
Merci d’être mort sur la croix pour me délivrer de mes péchés et me prouver que tu veux me libérer.
Viens aussi toucher le cœur de tous ceux qui sont aussi tombés dans ces péchés.
Je te demande de venir dans ma vie maintenant.
Conduis-moi là où tu veux car je crois de toutes mes forces que tu veux le plus grand bonheur pour chacun.
Merci car je crois en ton pardon.
Sois l’Amour vrai qui comble nos coeurs et toutes nos aspirations au delà de nos attentes.
Donne-moi la détermination de prendre désormais les moyens concrets pour te rester fidèle (décisions, Parole de Dieu, prière, sacrements…)".

10. Ressources pour aider à en sortir :
Websites :
old.settingcaptivesfree.com/French_purity
http://stopporn.fr
www1.k9webprotection.com
www.filtra.info
www.loveismore.fr (cour vidéo)
www.optenet.com/fr/webfilter-endpoint.asp
www.orroz.net
www.pouvoirdechanger.com/decouvrir/amour-sexualite/helphusband/
www.paraboles.net/site/edito_37.php
www.pornodependance.com/
www.oserenparler.com/lapornodependance/
Cour Topchrétien
En anglais :
www.covenanteyes.com
[www.xxxchurch.com]
www.x3watch.com
www.reclaimsexualhealth.com
www.nofap.com
www.integrityrestored.com
www.theporneffect.com
www.dads.org
www.somebodysdaughter.org
www.sexhelp.com
www.fathersforgood.org
www.maritalhealing.com/conflicts/addictedspouse.php
www.unityrestored.com
www.sexaddict.com
www.archden.org/index.cfm/ID/6147/Pornography-Help
www.fightthenewdrug.org
Remaîtriser son smartphone :
Covenant Eyes (gratuit) sur Android et AppleStore
www.androidpit.fr/top-5-meilleures-applications-controle-parental-android
http://support.apple.com/fr-fr/HT4213
Application pour être libéré de la pornographie —AppStore et GooglePlay- :
http://thevictoryapp.com
Psys chrétiens :
www.famillechretienne.fr/bonnes-adresses/medecins-et-etablissements-chretiens2/sexologues/cabinet-saint-paul-20071
Sortir de l’addiction au porno - Enseignement mp3 (Famille chrétienne 2015 ; passer la musique craignos au milieu)
Livres :
http://stopporn.fr/films-et-livres
(en anglais) : Patrick CARNES, Out of the Shadows et Don’t Call it Love.


PS :
2P 2,9 Le Seigneur sait délivrer de la tentation les hommes pieux, et réserver les injustes pour le jour du jugement,
10 pour être punis, mais spécialement ceux qui suivent la chair dans la convoitise de l’impureté et qui méprisent la domination.
Gens audacieux, adonnés à leur sens, ils ne tremblent pas en injuriant les dignités,...
14 ayant les yeux pleins d’adultère et ne cessant jamais de pécher, amorçant les âmes mal affermies...
ils amorcent par les convoitises de la chair,
par leurs impudicités, ceux qui avaient depuis peu échappé à ceux qui vivent dans l’erreur ;
19 -leur promettant la liberté, eux qui sont esclaves de la corruption, car on est esclave de celui par qui on est vaincu.
20 Car, si, après avoir échappé aux souillures du monde par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus Christ,
étant de nouveau enlacés, ils sont vaincus par elles, leur dernière condition est pire que la première ;
21 car il leur eût mieux valu n’avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l’avoir connue, du saint commandement qui leur avait été donné ;
22 mais ce que dit le proverbe (Pr 26,11) véritable leur est arrivé :
le chien est retourné à ce qu’il avait vomi lui-même, et la truie lavée, à se vautrer au bourbier.

(Parmi les sources de l’article : everystudent.com, lattention.com, famillesmedia.org, pornharms.com)



   
  FORMATION - RESSOURCES SPI
    Abandon à Dieu -Confiance
    Amour de Dieu pour toi
    Amoureux?
    Anges Gardiens
    Anthropologie chrétienne
    Apologétique biblique
    Apparitions: que sont-ce?
    Argent et Dieu
    Art et Foi
    Avent
    Baptême: en vivre.
    Bonheur et Joie
    Carême
    Charité: priorité
    Chasteté, et quoi encore?
    Chasteté vs pornographie
    Christ prophétisé 300*
    Coeur de Jésus
    Combat spirituel
    Combat: prière
    Conciles vs hérésies
    Connaissance de Dieu
    Conscience: écoute-la!
    Corps
    Dîme
    Discerne ton appel
    Dogme = arnaque?
    Douceur vs colère
    Eglise: aime-la!
    Esprit - prières
    Esprit Saint: ton Dieu
    Esprit Saint: charismes
    Evangélise-Action
    Evangiles intro
    Foi
    Foi: checklist
    Foi et Raison
    Foi vs 28 objections
    Humilité
    Incarnation - adorer Jésus
    Jeûne: accueille Dieu
    Jokes
    Liturgie - prière
    Marie
    Marie: Consacre-toi!
    Marie Immaculée ou pas?
    Marie - Le chapelet
    Marie Médiatrice ?
    Marie Mère de Dieu
    Marie - prières
    Marie - titres
    Marie Vierge
    Miracles
    Miséricorde
    Miséricorde: checklist
    Paix du cœur
    Paraboles et discours
    Paul
    Paul - Chrono
    Péché, ou bonheur?
    Pères de l'Eglise
    Prière: positions
    Pureté
    Purgatoire
    Relation humaine
    Repentir joyeux
    Repentir - prières
    Responsable-chrétien
    Résurrection du Christ
    Sainteté pour tous
    Scientifiques chrétiens
    Sectes
    Signe de Croix: sens
    Silence pour aimer
    Statues et images?
    Théocentrisme
    Trinité
    Vérité
    Vie
    Vocation consacrée
    Yoga: prudence...
 

 

 

  ESPAÑOL
    Abandono a Dios
    Alegría cristiana
    Armas del Cristiano
    Combate espiritual
    Espíritu Santo
    Eucaristía
    Palabra de Dios
    Paz del corazon
    Resurección de Cristo
    Señal de la cruz

 

 

 

© Copyrights Jesus1.fr 2007 - Tous droits réservés